A Bìbbia corsa

Gènesi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50

Pruvèrbii
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31

Ecclesiasta
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12

Salmi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150

Evangelu secondu san Lucca
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24

Atti di l’Apòstuli
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28

prima epìstula di san Ghjuvanni
1 - 2 - 3 - 4 - 5


  ou faire une recherche par mot corse :   ou par mot français :  
Ecclesiasta - 4 - A Bìbbia corsa - Traduction de la Bible en corse





Ecclesiasta
capìtulu 4
Ecclesiaste
chapitre 4
1
Aghju cunsideratu dopu tutte l’oppressioni chì si cummèttenu sottu à u sole; ed eccu, l’oppressi sò in le làcrime, è nimu chì i cunsola! sò esposti à a viulenza di i so oppressori, è nisunu chì i cunsola!
1
J’ai considéré ensuite toutes les oppressions qui se commettent sous le soleil; et voici, les opprimés sont dans les larmes, et personne qui les console! ils sont en butte à la violence de leurs oppresseurs, et personne qui les console!
2
È dicu di i morti chì sò digià morti ch’elli sò più beati ca i vivi chì sò sempre vivi,
2
Et j’ai trouvé les morts qui sont déjà morts plus heureux que les vivants qui sont encore vivants,
3
è più felici ca l’uni è l’altri quellu chì ùn hà ancu esistutu è chì ùn hà vistu e gattive azzioni chì si cummèttenu sottu à u sole.
3
et plus heureux que les uns et les autres celui qui n’a point encore existé et qui n’a pas vu les mauvaises actions qui se commettent sous le soleil.

oppressione, sulitùdine, assòciu, speranze vane
4
Aghju vistu chì ogni travàgliu è ogni sgualtrezza in lu travàgliu ùn hè ca ghjilusia di l’omu riguardu à u so pròssimu. Ancu què hè una vanità è persèquitu di u ventu.

oppression, solitude, association, vains espoirs
4
J’ai vu que tout travail et toute habileté dans le travail n’est que jalousie de l’homme à l’égard de son prochain. C’est encore là une vanité et la poursuite du vent.
5
L’insinsatu si cròcia e mani, è manghja a so pròpia carne.
5
L’insensé se croise les mains, et mange sa propre chair.
6
Vale mègliu una manu piena cun riposu, ca e dùie piene cun travàgliu è persèquitu di u ventu.
6
Mieux vaut une main pleine avec repos, que les deux mains pleines avec travail et poursuite du vent.
7
Aghju cunsideratu un antra vanità sottu à u sole.
7
J’ai considéré une autre vanité sous le soleil.
8
Tale omu hè solu è senza nimu chì li stia da vicinu, ùn hà nè figliolu nè fratellu, eppuru u so travàgliu ùn hà micca fine è i so ochji ùn sò mai sàzii di ricchezze. Per qual’e travàgliu, è privu a mio ànima di delìzie? Ghjè dinò quì una vanità è una cosa gattiva.
8
Tel homme est seul et sans personne qui lui tienne de près, il n’a ni fils ni frère, et pourtant son travail n’a point de fin et ses yeux ne sont jamais rassasiés de richesses. Pour qui donc est-ce que je travaille, et que je prive mon âme de jouissances ? C’est encore là une vanité et une chose mauvaise.
9
Dui sò mègliu ca unu, perchì ritìranu una bona paca da u so travàgliu.
9
Deux valent mieux qu’un, parce qu’ils retirent un bon salaire de leur travail.
10
Chì, s’elli càscanu, unu rialza u so cumpagnu; ma guai à quellu chì hè solu è chì casca, senza avè un secondu pè rialzallu!
10
Car, s’ils tombent, l’un relève son compagnon; mais malheur à celui qui est seul et qui tombe, sans avoir un second pour le relever!
11
Di listessa manera, s’ì dui dòrmenu inseme, avaranu u caldu; ma quellu chì hè solu, cumu farà per avè u caldu?
11
De même, si deux couchent ensemble, ils auront chaud; mais celui qui est seul, comment aura-t-il chaud?
12
È s’ì qualcunu hè più forte ca unu solu, i dui invece li ponu resiste; è a corda cun trè fili ùn strappa faciulmente.
12
Et si quelqu’un est plus fort qu’un seul, les deux peuvent lui résister; et la corde à trois fils ne se rompt pas facilement.
13
Mègliu vale un zitellu pòvaru è sàviu ca un rè vechju è dissinnatu chì ùn sà più ascultà i cunsigli;
13
Mieux vaut un enfant pauvre et sage qu’un roi vieux et insensé qui ne sait plus écouter les avis;
14
perchì pò esce da prigiò pè rignà, è ancu esse natu pòvaru in lu so reame.
14
car il peut sortir de prison pour régner, et même être né pauvre dans son royaume.
15
Aghju vistu tutti i vivi chì cammìnanu sottu à u sole avvigne u zitellu chì duvia succede à u rè è rignà à a so piazza.
15
J’ai vu tous les vivants qui marchent sous le soleil entourer l’enfant qui devait succéder au roi et régner à sa place.
16
Ùn ci era fine à ssu pòpulu, à tutti quelli di i quali ellu era à u capu. Eppuru, quelli chì vinaranu dopu ùn si raligraranu à u so sugettu. Perchì ghjè ancu quì una vanità è persèquitu di u ventu.
16
Il n’y avait point de fin à tout ce peuple, à tous ceux à la tête desquels il était. Et toutefois, ceux qui viendront après ne se réjouiront pas à son sujet. Car c’est encore là une vanité et la poursuite du vent.

i voti imprudenti
17
Stà attentu à u to pede quand’è tù entri in la casa di Diu, è avvicìnati pè stà à sente, invece d’offre u sacrifìziu di l’insinsati; chì ùn sanu ch’elli malfàcenu.

les vœux imprudents
17
Prends garde à ton pied, lorsque tu entres dans la maison de Dieu; approche-toi pour écouter, plutôt que pour offrir le sacrifice des insensés, car ils ne savent pas qu’ils font mal.





chapitre précédent : 3   |   chapitre suivant : 5




index