A Bìbbia corsa

Gènesi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50

Pruvèrbii
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31

Ecclesiasta
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12

Salmi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150

Evangelu secondu san Lucca
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24

Atti di l’Apòstuli
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28

prima epìstula di san Ghjuvanni
1 - 2 - 3 - 4 - 5


  ou faire une recherche par mot corse :   ou par mot français :  
Salmi - 144 - A Bìbbia corsa - Traduction de la Bible en corse





Salmi
salmu 144
Psaumes
psaume 144
1
Di Davìdiu.

Benedettu sia l’Eternu, u mio scògliu,

Chì eserciteghja e mio mani a u cumbattimentu,

E mio dite à a battàglia.
1
De David.

Béni soit l’Éternel, mon rocher,

Qui exerce mes mains au combat,

Mes doigts à la bataille,
2
U mio benefattore è a mio furtezza,

U mio altu ricòveru è u mio liberatore,

U mio scudu, quellu chì hè u mo rifùgiu,

Chì mi sottumette u mio pòpulu !
2
Mon bienfaiteur et ma forteresse,

Ma haute retraite et mon libérateur,

Mon bouclier, celui qui est mon refuge,

Qui m’assujettit mon peuple !
3
Eternu, chì ghjè l’omu per chì tù u cunnosca ?

U figliolu di l’omu, per chì tù pigli cura d’ellu ?
3
Éternel, qu’est-ce que l’homme, pour que tu le connaisses ?

Le fils de l’homme, pour que tu prennes garde à lui ?
4
L’omu hè sìmulu à un sòffiu,

I so ghjorni sò cum’è l’ombra chì passa.
4
L’homme est semblable à un souffle,

Ses jours sont comme l’ombre qui passe.
5
Signore, abbassa i to celi, è fala !

Tocca e muntagne, è ch’elle càccinu u fume !
5
Éternel, abaisse tes cieux, et descends !

Touche les montagnes, et qu’elles soient fumantes !
6
Fà luccicà l’accènnite, è sparguglieghja i mio nimici !

Tira e to frecce, è mèttili in dirotta !
6
Fais briller les éclairs, et disperse mes ennemis !

Lance tes flèches, et mets-les en déroute !
7
Sparghji e to mani da quassù ;

Libarèghjami, è sàlvami da l’acque maiò,

Da a manu di i figlioli di u stranieru,
7
Étends tes mains d’en haut ;

Délivre-moi et sauve-moi des grandes eaux,

De la main des fils de l’étranger,
8
Di i quali a bocca prufirisce a falzità,

È di i quali a diritta hè una diritta bugiarda.
8
Dont la bouche profère la fausseté,

Et dont la droite est une droite mensongère.
9
Ò Diu ! Ti cantaraghju un cànticu novu,

Ti celebraraghju nantu à u liutu à dece corde.
9
Ô Dieu ! je te chanterai un cantique nouveau,

Je te célébrerai sur le luth à dix cordes.
10
Tù, chì dai a salvezza à i rè,

Chì salvò à Davìdiu u to servitore da a spada assassina,
10
Toi, qui donnes le salut aux rois,

Qui sauvas du glaive meurtrier David, ton serviteur,
11
Libarèghjami è sàlvami da a manu di i figlioli di u stranieru,

Di i quali a bocca prufurisce a falzità,

È di i quali a diritta hè una diritta bugiarda !…
11
Délivre-moi et sauve-moi de la main des fils de l’étranger,

Dont la bouche profère la fausseté,

Et dont la droite est une droite mensongère !…
12
I nostri figlioli sò cum’è piante

Chì crèscenu in la so giuventù ;

E nostre figliole cum’è e culonne sculpite

Chì fàcenu l’ornamentu di i palazzi.
12
Nos fils sont comme des plantes

Qui croissent dans leur jeunesse ;

Nos filles comme les colonnes sculptées

Qui font l’ornement des palais.
13
I nostri granaghji sò pieni,

È rivòccanu d’ogni spèzia di bè ;

U nostru bistiame si multiplicheghja per millàie, per dece millàie,

In le nostre campagne ;
13
Nos greniers sont pleins,

Regorgeant de toute espèce de provisions;

Nos troupeaux se multiplient par milliers, par dix milliers,

Dans nos campagnes ;
14
E nostre manze sò pruduttive ;

Micca disastru, micca cattività,

Micca brioni in li carrughji !
14
Nos génisses sont fécondes ;

Point de désastre, point de captivité,

Point de cris dans nos rues !
15
Beatu u pòpulu chì ghjè in isse cundizioni !

Beatu u pòpulu pè u quale l’Eternu hè u Diu !
15
Heureux le peuple pour qui il en est ainsi !

Heureux le peuple dont l’Éternel est le Dieu !





psaume précédent : 143   |   psaume suivant : 145




index