A Bìbbia corsa

Gènesi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50

Pruvèrbii
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31

Ecclesiasta
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12

Salmi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150

Evangelu secondu san Lucca
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24

Atti di l’Apòstuli
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28

prima epìstula di san Ghjuvanni
1 - 2 - 3 - 4 - 5


  ou faire une recherche par mot corse :   ou par mot français :  
Gènesi - 19 - A Bìbbia corsa - Traduction de la Bible en corse





Gènesi
capìtulu 19
Genèse
chapitre 19

Sodoma è Gomorra
1
I dui ànghjuli ghjùnsenu in Sodoma in la sirata ; è Lotu era à pusà à a porta di Sodoma. Quandu Lotu i vide, s’arrizzò per andà à scuntralli, è si prustirnò fàccia in terra.

Sodome et Gomorrhe
1
Les deux anges arrivèrent à Sodome sur le soir ; et Lot était assis à la porte de Sodome. Quand Lot les vit, il se leva pour aller au-devant d’eux, et se prosterna la face contre terre.
2
Eppo disse : Eccu, i mio signori, intrite, vi precu, in la casa di u vostru servitore, è passàteci a nuttata ; lavàtevi i pedi; v’arrizzarete à bon ora, è cuntinuarete a vostra strada. Innò, rispòsenu, passaremu a notte fora.
2
Puis il dit : Voici, mes seigneurs, entrez, je vous prie, dans la maison de votre serviteur, et passez-y la nuit ; lavez-vous les pieds ; vous vous lèverez de bon matin, et vous poursuivrez votre route. Non, répondirent-ils, nous passerons la nuit dans la rue.
3
Ma Lotu i pricurò tantu ch’elli vènsenu ind’è ellu è intrinu in la so casa. Li dete un fistinu, è fece coce pani àzimi. È manghjonu.
3
Mais Lot les pressa tellement qu’ils vinrent chez lui et entrèrent dans sa maison. Il leur donna un festin, et fit cuire des pains sans levain. Et ils mangèrent.
4
Ùn èranu ancu chjinati chì a ghjente di a cità, l’abitanti di Sodoma, avvìnsenu a casa, da i zitelli finu à i vechji ; tutta a pupulazione era accorsa.
4
Ils n’étaient pas encore couchés que les gens de la ville, les gens de Sodome, entourèrent la maison, depuis les enfants jusqu’aux vieillards ; toute la population était accourue.
5
Chjamonu à Lotu, è li dìssenu : Duva sò l’omi chì sò intruti ind’è tè stanotte ? Falli vene versu noi, per chì no i cunnòscamu.
5
Ils appelèrent Lot, et lui dirent : Où sont les hommes qui sont entrés chez toi cette nuit ? Fais-les sortir vers nous, pour que nous les connaissions.
6
Lotu iscì versu elli à l’intrata di a casa, è chjuse a porta daretu ad ellu.
6
Lot sortit vers eux à l’entrée de la maison, et ferma la porte derrière lui.
7
È disse : I mio fratelli, vi pricureghju, ùn fate u male !
7
Et il dit : Mes frères, je vous prie, ne faites pas le mal !
8
Eccu, aghju dùie figliole chì ùn hanu cunnisciutu omu ; e vi purtaraghju fora, è li farete ciò chì vi piaciarà. Ma, ùn fate nunda à ss’omi postu ch’elli sò vinuti à l’ombra di u mo tettu.
8
Voici, j’ai deux filles qui n’ont point connu d’homme ; je vous les amènerai dehors, et vous leur ferez ce qu’il vous plaira. Seulement, ne faites rien à ces hommes puisqu’ils sont venus à l’ombre de mon toit.
9
Dìssenu : Arritìrati ! È dìssenu dinò : Questu quì hè ghjuntu cum’è stranieru, è vole fà u ghjùdice ! Eccu, ti faremu peghju ca ad elli. È, pittughjendu à Lotu cun viulenza, s’avanzonu pè rompe a porta.
9
Ils dirent : Retire-toi ! Ils dirent encore : Celui-ci est venu comme étranger, et il veut faire le juge ! Eh bien, nous te ferons pis qu’à eux. Et, pressant Lot avec violence, ils s’avancèrent pour briser la porte.
10
L’omi tèsenu a manu, fècenu entre à Lotu cun elli in la casa, è chjùsenu a porta.
10
Les hommes étendirent la main, firent rentrer Lot vers eux dans la maison, et fermèrent la porte.
11
È culpinu di cicàghjina a ghjente chì era à l’intrata di a casa, da u più chjucu finu à u più grande, di tale manera ch’elli circonu indarnu a porta.
11
Et ils frappèrent d’aveuglement les gens qui étaient à l’entrée de la maison, depuis le plus petit jusqu’au plus grand, de sorte qu’ils se donnèrent une peine inutile pour trouver la porte.
12
L’omi dìssenu à Lotu : À quale ci hai sempre quì ? Ghjènnari, figlioli è figliole, è tuttu ciò chì hè tòiu in la cità, falli esce da stu locu.
12
Les hommes dirent à Lot : Qui as-tu encore ici ? Gendres, fils et filles, et tout ce qui t’appartient dans la ville, fais-les sortir de ce lieu.
13
Perchì avemu da distrughje stu locu, chì u brionu contru à i so abitanti hè maiò voltu à u Signore. U Signore ci hà mandatu per distrùghjelu.
13
Car nous allons détruire ce lieu, parce que le cri contre ses habitants est grand devant l’Éternel. L’Éternel nous a envoyés pour le détruire.
14
Lotu iscì, è parlò à i so ghjènnari chì avìanu pigliatu e so figliole : Arrizzàtevi, disse, iscite da stu locu ; chì u Signore hà da distrughje a cità. Ma i so ghjènnari pinsàvanu ch’ellu vulissi taruccà.
14
Lot sortit, et parla à ses gendres qui avaient pris ses filles : Levez-vous, dit-il, sortez de ce lieu ; car l’Éternel va détruire la ville. Mais, aux yeux de ses gendres, il parut plaisanter.
15
Appena ch’ellu aghjurnò, l’ànghjuli insistètenu, dicendu à Lotu: Arrìzzati, pìglia a to mòglia è e to duie figliole chì sò quì, per paura chì tù ùn perisca in la ruina di a cità.
15
Dès l’aube du jour, les anges insistèrent auprès de Lot, en disant : Lève-toi, prends ta femme et tes deux filles qui se trouvent ici, de peur que tu ne périsses dans la ruine de la ville.
16
È cum’ellu tricava, l’omi u piglionu pè a manu, ellu, a so mòglia è e so dùie figliole, chì u Signore vulia ch’ellu a si francassi ; u si purtonu, è u lascionu fora di a cità.
16
Et comme il tardait, les hommes le saisirent par la main, lui, sa femme et ses deux filles, car l’Éternel voulait l’épargner ; ils l’emmenèrent, et le laissèrent hors de la ville.
17
Dopu ad avelli fatti esce, unu d’elli disse : Fughji, pè a to vita ; ùn guardà daretu à tè, è ùn ti firmà in tutta a piana ; fughji ver di a muntagna, per paura chì tù ùn perisca.
17
Après les avoir fait sortir, l’un d’eux dit : Sauve-toi, pour ta vie ; ne regarde pas derrière toi, et ne t’arrête pas dans toute la plaine ; sauve-toi vers la montagne, de peur que tu ne périsses.
18
Lotu li disse : Innò ! ò Signore !
18
Lot leur dit : Oh ! non, Seigneur !
19
Eccu, aghju trovu gràzia à i to ochji, è hai mustratu quant’ella hè maiò a to misericòrdia per ciò chì mi tocca, cunsirvèndumi a vita ; ma ùn possu fughje in la muntagna, prima chì a sciagura mi tocchi, è perisciaraghju.
19
Voici, j’ai trouvé grâce à tes yeux, et tu as montré la grandeur de ta miséricorde à mon égard, en me conservant la vie ; mais je ne puis me sauver à la montagne, avant que le désastre m’atteigne, et je périrai.
20
Eccu, sta cità hè abbastanza vicinu per ch’e mi ci ascondi, è hè chjuca. Ò ! ch’e mi ci possi salvà,… ùn hè chjuca ?… è chì a mio ànima campi !
20
Voici, cette ville est assez proche pour que je m’y réfugie, et elle est petite. Oh ! que je puisse m’y sauver,… n’est-elle pas petite ?… et que mon âme vive !
21
Li disse : Eccu, ti cuncedu dinò sta gràzia, è ùn distrughjaraghju micca a cità chì tù mi dici.
21
Et il lui dit : Voici, je t’accorde encore cette grâce, et je ne détruirai pas la ville dont tu parles.
22
Fà prestu di mèttetici à u sicuru, chì ùn possu fà nunda prima chì tù ci sia ghjuntu. Hè per quessa ch’ellu s’hè datu à ssa cità u nome di Tsoar.
22
Hâte-toi de t’y réfugier, car je ne puis rien faire jusqu’à ce que tu y sois arrivé. C’est pour cela que l’on a donné à cette ville le nom de Tsoar.
23
U sole spuntava nantu à a terra, quandu Lotu intrì in Tsoar.
23
Le soleil se levait sur la terre, lorsque Lot entra dans Tsoar.
24
Tandu u Signore fece piove da u celu nantu à Sodoma è à Gomorra zolfu è focu, da parte di u Signore.
24
Alors l’Éternel fit pleuvoir du ciel sur Sodome et sur Gomorrhe du soufre et du feu, de par l’Éternel.
25
Distruse sse cità, tutta a piana è tutti l’abitanti di e cità, è tutte e piante di a terra.
25
Il détruisit ces villes, toute la plaine et tous les habitants des villes, et les plantes de la terre.
26
A mòglia di Lotu si vultò à guardà in daretu, è divintò una stàtua di sale.
26
La femme de Lot regarda en arrière, et elle devint une statue de sel.
27
Abràhamu s’arrizzò a mane à bon ora, per andà in lu locu duv’ellu s’era tinutu in presenza di u Signore.
27
Abraham se leva de bon matin, pour aller au lieu où il s’était tenu en présence de l’Éternel.
28
Puntò i sguardi ver di Sodoma è di Gomorra, è nantu à tuttu u territòriu di a piana ; ed eccu, vide cullà da a terra un fume, cum’è u fume d’una furnace.
28
Il porta ses regards du côté de Sodome et de Gomorrhe, et sur tout le territoire de la plaine ; et voici, il vit s’élever de la terre une fumée, comme la fumée d’une fournaise.
29
Quandu Diu distruse e cità di a piana, s’arricurdò d’Abràhamu ; è salvò à Lotu da u flagellu, chì messe à scumpiimentu e cità duv’ellu s’era stabilitu.
29
Lorsque Dieu détruisit les villes de la plaine, il se souvint d’Abraham ; et il fit échapper Lot du milieu du désastre, par lequel il bouleversa les villes où Lot avait établi sa demeure.

e figliole di Lotu ; orìgine di i Moàbiti è di l’Amòniti
30
Lotu lasciò à Tsoar per cullàssine à stà in muntagna, cù e so dùie figliole, perchì timia di stà in Tsoar. Stete in una sàpara, ellu cù e so dùie figliole.

les filles de Lot ; origine des Moabites et des Ammonites
30
Lot quitta Tsoar pour la hauteur, et se fixa sur la montagne, avec ses deux filles, car il craignait de rester à Tsoar. Il habita dans une caverne, lui et ses deux filles.
31
A maiò disse à a più giòvana : U nostru babbu hè vechju, è ùn ci hè omu in la cuntrata, per vene versu noi, secondu l’usu di tutti i paesi.
31
L’aînée dit à la plus jeune : Notre père est vieux ; et il n’y a point d’homme dans la contrée, pour venir vers nous, selon l’usage de tous les pays.
32
Veni, femu bèie u vinu à u nostru babbu, è chjinèmuci cun ellu, affinchì no cunsèrvimu a razza di u nostru babbu.
32
Viens, faisons boire du vin à notre père, et couchons avec lui, afin que nous conservions la race de notre père.
33
Fècenu dunque bèie u vinu à u so babbu quella notte ; è a maiò andò à chjinassi cù u so babbu : ellu ùn s’accorse nè quand’ella si chjinò, nè quand’ella s’arrizzò.
33
Elles firent donc boire du vin à leur père cette nuit-là ; et l’aînée alla coucher avec son père : il ne s’aperçut ni quand elle se coucha, ni quand elle se leva.
34
A mane dopu, a maiò disse à a più giòvana : Eccu, a notte passata sò andata à chjinammi cù u mo babbu ; fèmuli bèie u vinu ancu stanotte, è vai à chjinatti cun ellu, affinchì no cunsèrvimu a razza di u nostru babbu.
34
Le lendemain, l’aînée dit à la plus jeune : Voici, j’ai couché la nuit dernière avec mon père ; faisons-lui boire du vin encore cette nuit, et va coucher avec lui, afin que nous conservions la race de notre père.
35
Fècenu bèie u vinu à u so babbu ancu quella notte ; è a più chjuca andò à chjinassi cun ellu : ùn s’accorse nè quand’ella si chjinò, nè quand’ella s’arrizzò.
35
Elles firent boire du vin à leur père encore cette nuit-là; et la cadette alla coucher avec lui : il ne s’aperçut ni quand elle se coucha, ni quand elle se leva.
36
E dùie figliole di Lotu firmonu incinta di u so babbu.
36
Les deux filles de Lot devinrent enceintes de leur père.
37
A maiò parturì un figliolu, ch’ella chjamò Moabe : hè u babbu di i Moàbiti, finu à stu ghjornu.
37
L’aînée enfanta un fils, qu’elle appela du nom de Moab : c’est le père des Moabites, jusqu’à ce jour.
38
A più chjuca parturì anch’ella un figliolu, ch’ella chjamò Ben Ammi : hè u babbu di l’Ammòniti, finu à stu ghjornu.
38
La plus jeune enfanta aussi un fils, qu’elle appela du nom de Ben Ammi : c’est le père des Ammonites, jusqu’à ce jour.





chapitre précédent : 18   |   chapitre suivant : 20




index