A Bìbbia corsa

Gènesi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50

Pruvèrbii
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31

Ecclesiasta
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12

Salmi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150

Evangelu secondu san Lucca
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24

Atti di l’Apòstuli
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28

prima epìstula di san Ghjuvanni
1 - 2 - 3 - 4 - 5


  ou faire une recherche par mot corse :   ou par mot français :  
Atti di l’Apòstuli - 26 - A Bìbbia corsa - Traduction de la Bible en corse


voir le manuscrit



Atti di l’Apòstuli
capìtulu 26
Actes des Apôtres
chapitre 26
1
Agrippa disse à Pàulu : T’hè permessa di parlà pè a to difesa. È Pàulu, avendu tesu a manu, si ghjustificò cusì :
1
Agrippa dit à Paul : Il t’est permis de parler pour ta défense. Et Paul, ayant étendu la main, se justifia en ces termes :
2
Mi stimu cuntentu, rè Agrippa, di pudè oghje ghjustificammi davanti à tè di tutte e cose ch’elli mi mèttenu addossu i Ghjudei,
2
Je m’estime heureux, roi Agrippa, d’avoir aujourd’hui à me justifier devant toi de toutes les choses dont je suis accusé par les Juifs,
3
perchì tù cunnosci perfettamente i so usi è e so discussioni. Ti precu dunque di stammi à sente cun pacenza.
3
car tu connais parfaitement leurs coutumes et leurs discussions. Je te prie donc de m’écouter avec patience.
4
A mio vita, da i primi tempi di a mo giuventù, hè cunnisciuta da tutti i Ghjudei, postu ch’ella s’hè passata in Ghjerusalemme, à mezu à a mio nazione.
4
Ma vie, dès les premiers temps de ma jeunesse, est connue de tous les Juifs, puisqu’elle s’est passée à Jérusalem, au milieu de ma nation.
5
Sanu dapoi un pezzu, s’elli a vòlenu dì, ch’e aghju vissutu in Fariseu, secondu a setta à più rìgida di a nostra religione.
5
Ils savent depuis longtemps, s’ils veulent le déclarer, que j’ai vécu Pharisien, selon la secte la plus rigide de notre religion.
6
È avà, sò messu in tribunale perchì speru u cumpiimentu di a prumessa chì Diu hà fattu à i nostri babbi,
6
Et maintenant, je suis mis en jugement parce que j’espère l’accomplissement de la promesse que Dieu a faite à nos pères,
7
è ch’elle spèranu ancu e nostre dòdeci tribù, chì sèrvenu à Diu di cuntìnua notte è ghjornu. Ghjè per via di ssa speranza, ò rè, ch’e sò accusatu da Ghjudei !
7
et à laquelle aspirent nos douze tribus, qui servent Dieu continuellement nuit et jour. C’est pour cette espérance, ô roi, que je suis accusé par des Juifs !
8
Perchè ! Vi pare cusì stupendu chì Diu risusciteghji i morti ?
8
Quoi ! vous semble-t-il incroyable que Dieu ressuscite les morts ?
9
Pè u mio contu, aviu cridutu di duvè agisce cun vigore contru à u nome di Ghjesù di Nazaretta.
9
Pour moi, j’avais cru devoir agir vigoureusement contre le nom de Jésus de Nazareth.
10
Ghjè ciò ch’e aghju fattu in Ghjerusalemme. Aghju lampatu in prigiò parechji di i santi, avendu ricivutu ssu putere da i principali sacrificadori, è, quand’elli èranu messi à morte, aghjunghjiu u mio votu à quellu di l’altri.
10
C’est ce que j’ai fait à Jérusalem. J’ai jeté en prison plusieurs des saints, ayant reçu ce pouvoir des principaux sacrificateurs, et, quand on les mettait à mort, je joignais mon suffrage à celui des autres.
11
L’aghju aspessu casticati in tutte e sinagoghe, è i furzavu à ghjastimà. In li mio furori eccessivi contru ad elli, i parsicutai ancu in le cità straniere.
11
Je les ai souvent châtiés dans toutes les synagogues, et je les forçais à blasphémer. Dans mes excès de fureur contre eux, je les persécutais même jusque dans les villes étrangères.
12
Ghjè cun ssu prugettu ch’e andai in Damascu, cun l’auturizazione è a permissione di i principali sacrificadori.
12
C’est dans ce but que je me rendis à Damas, avec l’autorisation et la permission des principaux sacrificateurs.
13
Versu u mezu ghjornu, ò rè, vidi per istrada splende in giru à mè è à i mio cumpagni una luce chì vinia da u celu, u so splendore supranava quellu di u sole.
13
Vers le milieu du jour, ô roi, je vis en chemin resplendir autour de moi et de mes compagnons une lumière venant du ciel, et dont l’éclat surpassait celui du soleil.
14
Cascàimu tutti in terra, è sintei una voce chì mi dicia in lingua ebràica : Sàulu, Sàulu, perchè tù mi parsicuteghji ? Ti saria dura d’arpià contru à i spinzoni.
14
Nous tombâmes tous par terre, et j’entendis une voix qui me disait en langue hébraïque : Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? Il te serait dur de regimber contre les aiguillons.
15
Èiu dissi : Quale sì, ò Signore ? È u Signore rispose : Sò Ghjesù chì tù parsicuteghji.
15
Je répondis : Qui es-tu, Seigneur ? Et le Seigneur dit : Je suis Jésus que tu persécutes.
16
Ma arrìzzati, è tèniti nantu à i to pedi ; chì ti sò apparsu pè stabilìsceti ministru è tistimone di e cose chì tù hai vistu è di quelle pè e quali t’apparisceraghju.
16
Mais lève-toi, et tiens-toi sur tes pieds ; car je te suis apparu pour t’établir ministre et témoin des choses que tu as vues et de celles pour lesquelles je t’apparaîtrai.
17
T’aghju sceltu da mezu à stu pòpulu è d’à mezu à i pagani, versu i quali ti mandu,
17
Je t’ai choisi du milieu de ce peuple et du milieu des païens, vers qui je t’envoie,
18
affinchì tù l’apri l’ochji, perch’elli pàssinu da u bughjone à u lume è da a putenza di Satanassu à Diu, perch’elli ricèvinu, per mezu di a fede in mè, u pardonu di i piccati è a làscita cù i santificati.
18
afin que tu leur ouvres les yeux, pour qu’ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu’ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et l’héritage avec les sanctifiés.
19
In cunsequenza, rè Agrippa, ùn aghju fattu resistenza à a visione cilesta :
19
En conséquence, roi Agrippa, je n’ai point résisté à la vision céleste :
20
à quelli di Damascu prima, eppo in Ghjerusalemme, in tutta a Ghjudea, è ind’è i pagani, aghju pridicatu a ripintenza è a cunversione à Diu, cù a pràtica d’òpere degne di a ripintenza.
20
à ceux de Damas d’abord, puis à Jérusalem, dans toute la Judée, et chez les païens, j’ai prêché la repentance et la conversion à Dieu, avec la pratique d’œuvres dignes de la repentance.
21
Eccu perchè i Ghjudei m’hanu pigliatu in lu tèmpiu, è hanu pruvatu di fammi perì.
21
Voilà pourquoi les Juifs se sont saisis de moi dans le temple, et ont tâché de me faire périr.
22
Ma, gràzia à u succorsu di Diu, aghju sussistutu finu à stu ghjornu, tistimuniendu davanti à i chjuchi è i maiò, senza svià in nunda di ciò chì i prufeti è Mosè hanu dichjaratu ch’ellu duvia accade,
22
Mais, grâce au secours de Dieu, j’ai subsisté jusqu’à ce jour, rendant témoignage devant les petits et les grands, sans m’écarter en rien de ce que les prophètes et Moïse ont déclaré devoir arriver,
23
sapè chì u Cristu suffraria, è chì, risuscitatu u primu da trà i morti, annunziaria u lume à u pòpulu è à e nazioni.
23
savoir que le Christ souffrirait, et que, ressuscité le premier d’entre les morts, il annoncerait la lumière au peuple et aux nations.
24
Cum’ellu parlava cusì pè a so ghjustificazione, Festu disse ad alta voce : Sì scemu, ò Pàulu ! U to gran sapè ti face sragiunà.
24
Comme il parlait ainsi pour sa justification, Festus dit à haute voix : Tu es fou, Paul ! Ton grand savoir te fait déraisonner.
25
Innò chì ùn sò scemu, eccillintìssimu Festu, rispose Pàulu ; à u cuntràriu, sò quì parolle di verità è di bon sensu ch’e prunùnziu.
25
Je ne suis point fou, très excellent Festus, répliqua Paul ; ce sont, au contraire, des paroles de vérité et de bon sens que je prononce.
26
U rè ghjè struitu di sse cose, è li nè parlu cun libertà ; chì sò cunvintu ch’ellu e sà tutte, postu ch’elle ùn sò accadute à l’appiattu.
26
Le roi est instruit de ces choses, et je lui en parle librement ; car je suis persuadé qu’il n’en ignore aucune, puisque ce n’est pas en cachette qu’elles se sont passées.
27
Credi in li prufeti, rè Agrippa ?… Sò chì tù ci credi.
27
Crois-tu aux prophètes, roi Agrippa ?… Je sais que tu y crois.
28
È Agrippa disse à Pàulu : À mumenti m’hai da cunvince di divintà cristianu !
28
Et Agrippa dit à Paul : Tu vas bientôt me persuader de devenir chrétien !
29
Pàulu rispose : Ch’ella sia à mumenti o ch’ella sia tardi, fàccia Diu chì nò solu tù, ma ancu tutti quelli chì mi stanu à sente oghje, vo divèntite cum’è mè, fora di sti liami !
29
Paul répondit : Que ce soit bientôt ou que ce soit tard, plaise à Dieu que non seulement toi, mais encore tous ceux qui m’écoutent aujourd’hui, vous deveniez tels que je suis, à l’exception de ces liens !
30
U rè, u guvernatore, Berenice, è tutti quelli chì èranu à pusà cun elli, s’arrizzonu,
30
Le roi, le gouverneur, Bérénice, et tous ceux qui étaient assis avec eux se levèrent,
31
è, ritirèndusi, si dicìanu l’uni à l’altri : St’omu ùn hà fattu nunda chì meriteghji a morte o a prigione.
31
et, en se retirant, ils se disaient les uns aux autres : Cet homme n’a rien fait qui mérite la mort ou la prison.
32
È Agrippa disse à Festu : Ist’omu pudia esse liberatu, s’ellu ùn avissi interpostu appellu à Cèsare.
32
Et Agrippa dit à Festus : Cet homme pouvait être relâché, s’il n’en eût pas appelé à César.





chapitre précédent : 25   |   chapitre suivant : 27




index