A Bìbbia corsa

Gènesi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50

Pruvèrbii
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31

Ecclesiasta
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12

Salmi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150

Evangelu secondu san Lucca
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24

Atti di l’Apòstuli
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28

prima epìstula di san Ghjuvanni
1 - 2 - 3 - 4 - 5


  ou faire une recherche par mot corse :   ou par mot français :  
Evangelu secondu san Lucca - 6 - A Bìbbia corsa - Traduction de la Bible en corse


voir le manuscrit



Evangelu secondu san Lucca
capìtulu 6
Évangile selon saint Luc
chapitre 6

u sàbatu, e spiche è l’omu cù a manu secca
1
Successe un ghjornu di sàbatu, chjamatu secondu-primu, chì Ghjesù passava à mezu à campi di granu. I so discìpuli strappàvanu e spiche è e manghjàvanu, dopu ad avelle strufinate in le so mani.

le sabbat, les épis et l’homme à la main sèche
1
Il arriva, un jour de sabbat appelé second-premier, que Jésus traversait des champs de blé. Ses disciples arrachaient des épis et les mangeaient, après les avoir froissés dans leurs mains.
2
Qualcuni di i Farisei li dìssenu : Cumu hè chì vo fate ciò chì ùn hè permessu di fà u sàbatu ?
2
Quelques Pharisiens leur dirent : Pourquoi faites-vous ce qu’il n’est pas permis de faire pendant le sabbat ?
3
Ghjesù li rispose : Ùn avete lettu ciò ch’ellu fece Davìdiu, quand’ellu ebbe a fame, ellu è quelli chì èranu cun ellu ;
3
Jésus leur répondit : N’avez-vous pas lu ce que fit David, lorsqu’il eut faim, lui et ceux qui étaient avec lui ;
4
cum’ellu intrì in la casa di Diu, pigliò i pani cunsacrati, ne manghjò è ne dete à quill’altri, bench’ella ùn sia permessa ca à i sacrificadori di manghjalli ?
4
comment il entra dans la maison de Dieu, prit les pains de proposition, en mangea, et en donna à ceux qui étaient avec lui, bien qu’il ne soit permis qu’aux sacrificateurs de les manger ?
5
È li disse : U Figliolu di l’omu hè maestru ancu di u sàbatu.
5
Et il leur dit : Le Fils de l’homme est maître même du sabbat.
6
Accadì, un antru sàbatu, chì Ghjesù intrì in la sinagoga, è ch’ellu insignava. Ci era quà un omu chì avia a manu diritta secca.
6
Il arriva, un autre jour de sabbat, que Jésus entra dans la synagogue, et qu’il enseignait. Il s’y trouvait un homme dont la main droite était sèche.
7
I scribi è i Farisei osservàvanu à Ghjesù, per vede s’ellu faria una guariscenza u ghjornu di u sàbatu : era per avè mutivu d’accusallu.
7
Les scribes et les Pharisiens observaient Jésus, pour voir s’il ferait une guérison le jour du sabbat : c’était afin d’avoir sujet de l’accuser.
8
Ma ellu cunniscia i so pinsamenti, è disse à l’omu chì avia a manu secca : Arrìzzati, è tèniti quì in lu mezu. Si livò, è si tense arritu.
8
Mais il connaissait leurs pensées, et il dit à l’homme qui avait la main sèche : Lève-toi, et tienstoi là au milieu. Il se leva, et se tint debout.
9
Ghjesù disse allora à tutti : Vi dumandu èiu, s’ella hè permessa, u ghjornu di u sàbatu, di fà u bè o di fà u male, di salvà una persona o di tumballa.
9
Et Jésus leur dit : Je vous demande s’il est permis, le jour du sabbat, de faire du bien ou de faire du mal, de sauver une personne ou de la tuer.
10
Allora, girendu i so sguardi sopra à tutti, disse à l’omu : Stendi a to manu. Cusì fece, è a so manu fù guarita.
10
Alors, promenant ses regards sur eux tous, il dit à l’homme : Étends ta main. Il le fit, et sa main fut guérie.
11
Ma elli s’infurionu, è si cunsultonu per sapè ciò ch’elli farìanu à Ghjesù.
11
Ils furent remplis de fureur, et ils se consultèrent pour savoir ce qu’ils feraient à Jésus.

scelta di i dòdeci apòstuli
12
À quell’èpuca, Ghjesù si n’andò nantu à a muntagna pè pricà, è passò a nuttata à pricà à Diu.

choix des douze apôtres
12
En ce temps-là, Jésus se rendit sur la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu.
13
Quand’ellu spuntò u ghjornu, chjamò i so discìpuli, è ne scelse dòdeci, ch’ellu chjamò apòstuli :
13
Quand le jour parut, il appela ses disciples, et il en choisit douze, auxquels il donna le nom d’apôtres :
14
Simone, ch’ellu numò Petru ; Andria, u so fratellu ; Ghjàcumu ; Ghjuvanni ; Filippu ; Bartulumeu ;
14
Simon, qu’il nomma Pierre ; André, son frère ; Jacques ; Jean ; Philippe ; Barthélemy ;
15
Matteu ; Tumàsgiu ; Ghjàcumu, figliolu d’Alfeu ;
15
Matthieu ; Thomas ; Jacques, fils d’Alphée ;
16
Simone, chjamatu u Zelotu ; Ghjude, figliolu di Ghjàcumu, è Ghjuda u Scariottu, quellu chì tradì.
16
Simon, appelé le zélote ; Jude, fils de Jacques ; et Judas Iscariot, qui devint traître.

a prèdica vicinu à a muntagna, e biatitùdini
17
Falò cun elli, è si firmò nantu à una spianicciata, duv’elli èranu discìpuli in quantità, è un affullanza di pòpulu di tutta a Ghjudea, di Ghjerusalemme, è di a cuntrata marìttima di Tiru è di Sidone. Èranu vinuti per sèntelu è per esse guariti di e so malatie.

le sermon près de la montagne, les béatitudes
17
Il descendit avec eux, et s’arrêta sur un plateau, où se trouvaient une foule de ses disciples et une multitude de peuple de toute la Judée, de Jérusalem, et de la contrée maritime de Tyr et de Sidon. Ils étaient venus pour l’entendre, et pour être guéris de leurs maladies.
18
Quelli chì èranu turmintati da spìriti impuri èranu guariti.
18
Ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs étaient guéris.
19
È tutta a ghjente circava di tuccallu, perchè da ellu surtia una forza chì guaria omu.
19
Et toute la foule cherchait à le toucher, parce qu’une force sortait de lui et les guérissait tous.
20
Allora Ghjesù, pisendu l’ochji nantu à i so discìpuli, disse : Beati voi chì site pòvari, perchì u regnu di Diu v’appartene !
20
Alors Jésus, levant les yeux sur ses disciples, dit : Heureux vous qui êtes pauvres, car le royaume de Dieu est à vous !
21
Beati voi chì site famiti oghje, perchì dumane sarete sàzii ! Beati voi chì avà piinghjite, perchì dopu sarete in aligria !
21
Heureux vous qui avez faim maintenant, car vous serez rassasiés ! Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie !
22
Beati sarete, quandu l’omi vi udiaranu, quandu vi si rispinghjarà, vi s’offindarà, è si riittarà cum’è infame u vostru nome, per via di u Figliolu di l’omu !
22
Heureux serez-vous, lorsque les hommes vous haïront, lorsqu’on vous chassera, vous outragera, et qu’on rejettera votre nom comme infâme, à cause du Fils de l’homme !
23
Raligràtevi in quellu ghjornu è trasaltate da a cuntintezza, chì a vostra ricumpenza in lu celu sarà maiò ; perchì ghjè cusì chì i so babbi facìanu cù i prufeti.
23
Réjouissezvous en ce jour-là et tressaillez d’allégresse, parce que votre récompense sera grande dans le ciel ; car c’est ainsi que leurs pères traitaient les prophètes.
24
Ma guai à voi, ò ricchi, perchì vo avete a vostra cunsulazione !
24
Mais, malheur à vous, riches, car vous avez votre consolation !
25
Guai à voi chì site techji, perchì vo avarete a fame ! Guai à voi chì ridite oghje, perchì sarete in lu dolu è in le làcrime !
25
Malheur à vous qui êtes rassasiés, car vous aurez faim ! Malheur à vous qui riez maintenant, car vous serez dans le deuil et dans les larmes !
26
Guai, quandu tutti l’omi diciaranu bè di voi, perchì ghjè cusì ch’elli facìanu i so babbi cù i falzi prufeti !
26
Malheur, lorsque tous les hommes diront du bien de vous, car c’est ainsi qu’agissaient leurs pères à l’égard des faux prophètes !

amore pè i nimici
27
Ma èiu dicu, à voi chì mi state à sente : Amate i vostri nimici, fate u bè à quelli chì vi òdianu, benedite quelli chì vi maladìscenu,

amour des ennemis
27
Mais je vous dis, à vous qui m’écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent,
28
pricate per quelli chì vi tràttanu male.
28
priez pour ceux qui vous maltraitent.
29
S’ì qualchissia ti mena in fàccia da una parte, presèntali ancu quill’altra. S’ì unu si pìglia u to mantellu, ùn l’impedì d’impatrunissi ancu di a to tùnica.
29
Si quelqu’un te frappe sur une joue, présente-lui aussi l’autre. Si quelqu’un prend ton manteau, ne l’empêche pas de prendre encore ta tunique.
30
Dà à chiunque ti dumanda, è ùn riclamà u to bè à quellu chì u si pìglia.
30
Donne à quiconque te demande, et ne réclame pas ton bien à celui qui s’en empare.
31
Ciò chì vo vulete chì l’omi fàccianu per voi, fàtela ancu voi per elli.
31
Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux.
32
S’è vo tinite caru à quelli chì vi tènenu caru, chì gratitùdine vi si n’avarà ? Ancu i piccatori àmanu quelli chì l’àmanu.
32
Si vous aimez ceux qui vous aiment, quel gré vous en saura-t-on ? Les pécheurs aussi aiment ceux qui les aiment.
33
S’è vo fate u bè à quelli chì vi fàcenu u bè, chì ricunniscenza vi si n’avarà ? Ancu i piccatori fàcenu cusì.
33
Si vous faites du bien à ceux qui vous font du bien, quel gré vous en saura-t-on ? Les pécheurs aussi agissent de même.
34
È s’è vo pristate solu à quelli chì sò atti à rèndevi, chì gratitùdine vi si n’avarà ? I piccatori dinò prèstanu à i piccatori, affine di cuntracambià.
34
Et si vous prêtez à ceux de qui vous espérez recevoir, quel gré vous en saura-ton ? Les pécheurs aussi prêtent aux pécheurs, afin de recevoir la pareille.
35
Ma amate i vostri nimici, fate u bè, è pristate senza aspittà nunda. È a vostra ricumpenza sarà maiò, è sarete figlioli di l’Altìssimu, chì ghjè bravu per l’ingrati è i gattivi.
35
Mais aimez vos ennemis, faites du bien, et prêtez sans rien espérer. Et votre récompense sera grande, et vous serez fils du Très-Haut, car il est bon pour les ingrats et pour les méchants.
36
Sìate dunque misericurdiosi cum’è u vostru Babbu hè misericurdiosu.
36
Soyez donc miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux.

u ghjudìziu
37
Ùn ghjudicate, è ùn sarete ghjudicati ; ùn cundannate, è ùn sarete cundannati ; assulvite, è sarete assolti.

le jugement
37
Ne jugez point, et vous ne serez point jugés ; ne condamnez point, et vous ne serez point condamnés ; absolvez, et vous serez absous.
38
Date, è vi sarà datu : vi sarà varsatu una bona misura, pretta, scuzzulata, è trapiena ; chì vi si misurarà cù a misura chì vo avarete adupratu.
38
Donnez, et il vous sera donné : on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde ; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis.
39
Li disse ancu sta paràbula : Un cecu, u pò guidà un antru cecu ? Ùn cascaranu tramindui in un fossu ?
39
Il leur dit aussi cette parabole : Un aveugle peut-il conduire un aveugle ? Ne tomberont-ils pas tous deux dans une fosse ?
40
U discìpulu ùn hè micca più ca u maestru ; ma ogni discìpulu veru sarà cum’è u so maestru.
40
Le disciple n’est pas plus que le maître ; mais tout disciple accompli sera comme son maître.
41
Cumu hè chì tù vedi a pàglia in l’ochju di u to fratellu, è ùn vedi u cantellu chì ghjè in lu tòiu ?
41
Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n’aperçoistu pas la poutre qui est dans ton œil ?
42
O puru, cumu poi dì à u to fratellu : Fratellu mèiu, làsciami caccià a pàglia chì tù hai in l’ochju, allora chì tù ùn vedi u cantellu chì tù ci hai tù ? Ipòcritu chì tù sì, càccia prima u cantellu da u to ochju, è tandu pudarè forse circà di vede cumu fà pè sbarrazzà di a pàglia l’ochju di u to fratellu.
42
Ou comment peux-tu dire à ton frère : Frère, laisse-moi ôter la paille qui est dans ton œil, toi qui ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille qui est dans l’œil de ton frère.
43
Ùn hè micca l’àrburu bonu chì porta u fruttàcciu, nemmenu l’arburàcciu chì porta u fruttu bonu.
43
Ce n’est pas un bon arbre qui porte du mauvais fruit, ni un mauvais arbre qui porte du bon fruit.
44
Chì ogni àrburu si cunnosce à u so fruttu. Ùn si còglie fichi nantu à e spine, ne si vindèmia uva nantu à i lamaghjoni.
44
Car chaque arbre se connaît à son fruit. On ne cueille pas des figues sur des épines, et l’on ne vendange pas des raisins sur des ronces.
45
U bravu omu tira e cose bone da u bon tesoru di u so core, è u gattivu tira cose gattive da u so gattivu tesoru ; perchì ghjè di a bundanza di u core chì a bocca parla.
45
L’homme bon tire de bonnes choses du bon trésor de son cœur, et le méchant tire de mauvaises choses de son mauvais trésor ; car c’est de l’abondance du cœur que la bouche parle.

mette in pràtica a parolla
46
Cumu hè chì vo mi chjamate Signore, Signore ! è ùn fate micca ciò ch’e vi dicu ?

mettre en pratique la parole
46
Pourquoi m’appelez-vous Seigneur, Seigneur ! et ne faites-vous pas ce que je dis ?
47
Vi mustraraghju à quale ellu s’assumìglia tuttu omu chì vene à mè, sente e mio parolle, è e mette in pràtica.
47
Je vous montrerai à qui est semblable tout homme qui vient à moi, entend mes paroles, et les met en pratique.
48
Ghjè sìmulu à un omu chì, per fà una casa, hà zappatu, zappatu bellu fondu, è hà cuminciatu u fundamentu nantu à u scògliu. Una piena hè vinuta, è u fiume di l’acqua s’hè lampatu contru à ssa casa, senza pudella smove, perchì ghjera bè custrutta.
48
Il est semblable à un homme qui, bâtissant une maison, a creusé, creusé profondément, et a posé le fondement sur le roc. Une inondation est venue, et le torrent s’est jeté contre cette maison, sans pouvoir l’ébranler, parce qu’elle était bien bâtie.
49
Ma quellu chì sente, è ùn mette in pràtica, hè sìmulu à un omu chì hà custruttu una casa nantu à a terra, senza fundamentu. U fiume di l’acqua li s’hè lampatu : si n’hè falata sùbitu, è a ruina di ssa casa hè stata maiò.
49
Mais celui qui entend, et ne met pas en pratique, est semblable à un homme qui a bâti une maison sur la terre, sans fondement. Le torrent s’est jeté contre elle : aussitôt elle est tombée, et la ruine de cette maison a été grande.





chapitre précédent : 5   |   chapitre suivant : 7




index