A Bìbbia corsa

Gènesi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50

Pruvèrbii
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31

Ecclesiasta
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12

Salmi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150

Evangelu secondu san Lucca
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24

Atti di l’Apòstuli
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28

prima epìstula di san Ghjuvanni
1 - 2 - 3 - 4 - 5


  ou faire une recherche par mot corse :   ou par mot français :  
Evangelu secondu san Lucca - 5 - A Bìbbia corsa - Traduction de la Bible en corse


voir le manuscrit



Evangelu secondu san Lucca
capìtulu 5
Évangile selon saint Luc
chapitre 5

pesca miraculosa
1
Cum’ellu era vicinu à u lacu di Genesaretta, è chì a ghjente s’accuglia in giru ad ellu pè stà à sente a parolla di Diu,

pêche miraculeuse
1
Comme Jésus se trouvait auprès du lac de Génésareth, et que la foule se pressait autour de lui pour entendre la parole de Dieu,
2
Ghjesù vide in riva di u lacu dùie barche, ch’elli avìanu lasciatu i piscadori falati per lavà e so rete.
2
il vit au bord du lac deux barques, d’où les pêcheurs étaient descendus pour laver leurs filets.
3
Cullò in l’una di sse barche, chì ghjera di Simone, è u pricò d’alluntanassi appena da a terra. Eppo si messe à pusà, è da nantu à a barca insignava à l’affullanza.
3
Il monta dans l’une de ces barques, qui était à Simon, et il le pria de s’éloigner un peu de terre. Puis il s’assit, et de la barque il enseignait la foule.
4
Quand’ellu ebbe còmpiu di parlà, disse à Simone : Avanza in altu lacu, è lampate e vostre rete per piscà.
4
Lorsqu’il eut cessé de parler, il dit à Simon : Avance en pleine eau, et jetez vos filets pour pêcher.
5
Maestru, li rispose Simone, avemu travagliatu tutta a notte senza piglià nunda ; ma, nantu à a to parolla, lamparaghju a reta.
5
Simon lui répondit : Maître, nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre ; mais, sur ta parole, je jetterai le filet.
6
Avèndula lampata, piglionu una tale quantità di pesci chì a reta strappava.
6
L’ayant jeté, ils prirent une grande quantité de poissons, et leur filet se rompait.
7
Dumandonu aiutu à i cumpagni chì èranu in l’altra barca. Quelli ghjùnsenu è inseme impiinu e dùie barche, à tale puntu ch’elle s’affundàvanu.
7
Ils firent signe à leurs compagnons qui étaient dans l’autre barque de venir les aider. Ils vinrent et ils remplirent les deux barques, au point qu’elles enfonçaient.
8
Quand’ellu vide quessa, Simon Petru cascò à i pedi di Ghjesù, è disse : Ò Signore, alluntànati da mè, perchì sò un piccatore.
8
Quand il vit cela, Simon Pierre tomba aux genoux de Jésus, et dit : Seigneur, retire-toi de moi, parce que je suis un homme pécheur.
9
L’era pigliatu u spaventu, ad ellu è à tutti quelli chì l’accumpagnàvanu, per via di a pesca ch’elli avìanu fattu.
9
Car l’épouvante l’avait saisi, lui et tous ceux qui étaient avec lui, à cause de la pêche qu’ils avaient faite.
10
Era listessa per Ghjàcumu è per Ghjuvanni, figlioli di Zebedeu, l’associ di Simone. Allora Ghjesù disse à Simone : Ùn àbbia paura ; oramai sarè piscadore d’omi.
10
Il en était de même de Jacques et de Jean, fils de Zébédée, les associés de Simon. Alors Jésus dit à Simon : Ne crains point ; désormais tu seras pêcheur d’hommes.
11
È avendu turnatu e barche à terra, lascionu tuttu è u suitonu.
11
Et, ayant ramené les barques à terre, ils laissèrent tout, et le suivirent.

guariscenza d’un liparosu
12
Ghjesù era in una di e cità ; ed eccu, un omu cupartu di lèpara, avèndulu vistu, si lampò di fàccia in terra, è li fece sta prichera : Ò Signore, s’è tù voli, mi poi rende puru.

guérison d’un lépreux
12
Jésus était dans une des villes ; et voici, un homme couvert de lèpre, l’ayant vu, tomba sur sa face, et lui fit cette prière : Seigneur, si tu le veux, tu peux me rendre pur.
13
Ghjesù stese a manu, u tuccò, è disse : Vògliu chì tù sia puru. Di colpu a lèpara smarrì.
13
Jésus étendit la main, le toucha, et dit : Je le veux, sois pur. Aussitôt la lèpre le quitta.
14
Eppo li dete l’òrdine d’ùn dilla à nimu. Ma, disse, vai è mòstrati à u sacrificadore, è offri pè a to purificazione ciò chì Mosè hà priscrittu, affinchì quessa servi à tutti di tistimunianza.
14
Puis il lui ordonna de n’en parler à personne. Mais, dit-il, va te montrer au sacrificateur, et offre pour ta purification ce que Moïse a prescrit, afin que cela leur serve de témoignage.
15
A so riputazione si sparghjia ogni ghjornu di più, è a ghjente vinia ammansata per sèntelu è per esse guarita di e so malatie.
15
Sa renommée se répandait de plus en plus, et les gens venaient en foule pour l’entendre et pour être guéris de leurs maladies.
16
Ed ellu si ritirava in li deserti, è pricava.
16
Et lui, il se retirait dans les déserts, et priait.

guariscenza d’un paralìticu
17
Un ghjornu, Ghjesù insignava. Farisei è duttori di a lege èranu culà à pusà, vinuti da tutti i paisoli di a Galilea, di a Ghjudea è da Ghjerusalemme ; è a putenza di u Signore facia e guariscenze.

guérison d’un paralytique
17
Un jour Jésus enseignait. Des Pharisiens et des docteurs de la loi étaient là assis, venus de tous les villages de la Galilée, de la Judée et de Jérusalem ; et la puissance du Seigneur se manifestait par des guérisons.
18
Ed eccu, ghjente chì purtàvanu un omu paralìticu, circàvanu mezu di fallu entre è di mèttelilu sottu à l’ochji.
18
Et voici, des gens, portant sur un lit un homme qui était paralytique, cherchaient à le faire entrer et à le placer sous ses regards.
19
Siccome ùn sapìanu cumu fà per intrudùcelu, à càusa di l’affullanza, cullonu nantu à u tettu, è u fècenu falà per un apertura, cù u so lettu, à mezu à a ghjente, davanti à Ghjesù.
19
Comme ils ne savaient par où l’introduire, à cause de la foule, ils montèrent sur le toit, et ils le descendirent par une ouverture, avec son lit, au milieu de l’assemblée, devant Jésus.
20
Videndu a so fede, Ghjesù disse : Ò omu, i to piccati ti sò pardunati.
20
Voyant leur foi, Jésus dit : Homme, tes péchés te sont pardonnés.
21
I scribi è i Farisei si mèssenu à ragiunà è à dì : Quale hè questu quì, chì ghjastema cusì ? Quale hè chì pò pardunà i piccati s’ellu ùn hè Diu solu ?
21
Les scribes et les Pharisiens se mirent à raisonner et à dire : Qui est celui-ci, qui profère des blasphèmes ? Qui peut pardonner les péchés, si ce n’est Dieu seul ?
22
Ghjesù, chì cunniscia i so pinsamenti, pigliò a parolla è li disse : Chì idee avete in li vostri cori ?
22
Jésus, qui connaissait leurs pensées, prit la parole et leur dit : Quelles pensées avez-vous dans vos cœurs ?
23
Chì ghjè u più fàciule, di dì : I to piccati ti sò pardunati, o di dì : Arrìzzati, è cammina ?
23
Lequel est le plus aisé, de dire : Tes péchés te sont pardonnés, ou de dire : Lève-toi, et marche ?
24
Ordunque, affinchì vo sàppiate chì u Figliolu di l’omu hà nantu à a terra u putere di pardunà i piccati : Ti dò l’òrdine, disse à u paralìticu, arrìzzati, pìglia u to lettu, è vàitine à a to casa.
24
Or, afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés : Je te l’ordonne, dit-il au paralytique, lève-toi, prends ton lit, et va dans ta maison.
25
È à l’istante, davanti a tutti, s’arrizzò, pigliò u lettu duv’ellu ghjacia, è si n’andò in la so casa, glurifichendu à Diu.
25
Et, à l’instant, il se leva en leur présence, prit le lit sur lequel il était couché, et s’en alla dans sa maison, glorifiant Dieu.
26
Tutti èranu in lu sbiguttimentu, è glurificàvanu à Diu ; pieni di timore, dicìanu : Avemu vistu oghje cose strane.
26
Tous étaient dans l’étonnement, et glorifiaient Dieu ; remplis de crainte, ils disaient : Nous avons vu aujourd’hui des choses étranges.

vucazione di Levia ; quistione nantu à u dighjunu
27
Dopu à quessa, Ghjesù iscì, è vide un publicanu, chjamatu Levia, chì pusava à u locu di i pagamenti. Li disse : Suìtami.

vocation de Lévi ; question sur le jeûne
27
Après cela, Jésus sortit, et il vit un publicain, nommé Lévi, assis au lieu des péages. Il lui dit : Suis-moi.
28
È, lascendu ogni cosa, s’arrizzò è u sequitò.
28
Et, laissant tout, il se leva, et le suivit.
29
Levia li fece festa in la so casa, è parechji publicani è altre persone èranu attavulati cun elli.
29
Lévi lui donna un grand festin dans sa maison, et beaucoup de publicains et d’autres personnes étaient à table avec eux.
30
I Farisei è i scribi diciculonu sottu voce, è dìssenu à i so discìpuli : Cumu hè chì vo manghjate è biite cù i publicani è a ghjintàccia ?
30
Les Pharisiens et les scribes murmurèrent, et dirent à ses disciples : Pourquoi mangez-vous et buvez-vous avec les publicains et les gens de mauvaise vie ?
31
Ghjesù, pigliendu a parolla, li disse : Ùn sò quelli chì si pòrtanu bè chì hanu bisognu di u duttore, ma i malati.
31
Jésus, prenant la parole, leur dit : Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades.
32
Ùn sò micca vinutu à chjamà à a ripintenza i ghjusti, ma i piccatori.
32
Je ne suis pas venu appeler à la repentance des justes, mais des pécheurs.
33
Li dìssenu : I discìpuli di Ghjuvanni, cum’è quelli di i Farisei, stanu aspessu à dighjunu è prècanu, invece chì i toi mànghjanu è bèienu.
33
Ils lui dirent : Les disciples de Jean, comme ceux des Pharisiens, jeûnent fréquemment et font des prières, tandis que les tiens mangent et boivent.
34
Li rispose : Pudete voi fà stà à dighjunu l’amici di u sposu quandu u sposu hè cun elli ?
34
Il leur répondit : Pouvez-vous faire jeûner les amis de l’époux pendant que l’époux est avec eux ?
35
Vinaranu i ghjorni chì u sposu li sarà livatu, tandu staranu à dighjunu.
35
Les jours viendront où l’époux leur sera enlevé, alors ils jeûneront en ces jours-là.
36
Li disse ancu una paràbula : Nimu stràccia d’una vistura nova un pezzu per mèttelu à una vistura vechja : osinnò stràccia u vistimentu novu, è u pezzu ch’ellu ne hà pigliatu ùn currisponde à u vechju.
36
Il leur dit aussi une parabole : Personne ne déchire d’un habit neuf un morceau pour le mettre à un vieil habit ; car, il déchire l’habit neuf, et le morceau qu’il en a pris n’est pas assorti au vieux.
37
È nimu mette vinu novu in otri vechji ; osinnò, u vinu novu crepa l’otri, si sparghje, è l’otri sò persi ;
37
Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement, le vin nouveau fait rompre les outres, il se répand, et les outres sont perdues ;
38
ma ci vole à mette u vinu novu in otri novi.
38
mais il faut mettre le vin nouveau dans des outres neuves.
39
È nimu, dopu ad avè betu vinu vechju, vole vinu novu, chì dice : U vechju hè bonu.
39
Et personne, après avoir bu du vin vieux, ne veut du nouveau, car il dit : Le vieux est bon.





chapitre précédent : 4   |   chapitre suivant : 6




index