A Bìbbia corsa

Gènesi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50

Pruvèrbii
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31

Ecclesiasta
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12

Salmi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150

Evangelu secondu san Lucca
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24

Atti di l’Apòstuli
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28

prima epìstula di san Ghjuvanni
1 - 2 - 3 - 4 - 5


  ou faire une recherche par mot corse :   ou par mot français :  
Pruvèrbii - 19 - A Bìbbia corsa - Traduction de la Bible en corse





Pruvèrbii
capìtulu 19
Proverbes
chapitre 19
1
Vale mègliu u pòvaru chì cammina in la so integrità,

Ca l’omu chì hà e labre perverse è chì ghjè dissinnatu.
1
Mieux vaut le pauvre qui marche dans son intégrité,

Que l’homme qui a des lèvres perverses et qui est un insensé.
2
Mancà di scienza ùn hè cosa bona per nimu,

È quellu chì precipiteghja i so passi casca in lu piccatu.
2
Le manque de science n’est bon pour personne,

Et celui qui précipite ses pas tombe dans le péché.
3
A scimità di l’omu currompe a so via,

È ghjè contru à l’Eternu chì u so core s’inviperisce.
3
La folie de l’homme pervertit sa voie,

Et c’est contre l’Éternel que son cœur s’irrite.
4
A ricchezza procureghja un nùmaru maiò d’amici,

Ma u pòvaru hè spiccatu da u so amicu.
4
La richesse procure un grand nombre d’amis,

Mais le pauvre est séparé de son ami.
5
U falzu tistimone ùn istarà micca senza punizione,

È quellu chì dice e bugie ùn isfughjarà.
5
Le faux témoin ne restera pas impuni,

Et celui qui dit des mensonges n’échappera pas.
6
Parechji lòdanu l’omu ginarosu,

È tutti sò l’amici di quellu chì face i rigali.
6
Beaucoup de gens flattent l’homme généreux,

Et tous sont les amis de celui qui fait des présents.
7
Tutti i fratelli di u còrciu l’òdianu ;

Quantu più i so amici s’alluntànanu da ellu !

Hè pricurènduli ch’ellu l’indirizza parolle, ma sparìscenu.
7
Tous les frères du pauvre le haïssent ;

Combien plus ses amis s’éloignent-ils de lui !

Il leur adresse des paroles suppliantes, mais ils disparaissent.
8
Quellu chì acquista u sensu ama a so ànima ;

Quellu chì tene à contu l’intelligenza trova a felicità.
8
Celui qui acquiert du sens aime son âme ;

Celui qui garde l’intelligence trouve le bonheur.
9
U falzu tistimone ùn istarà senza punizione,

È quellu chì dice e bugie perisciarà.
9
Le faux témoin ne restera pas impuni,

Et celui qui dit des mensonges périra.
10
Ùn cunvene à un insinsatu di campà in le delìzie ;

Quantu menu à un ischiavu di duminà nantu à i prìncipi !
10
Il ne sied pas à un insensé de vivre dans les délices ;

Combien moins à un esclave de dominer sur des princes !
11
L’omu sàviu hè asgiatu à a còllera,

È mette a so glòria à sminticà l’offese.
11
L’homme qui a de la sagesse est lent à la colère,

Et il met sa gloire à oublier les offenses.
12
A còllera di u rè hè cum’è u rughju d’un lione,

È u so favore cum’è a guazza nantu à l’arba.
12
La colère du roi est comme le rugissement d’un lion,

Et sa faveur est comme la rosée sur l’herbe.
13
Un figliolu dissinnatu hè una calamità pè u so babbu,

È e lite d’una donna sò una grundaghja senza fine.
13
Un fils insensé est une calamité pour son père,

Et les querelles d’une femme sont une gouttière sans fin.
14
Si pò eredità da i so babbi una casa è ricchezze,

Ma una mòglia intelligente hè un donu di l’Eternu.
14
On peut hériter de ses pères une maison et des richesses,

Mais une femme intelligente est un don de l’Éternel.
15
Traghjindulassi face cascà in lu sunnulime,

È l’ànima incrisciosa scontra a fame.
15
La paresse fait tomber dans l’assoupissement,

Et l’âme nonchalante éprouve la faim.
16
Quellu chì osserva ciò chì hè cumandatu preserva a so ànima ;

Quellu chì ùn veghja micca nantu à a so via murarà.
16
Celui qui garde ce qui est commandé garde son âme ;

Celui qui ne veille pas sur sa voie mourra.
17
Quellu chì hà pietà di u còrciu presta à u Signore,

Chì li rindarà secondu a so òpera.
17
Celui qui a pitié du pauvre prête à l’Éternel,

Qui lui rendra selon son œuvre.
18
Casticheghja u to figliolu, chì ci hè sempre a speranza ;

Ma ùn bramà di fallu more.
18
Châtie ton fils, car il y a encore de l’espérance ;

Mais ne désire point le faire mourir.
19
Quellu chì hè purtatu da a còllera ne deve suppurtà a pena ;

Chì s’è tù u libareghji, ci duvarè turnà.
19
Celui que la colère emporte doit en subir la peine ;

Car si tu le libères, tu devras y revenir.
20
Ascolta i cunsigli, è ricevi a struzzione,

Affinchì tù sia sàviu in lu sèquitu di a to vita.
20
Écoute les conseils, et reçois l’instruction,

Afin que tu sois sage dans la suite de ta vie.
21
Ci hè in lu core di l’omu assai prugetti,

Ma hè u prugettu di u Signore chì s’adèmpie.
21
Il y a dans le cœur de l’homme beaucoup de projets,

Mais c’est le dessein de l’Éternel qui s’accomplit.
22
Ciò chì rende l’omu caru, hè a so buntà ;

È vale mègliu un pòvaru ca un bugiardu.
22
Ce qui fait le charme d’un homme, c’est sa bonté ;

Et mieux vaut un pauvre qu’un menteur.
23
U timore di l’Eternu cunduce à a vita,

È si passa a notte sàziu, senza esse visitatu da a sciagura.
23
La crainte de l’Éternel mène à la vie,

Et l’on passe la nuit rassasié, sans être visité par le malheur.
24
U stercaghju piomba a so manu in lu piattu,

È ùn la porta micca à a so bocca.
24
Le paresseux plonge sa main dans le plat,

Et il ne la ramène pas à sa bouche.
25
Culpisci u biffardu, è l’albàsgiu divintarà sàviu ;

Ripìglia l’omu intelligente, è capisciarà a scienza.
25
Frappe le moqueur, et le sot deviendra sage ;

Reprends l’homme intelligent, et il comprendra la science.
26
Quellu chì ruina u so babbu è mette a so mamma in fughjita

Hè un figliolu chì face a vargogna è chì face turnà rossu.
26
Celui qui ruine son père et qui met en fuite sa mère

Est un fils qui fait honte et qui fait rougir.
27
Cessa, u mio figliolu, d’ascultà l’istruzzione,

S’ella hè per alluntanatti da e parolle di a scienza.
27
Cesse, mon fils, d’écouter l’instruction,

Si c’est pour t’éloigner des paroles de la science.
28
Un tistimone perversu si ne ride di a ghjustìzia,

È a bocca di i gattivi si manghja l’iniquità.
28
Un témoin pervers se moque de la justice,

Et la bouche des méchants dévore l’iniquité.
29
I castichi sò pronti pè i canzunadori,

È i colpi pè u spinu di i dissinnati.
29
Les châtiments sont prêts pour les moqueurs,

Et les coups pour le dos des insensés.





chapitre précédent : 18   |   chapitre suivant : 20




index