A Bìbbia corsa

Gènesi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50

Pruvèrbii
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31

Ecclesiasta
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12

Salmi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150

Evangelu secondu san Lucca
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24

Atti di l’Apòstuli
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28

prima epìstula di san Ghjuvanni
1 - 2 - 3 - 4 - 5


  ou faire une recherche par mot corse :   ou par mot français :  
Evangelu secondu san Lucca - 11 - A Bìbbia corsa - Traduction de la Bible en corse


voir le manuscrit



Evangelu secondu san Lucca
capìtulu 11
Évangile selon saint Luc
chapitre 11

a prichera : u paternostru
1
Ghjesù pricava un ghjornu in un certu locu. Quand’ellu ebbe còmpiu, unu di i so discìpuli li disse : Signore, insègnaci à pricà, cum’è Ghjuvanni l’hà insignata à i soi.

la prière : oraison dominicale
1
Jésus priait un jour en un certain lieu. Lorsqu’il eut achevé, un de ses disciples lui dit : Seigneur, enseigne-nous à prier, comme Jean l’a enseigné à ses disciples.
2
Li disse : Quand’è vo pricate, dite : Babbu ! Chì u to nome sia santificatu ; chì u to regnu venghi.
2
Il leur dit : Quand vous priez, dites : Père ! Que ton nom soit sanctifié ; que ton règne vienne.
3
Dacci ogni ghjornu u nostru pane quutidianu ;
3
Donne-nous chaque jour notre pain quotidien ;
4
pardònaci i nostri piccati, chì ancu noi pardunemu à chiunque ci offende ; è ùn permette chì no succòmbimu à a tentazione.
4
pardonne-nous nos péchés, car nous aussi nous pardonnons à quiconque nous offense ; et ne nous induis pas en tentation.

prumesse fatte à a prichera
5
Li disse dinò : S’ì unu di voi hà un amicu, è ch’ellu vaghi à truvallu in cor di mezanotte per dilli : Ò amicu, prèstami trè pani,

promesse faites à la prière
5
Il leur dit encore : Si l’un de vous a un ami, et qu’il aille le trouver au milieu de la nuit pour lui dire : Ami, prête-moi trois pains,
6
chì ind’è mè ci hè unu di i mio amici ghjuntu da viaghju,
6
car un de mes amis est arrivé de voyage chez moi,
7
è ùn aghju nunda da òffreli ; è s’ì, da a so casa, l’amicu li risponde : Ùn m’impurtunà, a porta hè digià chjusa, i mo figlioli ed èiu simu in lu lettu, ùn mi possu arrizzà per datti u pane,
7
et je n’ai rien à lui offrir, et si, de l’intérieur de sa maison, cet ami lui répond : Ne m’importune pas, la porte est déjà fermée, mes enfants et moi sommes au lit, je ne puis me lever pour te donner des pains,
8
a vi dicu èiu, ancu s’ellu ùn s’arrizza à dàllilu per amicìzia, s’arrizzarà per cacciàssilu da via, è li darà tuttu ciò chì li bisogna.
8
je vous le dis, même s’il ne se levait pas pour les lui donner parce que c’est son ami, il se lèverait à cause de son importunité et lui donnerait tout ce dont il a besoin.
9
Ed èiu vi dicu : Dumandate, chì vi sarà datu ; circate chì truvarete ; pichjate, chì vi sarà apertu.
9
Et moi, je vous dis : Demandez, et l’on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira.
10
Perchì chiunque dumanda riceve, quellu chì cerca trova, è omu apre à chì pichja à l’ùsciu.
10
Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe.
11
Quale hè di voi altri u babbu chì daria una petra à u so figliolu, s’ellu li dumanda pane ? O s’ellu chere un pèsciu, li darà una sarpe invece di un pèsciu ?
11
Quel est parmi vous le père qui donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain ? Ou, s’il demande un poisson, lui donnerat-il un serpent au lieu d’un poisson ?
12
O allora, s’ellu dumanda un ovu, li darà un iscurpione ?
12
Ou, s’il demande un œuf, lui donnera-t-il un scorpion ?
13
S’ì dunque voi, gattivi cum’è vo site, sapete dà cose bone à i vostri figlioli, à quantu più forte ragiò u Babbu chì ghjè in lu celu darà u Spìritu Santu à quelli chì u li dumàndanu.
13
Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-til le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent.

guariscenza d’un indimuniatu mutu
14
Ghjesù scacciò un dimòniu chì era mutu. Quandu u dimòniu fù isciutu, u mutu parlò, è a ghjente fù in l’ammirazione.

guérison d’un démoniaque muet
14
Jésus chassa un démon qui était muet. Lorsque le démon fut sorti, le muet parla, et la foule fut dans l’admiration.
15
Ma qualcuni dìssenu : Ghjè per mezu di Belzebullu, u prìncipe di i dimònii, ch’ellu scàccia i dimònii.
15
Mais quelques-uns dirent : c’est par Béelzébul, le prince des démons, qu’il chasse les démons.
16
È d’altri, per mèttelu à e prove, li dumandonu un cennu vinendu da u celu.
16
Et d’autres, pour l’éprouver, lui demandèrent un signe venant du ciel.
17
Siccom’ellu cunniscia i so pinsamenti, Ghjesù li disse : Ogni regnu divisu hè distruttu, è una casa si ne fala nantu à l’altra.
17
Comme Jésus connaissait leurs pensées, il leur dit : Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et une maison s’écroule sur une autre.
18
Dunque s’ì Satanassu hè divisu, cumu farà u so regnu à sopravive, postu chì vo dite ch’e scàcciu i dimònii per mezu di Belzebullu ?
18
Si donc Satan est divisé contre lui-même, comment son royaume subsistera-t-il, puisque vous dites que je chasse les démons par Béelzébul ?
19
È s’ì èiu i scacciu cusì, i vostri figlioli per mezu di quale i scàccianu ? Ghjè per quessa ch’elli saranu elli stessi i vostri ghjùdici.
19
Et si moi, je chasse les démons par Béelzébul, vos fils, par qui les chassent-ils ? C’est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges.
20
Ma s’ella hè per mezu di u ditu di Diu ch’e scàcciu i dimònii, u regnu di Diu hè dunque vinutu finu à voi.
20
Mais, si c’est par le doigt de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc venu vers vous.
21
Quandu un omu forte è armatu bè cura a so casa, ciò ch’ellu pussede hè sicuru.
21
Lorsqu’un homme fort et bien armé garde sa maison, ce qu’il possède est en sûreté.
22
Ma s’ellu ghjunghje unu più forte ca ellu è l’ammaestra, li leva tutte l’arme in le quali ellu si cunfidava, è distribuisce e so spòglie.
22
Mais, si un plus fort que lui survient et le dompte, il lui enlève toutes les armes dans lesquelles il se confiait, et il distribue ses dépouilles.
23
Quellu chì ùn hè micca cun mè, hè contru à mè, è quellu chì ùn accòglie cun mè, sparguglieghja.
23
Celui qui n’est pas avec moi est contre moi, et celui qui n’assemble pas avec moi disperse.
24
Quandu u spìritu impuru hè isciutu da un omu, si ne và in li lochi àridi, pè circà u riposu. Siccome ùn ne sà truvà, dice : Turnaraghju in la mo casa da duv’e sò surtitu ;
24
Lorsque l’esprit impur est sorti d’un homme, il va dans des lieux arides, pour chercher du repos. N’en trouvant point, il dit : Je retournerai dans ma maison d’où je suis sorti ;
25
è quand’ellu ghjunghje, a trova spazzata è urnata.
25
et, quand il arrive, il la trouve balayée et ornée.
26
Allora si ne và, è pìglia cun ellu sette altri spìriti più gattivi ca ellu ; èntrenu in la casa, ci si stabilìscenu, è l’ùltima cundizione di ss’omu hè peghju ca a prima.
26
Alors il s’en va, et il prend sept autres esprits plus méchants que lui ; ils entrent dans la maison, s’y établissent, et la dernière condition de cet homme est pire que la première.
27
Mentre chì Ghjesù parlava cusì, una donna, alzendu a voce d’à mezu à a ghjente, li disse : Beatu u senu chì t’hà purtatu ! Beate e pùppule chì t’hanu datu à sughje !
27
Tandis que Jésus parlait ainsi, une femme, élevant la voix du milieu de la foule, lui dit : Heureux le sein qui t’a porté ! heureuses les mamelles qui t’ont allaité !
28
Ed ellu rispose : Beati piuttostu quelli chì stanu à sente a parolla di Diu è chì a custudìscenu !
28
Et il répondit : Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent !

un miràculu ricusatu
29
Siccome u pòpulu s’ammansava in folla, si messe à dì : Sta generazione hè una generazione gattiva ; dumanda un miràculu ; ùn li sarà datu altru miràculu ca quellu di Ghjonassu.

un miracle refusé
29
Comme le peuple s’amassait en foule, il se mit à dire : Cette génération est une génération méchante ; elle demande un miracle ; il ne lui sera donné d’autre miracle que celui de Jonas.
30
Infatti, cum’è Ghjonassu fù un segnu per quelli di Niniva, u Figliolu di l’omu ne sarà unu pè sta generazione.
30
Car, de même que Jonas fut un signe pour les Ninivites, de même le Fils de l’homme en sera un pour cette génération.
31
A regina di u Merìdiu s’alzarà, u ghjornu di u ghjudìziu, incù l’omi di sta generazione è i cundannarà, perch’ella ghjunse da l’estremità di a terra, per sente a saviezza di Salamone ; ed eccu, quì ci hè di più ca Salamone.
31
La reine du Midi se lèvera, au jour du jugement, avec les hommes de cette génération et les condamnera, parce qu’elle vint des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon ; et voici, il y a ici plus que Salomon.
32
L’omi di Niniva si rizzaranu u ghjornu di u ghjudìziu cun sta generazione è a cundannaranu, perch’elli si pintinu sintendu a prèdica di Ghjonassu ; ed eccu, quì ci hè di più ca Ghjonassu.
32
Les hommes de Ninive se lèveront, au jour du jugement, avec cette génération et la condamneront, parce qu’ils se repentirent à la prédication de Jonas ; et voici, il y a ici plus que Jonas.

paràbula di a lumera
33
Nimu accende una lumera per mèttela in un locu piattu o sottu à u bacinu, ma si mette nantu à u candileru, affinchì tutti quelli chì èntrenu vèchinu u lume.

parabole de la lampe
33
Personne n’allume une lampe pour la mettre dans un lieu caché ou sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, afin que ceux qui entrent voient la lumière.
34
U to ochju hè a lumera di u to corpu. Quandu u to ochju hè in bonu statu, tuttu u to corpu hè schjaritu ; ma quandu u to ochju hè in gattivu statu, u to corpu hè in lu bughju.
34
Ton œil est la lampe de ton corps. Lorsque ton œil est en bon état, tout ton corps est éclairé ; mais lorsque ton œil est en mauvais état, ton corps est dans les ténèbres.
35
Stà dunque attentu chì u lume chì ghjè in tè ùn sia bughjura.
35
Prends donc garde que la lumière qui est en toi ne soit ténèbres.
36
S’ì tuttu u to corpu hè schjaritu, ùn avendu mancuna parte in lu bughju, sarà interamente illuminatu, cum’è quandu a lumera ti schjarisce cù u so lume.
36
Si donc tout ton corps est éclairé, n’ayant aucune partie dans les ténèbres, il sera entièrement éclairé, comme lorsque la lampe t’éclaire de sa lumière.

i scribi è i Farisei cinsurati da Ghjesù
37
Mentre chì Ghjesù parlava, un Fariseu l’invitò à cullazione in casa sòia. Intrì è si messe à tàvula.

Jésus censure les scribes et les Pharisiens
37
Pendant que Jésus parlait, un Pharisien le pria de dîner chez lui. Il entra, et se mit à table.
38
U Fariseu si maravigliò ch’ellu ùn si fussi lavatu prima di manghjà.
38
Le Pharisien vit avec étonnement qu’il ne s’était pas lavé avant le repas.
39
Ma u Signore li disse : Voi altri, Farisei, nittate u fora di a cuppa è di u piattu, è u vostru core hè pienu di latrucime è di gattivezza.
39
Mais le Seigneur lui dit : Vous, Pharisiens, vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat, et à l’intérieur vous êtes pleins de rapine et de méchanceté.
40
Insinsati ! Quellu chì hà fattu u fora ùn hà fattu ancu u nentru ?
40
Insensés ! celui qui a fait le dehors n’a-t-il pas fait aussi le dedans ?
41
Date piuttostu in limòsine ciò chì hè nentru, è cusì, ogni cosa per voi sarà pura.
41
Donnez plutôt en aumônes ce qui est dedans, et voici, toutes choses seront pures pour vous.
42
Ma guai à voi, ò Farisei ! perchì vo pacate a dècima di a menta, di a ruta, è di tutte l’arbe, è chì vo trascurate a ghjustìzia è l’amore di Diu : sò quesse e cose da praticà, senza sminticà l’altre.
42
Mais malheur à vous, Pharisiens ! parce que vous payez la dîme de la menthe, de la rue, et de toutes les herbes, et que vous négligez la justice et l’amour de Dieu : c’est là ce qu’il fallait pratiquer, sans omettre les autres choses.
43
Guai à voi, ò Farisei ! Perchì vo vulete avè i primi pusatoghji in le sinagoghe, è e salutazioni in le piazze pùbliche.
43
Malheur à vous, Pharisiens ! parce que vous aimez les premiers sièges dans les synagogues, et les salutations dans les places publiques.
44
Guai à voi, perchì vo site cum’è i sipolcri chì ùn si vèdenu, è chì si calcècanu senza avvèdesine.
44
Malheur à vous ! parce que vous êtes comme les sépulcres qui ne paraissent pas, et sur lesquels on marche sans le savoir.
45
Unu di i duttori di a lege pigliò a parolla, è li disse : Maestru, parlendu cusì, ti mostri inghjuliosu ancu cun noi.
45
Un des docteurs de la loi prit la parole, et lui dit : Maître, en parlant de la sorte, c’est aussi nous que tu outrages.
46
È Ghjesù rispose : Guai ancu à voi, duttori di a lege ! Perchì vo carcate l’omi di pesi diffìciuli à purtà, è chì vo ùn li tuccate, voi, mancu cù un ditu.
46
Et Jésus répondit : Malheur à vous aussi, docteurs de la loi ! parce que vous chargez les hommes de fardeaux difficiles à porter, et que vous ne touchez pas vous-mêmes de l’un de vos doigts.
47
Guai à voi ! Perchì vo custruite e tombe di i prufeti, ch’elli hanu tombu i vostri babbi.
47
Malheur à vous ! parce que vous bâtissez les tombeaux des prophètes, que vos pères ont tués.
48
Rindite dunque tistimunianza à i fatti di i vostri babbi, è l’appruvate ; perchì elli hanu tombu i prufeti, è voi li custruite e so tombe.
48
Vous rendez donc témoignage aux œuvres de vos pères, et vous les approuvez ; car eux, ils ont tué les prophètes, et vous, vous bâtissez leurs tombeaux.
49
Ghjè per quessa chì a saviezza di Diu hà dettu : Li mandaraghju prufeti è apòstuli ; tumbaranu i primi è parsicutaranu i secondi,
49
C’est pourquoi la sagesse de Dieu a dit : Je leur enverrai des prophètes et des apôtres ; ils tueront les uns et persécuteront les autres,
50
affinch’ellu sia dumandatu contu à sta generazione di u sangue di tutti i prufeti chì hè statu spartu dapoi a creazione di u mondu,
50
afin qu’il soit demandé compte à cette génération du sang de tous les prophètes qui a été répandu depuis la création du monde,
51
da u sangue d’Abele finu à u sangue di Zachària, tombu trà l’altare è u tèmpiu ; iè, a vi dicu, ne sarà dumandatu contu à sta generazione.
51
depuis le sang d’Abel jusqu’au sang de Zacharie, tué entre l’autel et le temple ; oui, je vous le dis, il en sera demandé compte à cette génération.
52
Guai à voi, duttori di a lege ! perchì v’avete cacciatu a chjave di a sapienza ; ùn site intruti voi, è avete impiditu quelli chì vulìanu entre.
52
Malheur à vous, docteurs de la loi ! parce que vous avez enlevé la clef de la science ; vous n’êtes pas entrés vous-mêmes, et vous avez empêché d’entrer ceux qui le voulaient.
53
Quand’ellu fù isciutu da culà, i scribi è i Farisei cumincionu à strìnghjelu da vicinu, è à fallu parlà di parechje cose,
53
Quand il fut sorti de là, les scribes et les Pharisiens commencèrent à le presser violemment, et à le faire parler sur beaucoup de choses,
54
tindènduli tràppule, per piglià à u volu qualchì parolla isciuta da a so bocca, è accusallu.
54
lui tendant des pièges, pour surprendre quelque parole sortie de sa bouche.





chapitre précédent : 10   |   chapitre suivant : 12




index