A Bìbbia corsa

Gènesi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50

Pruvèrbii
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31

Ecclesiasta
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12

Salmi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150

Evangelu secondu san Lucca
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24

Atti di l’Apòstuli
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28

prima epìstula di san Ghjuvanni
1 - 2 - 3 - 4 - 5


  ou faire une recherche par mot corse :   ou par mot français :  
Pruvèrbii - 17 - A Bìbbia corsa - Traduction de la Bible en corse





Pruvèrbii
capìtulu 17
Proverbes
chapitre 17
1
Vale mègliu un pezzu di pane seccu, cù a pace,

Ca una casa piena di carne, cù e lite.
1
Mieux vaut un morceau de pain sec, avec la paix,

Qu’une maison pleine de viandes, avec des querelles.
2
Un servitore prudente dumineghja nantu à u figliolu chì face vargogna,

È avarà parte à a làscita àmmischju à i fratelli.
2
Un serviteur prudent domine sur le fils qui fait honte,

Et il aura part à l’héritage au milieu des frères.
3
U scaghjarolu hè per l’argentu, è u furnellu per l’oru ;

Ma quellu chì mette i cori à e prove, ghjè u Signore.
3
Le creuset est pour l’argent, et le fourneau pour l’or ;

Mais celui qui éprouve les cœurs, c’est l’Éternel.
4
U gattivu hè attentu à a labra inghjusta,

U bugiardu tende l’arechja à a lingua perniciosa.
4
Le méchant est attentif à la lèvre inique,

Le menteur prête l’oreille à la langue pernicieuse.
5
Quellu chì si ne ride di u pòvaru inghjùlia quellu chì l’hà fattu ;

Quellu chì si ralegra d’una disgràzia ùn istarà senza punizione.
5
Celui qui se moque du pauvre outrage celui qui l’a fait ;

Celui qui se réjouit d’un malheur ne restera pas impuni.
6
I figlioli di i figlioli sò a curona di i vechji,

È i babbi sò a glòria di i so figlioli.
6
Les enfants des enfants sont la couronne des vieillards,

Et les pères sont la gloire de leurs enfants.
7
E parolle distinte ùn cunvènenu micca à u dissinnatu ;

Quantu menu à un nòbule e parolle bugiarde !
7
Les paroles distinguées ne conviennent pas à un insensé ;

Combien moins à un noble les paroles mensongères !
8
I rigali sò una petra preziosa à l’ochji di quellu chì ne riceve ;

Duva vòglia ch’elli si vòltinu, hanu u successu.
8
Les présents sont une pierre précieuse aux yeux de qui en reçoit ;

De quelque côté qu’ils se tournent, ils ont du succès.
9
Quellu chì copre un fallu cerca l’amore,

È quellu chì u rammenta in li so discorsi mette a divisione trà l’amici.
9
Celui qui couvre une faute cherche l’amour,

Et celui qui la rappelle dans ses discours divise les amis.
10
Un rimpròvaru face più impressione nantu à l’omu intelligente

Ca centu colpi nantu à l’insinsatu.
10
Une réprimande fait plus d’impression sur l’homme intelligent

Que cent coups sur l’insensé.
11
U gattivu ùn cerca ca rivolta,

Ma un messageru crudele sarà mandatu contru ad ellu.
11
Le méchant ne cherche que révolte,

Mais un messager cruel sera envoyé contre lui.
12
Piuttostu scuntrà un orsa priva di i so chjuchi,

Ca un dissinnatu durante a so pazzia.
12
Rencontre une ourse privée de ses petits,

Plutôt qu’un insensé pendant sa folie.
13
À chì rende male per bè

U male li ferma in casa.
13
De celui qui rend le mal pour le bien

Le mal ne quittera point la maison.
14
Cumincià una lita, ghjè apre un àrgine ;

Prima chì a litichera si scaldi, arritìrati.
14
Commencer une querelle, c’est ouvrir une digue ;

Avant que la dispute s’anime, retire-toi.
15
Quellu chì assolve u culpèvule è quellu chì cundanna u ghjustu

Sò tramindui in abumineghju à u Signore.
15
Celui qui absout le coupable et celui qui condamne le juste

Sont tous deux en abomination à l’Éternel.
16
À chì ghjòvanu i soldi in la manu di u dissinnatu ?

À cumprà a saviezza ?…

Ma ùn hà micca sensu.
16
À quoi sert l’argent dans la main de l’insensé ?

À acheter la sagesse ?…

Mais il n’a point de sens.
17
L’amicu tene caru ad ogni mumentu,

È in la disgràzia si dimostra un fratellu.
17
L’ami aime en tout temps,

Et dans le malheur il se montre un frère.
18
L’omu spruvistu di sensu pìglia l’ingagiamenti,

Cauziuneghja u so pròssimu.
18
L’homme dépourvu de sens prend des engagements,

Il cautionne son prochain.
19
Quellu chì ama e lite ama u piccatu ;

Quellu chì innalza a so porta cerca a ruina.
19
Celui qui aime les querelles aime le péché ;

Celui qui élève sa porte cherche la ruine.
20
Un core falzu ùn sà truvà a felicità,

È quellu di u quale a lingua hè perversa casca in la disgràzia.
20
Un cœur faux ne trouve pas le bonheur,

Et celui dont la langue est perverse tombe dans le malheur.
21
Quellu chì dà nàscita à un insinsatu avarà u curdògliu ;

U babbu d’un iscemu ùn si pò raligrà.
21
Celui qui donne naissance à un insensé aura du chagrin ;

Le père d’un fou ne peut pas se réjouir.
22
Un core alegru hè un bon rimèdiu,

Ma un ispìritu abbattutu secca l’osse.
22
Un cœur joyeux est un bon remède,

Mais un esprit abattu dessèche les os.
23
U gattivu accetta i rigali in sicretu,

Pè parverte e vie di a ghjustìzia.
23
Le méchant accepte en secret des présents,

Pour pervertir les voies de la justice.
24
A saviezza hè di fronte à l’omu intelligente,

Ma l’ochji di l’insinsatu sò à l’estremità di a terra.
24
La sagesse est en face de l’homme intelligent,

Mais les yeux de l’insensé sont à l’extrémité de la terre.
25
Un figliolu dissinnatu face u dulore di u so babbu,

È l’amarezza di quella chì l’hà parturitu.
25
Un fils insensé fait le chagrin de son père,

Et l’amertume de celle qui l’a enfanté.
26
Ùn hè micca bè di cundannà u ghjustu à un ammenda,

Nè di culpisce i nòbuli per via di a so rettitùdine.
26
Il n’est pas bon de condamner le juste à une amende,

Ni de frapper les nobles à cause de leur droiture.
27
Quellu chì ritene e so parolle cunnosce a scienza,

È quellu chì hà u spìritu calmu hè un omu intelligente.
27
Celui qui retient ses paroles connaît la science,

Et celui qui a l’esprit calme est un homme intelligent.
28
Ancu u dissinnatu, quand’ellu stà zittu, passa per sàviu ;

Quellu chì chjude e so labre hè un omu intelligente.
28
L’insensé même, quand il se tait, passe pour sage ;

Celui qui ferme ses lèvres est un homme intelligent.





chapitre précédent : 16   |   chapitre suivant : 18




index