A Bìbbia corsa

Gènesi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50

Pruvèrbii
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31

Ecclesiasta
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12

Salmi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150

Evangelu secondu san Lucca
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24

Atti di l’Apòstuli
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28

prima epìstula di san Ghjuvanni
1 - 2 - 3 - 4 - 5


  ou faire une recherche par mot corse :   ou par mot français :  
Atti di l’Apòstuli - 27 - A Bìbbia corsa - Traduction de la Bible en corse


voir le manuscrit



Atti di l’Apòstuli
capìtulu 27
Actes des Apôtres
chapitre 27

partenza di Pàulu pè Roma timpesta è affondu
1
Quand’ella fù dicisa chì no imbarcarìamu per l’Itàlia, Pàulu è unipochi d’altri prigiuneri fùbbenu cunfidati à un cinturione chjamatu Ghjùliu, di a cuorta Augusta.

départ de Paul pour Rome tempête et naufrage
1
Lorsqu’il fut décidé que nous nous embarquerions pour l’Italie, on remit Paul et quelques autres prisonniers à un centurion de la cohorte Auguste, nommé Julius.
2
Imbarcàimu nantu à una nave d’Adramitte, chì duvia navicà longu e coste di l’Àsia, è partèimu, avendu cun noi ad Aristarcu, Macedunianu di Tessalònica.
2
Nous montâmes sur un navire d’Adramytte, qui devait côtoyer l’Asie, et nous partîmes, ayant avec nous Aristarque, Macédonien de Thessalonique.
3
U ghjornu dopu, accustàimu in Sidone ; è Ghjùliu, chì trattava bè à Pàulu, li permesse d’andà ind’è i so amici è di riceve e so benfatte.
3
Le jour suivant, nous abordâmes à Sidon ; et Julius, qui traitait Paul avec bienveillance, lui permit d’aller chez ses amis et de recevoir leurs soins.
4
Partuti da culà, suitàimu e coste di Cipra, perchì i venti èranu cuntràrii.
4
Partis de là, nous longeâmes l’île de Chypre, parce que les vents étaient contraires.
5
Dopu ad avè francatu u mare chì bagna a Cilìcia è a Panfìlia, ghjùnsimu in Mira di Lìcia.
5
Après avoir traversé la mer qui baigne la Cilicie et la Pamphylie, nous arrivâmes à Myra en Lycie.
6
È quà, u cinturione, avendu trovu una nave d’Alessandria chì andava in Itàlia, ci trasburdò.
6
Et là, le centurion, ayant trouvé un navire d’Alexandrie qui allait en Italie, nous y fit monter.
7
Per parechji ghjorni navicàimu pianu pianu, è ùn fù senza difficultà chì no ghjùnsimu di paru à Cnida, duva u ventu ùn ci permesse d’accustà. Passàimu sottu à l’ìsula di Creta, versu Salmone.
7
Pendant plusieurs jours nous naviguâmes lentement, et ce ne fut pas sans difficulté que nous atteignîmes la hauteur de Cnide, où le vent ne nous permit pas d’aborder. Nous passâmes audessous de l’île de Crète, du côté de Salmone.
8
A custighjàimu cun difficultà, è ghjùnsimu in un locu chjamatu Belliporti ; vicinu ci era a cità di Lasea.
8
Nous la côtoyâmes avec peine, et nous arrivâmes à un lieu nommé Beaux Ports, près duquel était la ville de Lasée.
9
Un bellu pezzu di tempu era passatu, è a navicazione divintava periculosa, chì l’èpuca di u dighjunu ella stessa era scorsa.
9
Un temps assez long s’était écoulé, et la navigation devenait dangereuse, car l’époque même du jeûne était déjà passée.
10
Ghjè per quessa chì Pàulu avertì quill’altri, dicendu : Ò omi, vecu chì a navicazione ùn si farà senza perìculu è senza assai dannu, nò solu pè a càrica è pè a nave, ma ancu per noi altri.
10
C’est pourquoi Paul avertit les autres, en disant : Ô hommes, je vois que la navigation ne se fera pas sans péril et sans beaucoup de dommage, non seulement pour la cargaison et pour le navire, mais encore pour nos personnes.
11
U cinturione stete à sente di più u pilota è u patrone di a nave ca e parolle di Pàulu.
11
Le centurion écouta le pilote et le patron du navire plutôt que les paroles de Paul.
12
È siccome u portu ùn era adattu per invernà, a maiò parte fù d’avisu di lasciàssilu pè circà di ghjunghje in Fènice, portu di Creta, voltu à Libècciu è à Maistrale, affine di passacci l’inguernu.
12
Et comme le port n’était pas bon pour hiverner, la plupart furent d’avis de le quitter pour tâcher d’atteindre Phénix, port de Crète qui regarde le sud-ouest et le nord-ouest, afin d’y passer l’hiver.
13
Un pìcculu sciloccu si messe à suffià, è, cridèndusi maestri di u so prugettu, livonu l’àncura è custighjonu da vicinu l’ìsula di Creta.
13
Un léger vent du sud vint à souffler, et, se croyant maîtres de leur dessein, ils levèrent l’ancre et côtoyèrent de près l’île de Crète.
14
Ma pocu dopu un ventu impittuosu, chjamatu Euraquilone, si scatinò nantu à l’ìsula.
14
Mais bientôt un vent impétueux, qu’on appelle Euraquilon, se déchaîna sur l’île.
15
A nave si n’andava, senza pudè luttà contru à u ventu, è ci lasciàimu dirivà.
15
Le navire fut entraîné, sans pouvoir lutter contre le vent, et nous nous laissâmes aller à la dérive.
16
Passàimu sottu à un isulella chjamata Clauda, ed èbbimu difficultà ad ammaistrà a scialuppa ;
16
Nous passâmes au-dessous d’une petite île nommée Clauda, et nous eûmes de la peine à nous rendre maîtres de la chaloupe ;
17
dopu ad avella fatta cullà, pigliàimu i mezi di succorsu per cigne a nave, è, in la timenza d’esse lampati nantu à i Sirti, fècimu falà e vele. Ghjè cusì chì no ci lasciàimu purtà da u ventu.
17
après l’avoir hissée, on se servit des moyens de secours pour ceindre le navire, et, dans la crainte de tomber sur la Syrte, on abaissa les voiles. C’est ainsi qu’on se laissa emporter par le vent.
18
Cum’è no èramu sbattulati cun viulenza da a timpesta, u ghjornu dopu ghjittàimu u caricamentu in mare,
18
Comme nous étions violemment battus par la tempête, on jeta le lendemain la cargaison à la mer,
19
è u terzu ghjornu ci lampàimu cù e nostre pròpie mani l’attrezzi di a nave.
19
et le troisième jour nous y lançâmes de nos propres mains les agrès du navire.
20
Ùn si vide nè sole nè stelle per parechji ghjorni, è a timpesta era cusì forte chì no pèrsimu in fine tutta speranza di salvacci.
20
Le soleil et les étoiles ne parurent pas pendant plusieurs jours, et la tempête était si forte que nous perdîmes enfin toute espérance de nous sauver.
21
Ùn avìamu manghjatu nunda da un pezzu. Allora Pàulu, tinèndusi à mezu ad elli, li disse : Ò omi, ci vulia à stammi à sente è ùn parte da a Creta, affine di risparacci stu perìculu è stu dannu.
21
On n’avait pas mangé depuis longtemps. Alors Paul, se tenant au milieu d’eux, leur dit : Ô hommes, il fallait m’écouter et ne pas partir de Crète, afin d’éviter ce péril et ce dommage.
22
Avà vi precu d’avè curàgiu ; chì nisunu di voi periscerà, è ùn ci sarà ca a nave chì andarà in perdizione.
22
Maintenant je vous exhorte à prendre courage ; car aucun de vous ne périra, et il n’y aura de perte que celle du navire.
23
Un ànghjulu di u Diu à u quale appartengu è ch’e servu m’hè apparsu stanotte,
23
Un ange du Dieu à qui j’appartiens et que je sers m’est apparu cette nuit,
24
è m’hà dettu : Pàulu, ùn àbbia paura ; ci vole chì tù cumparisca davanti à Cèsare, ed eccu, Diu t’hà datu tutti quelli chì navichèghjanu cun tè.
24
m’a dit : Paul, ne crains point ; il faut que tu comparaisses devant César, et voici, Dieu t’a donné tous ceux qui naviguent avec toi.
25
Ghjè per quessa, ò omi, sìate sicuri, chì aghju sta fede in Diu ch’ella ne sarà cum’ella m’hè stata detta.
25
C’est pourquoi, ô hommes, rassurez-vous, car j’ai cette confiance en Dieu qu’il en sera comme il m’a été dit.
26
Ma duvimu arrinacci nantu à un ìsula.
26
Mais nous devons échouer sur une île.
27
A quatordicèsima notte, in lu mentre chì no èramu ciambuttati nantu à l’Adriàticu, i marinari, versu a mezanotte, èbbenu l’impressione chì no ci avvicinàvamu da qualchì terra.
27
La quatorzième nuit, tandis que nous étions ballottés sur l’Adriatique, les matelots, vers le milieu de la nuit, soupçonnèrent qu’on approchait de quelque terre.
28
Avendu lampatu a sonda, misuronu vinti bracce ; appena più in là, a lamponu dinò, è misuronu quìndeci bracce.
28
Ayant jeté la sonde, ils trouvèrent vingt brasses ; un peu plus loin, ils la jetèrent de nouveau, et trouvèrent quinze brasses.
29
Timendu d’andà à sbatte in li scogli, lamponu quattru àncure da a poppa, è aspittonu u ghjornu cun impacenza.
29
Dans la crainte de heurter contre des écueils, ils jetèrent quatre ancres de la poupe, et attendirent le jour avec impatience.
30
Ma siccome i marinari circàvanu di scappà da a nave, è mittìanu a scialuppa in mare cù a scusa di lampà l’àncure di a proda,
30
Mais, comme les matelots cherchaient à s’échapper du navire, et mettaient la chaloupe à la mer sous prétexte de jeter les ancres de la proue,
31
Pàulu disse à u cinturione : S’ì st’omi ùn istanu à bordu, ùn pudete esse salvi.
31
Paul dit au centurion et aux soldats : Si ces hommes ne restent pas dans le navire, vous ne pouvez être sauvés.
32
Allora i suldati taglionu e corde di a scialuppa, è a lascionu cascà.
32
Alors les soldats coupèrent les cordes de la chaloupe, et la laissèrent tomber.
33
Prima ch’ellu aghjurnassi, Pàulu dumandò à tutti di manghjassi qualcosa, dicendu : Hè oghje u quatordicèsimu ghjornu chì vo site in aspittativa è chì vo v’intistate à ùn manghjà.
33
Avant que le jour parût, Paul exhorta tout le monde à prendre de la nourriture, disant : C’est aujourd’hui le quatorzième jour que vous êtes dans l’attente et que vous persistez à vous abstenir de manger.
34
Vi precu dunque di manghjà, perchì ghjè necessària pè u vostru salvamentu, è ùn si pirdarà mancu un capellu di u vostru capu.
34
Je vous invite donc à prendre de la nourriture, car cela est nécessaire pour votre salut, et il ne se perdra pas un cheveu de la tête d’aucun de vous.
35
Avendu parlatu cusì, pigliò u pane, è, dopu ad avè resu gràzie à Diu davanti à tutti, u spizzò, è si messe à manghjà.
35
Ayant ainsi parlé, il prit du pain, et, après avoir rendu grâces à Dieu devant tous, il le rompit, et se mit à manger.
36
È tutti, ripigliendu curàgiu, manghjonu anch’elli.
36
Et tous, reprenant courage, mangèrent aussi.
37
Èranu, in la nave, duiecentu settantasei persone in tuttu.
37
Nous étions, dans le navire, deux cent soixanteseize personnes en tout.
38
Quand’elli èbbenu manghjatu abbastanza, alligerinu a nave lampendu u granu in mare.
38
Quand ils eurent mangé suffisamment, ils allégèrent le navire en jetant le blé à la mer.
39
Quand’ellu fece ghjornu, ùn ricunnòbbenu a terra ; ma, avendu vistu un golfu incù una piaghja, dicìsenu di pittughjacci a nave, s’elli a ci pudìanu fà.
39
Lorsque le jour fut venu, ils ne reconnurent point la terre ; mais, ayant aperçu un golfe avec une plage, ils résolurent d’y pousser le navire, s’ils le pouvaient.
40
Disciòlsenu l’àncure per lascialle perde in mare, è lintonu in u listessu tempu l’attacche di e guverne ; eppo mèssenu à u ventu a vela d’artimone, è s’avvionu versu a riva.
40
Ils délièrent les ancres pour les laisser aller dans la mer, et ils relâchèrent en même temps les attaches des gouvernails ; puis ils mirent au vent la voile d’artimon, et se dirigèrent vers le rivage.
41
Ma scuntronu una lingua di terra, duv’elli fècenu arrinà a nave ; è a proda, essèndusi ingagiata, stete ferma, in lu mentre chì a poppa si spizzava per via di a viulenza di e matarusciate.
41
Mais ils rencontrèrent une langue de terre, où ils firent échouer le navire ; et la proue, s’étant engagée, resta immobile, tandis que la poupe se brisait par la violence des vagues.
42
I suldati vulìanu tumbà i prigiuneri, per paura chì qualchidunu fughjissi nutendu.
42
Les soldats furent d’avis de tuer les prisonniers, de peur que quelqu’un d’eux ne s’échappât à la nage.
43
Ma u cinturione, chì vulia salvà à Pàulu, l’impedì d’eseguisce ssu prugettu. Urdinò à quelli chì sapìanu nutà di lampassi i primi in mare per accustà,
43
Mais le centurion, qui voulait sauver Paul, les empêcha d’exécuter ce dessein. Il ordonna à ceux qui savaient nager de se jeter les premiers dans l’eau pour gagner la terre,
44
è à l’altri di mèttesi nantu à tàvule o nantu à pezzi di a nave. È cusì tutti accustonu sani è salvi.
44
et aux autres de se mettre sur des planches ou sur des débris du navire. Et ainsi tous parvinrent à terre sains et saufs.





chapitre précédent : 26   |   chapitre suivant : 28




index