A Bìbbia corsa

Gènesi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50

Pruvèrbii
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31

Ecclesiasta
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12

Salmi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150

Evangelu secondu san Lucca
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24

Atti di l’Apòstuli
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28

prima epìstula di san Ghjuvanni
1 - 2 - 3 - 4 - 5


  ou faire une recherche par mot corse :   ou par mot français :  
Première épître de saint Jean - 2 - A Bìbbia corsa - Traduction de la Bible en corse





Première épître de saint Jean
capìtulu 2
Prima epìstula di san Ghjuvanni
chapitre 2
1
I mio figliulucci, vi scrivu ste cose, affinchì vo ùn fàcciate piccati. È s’ì qualchisia hà fattu piccati, avemu un avucatu vicinu à u Babbu, Ghjesù Cristu u ghjustu.
1
Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, JésusChrist le juste.
2
Ghjè ellu stessu una vìttima spiatòria pè i nostri piccati, nò solu pè i nostri, ma ancu per quelli di u mondu interu.
2
Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier.

l’amore fraternu
3
S’è no custudimu i so cumandamenti, ghjè cusì chì no sapemu chì no l’avemu cunnisciutu.

l’amour fraternel
3
Si nous gardons ses commandements, par là nous savons que nous l’avons connu.
4
Quellu chì dice : L’aghju cunnisciutu è chì ùn cunserva i so cumandamenti, hè un bugiardu, è a verità ùn hè in ellu.
4
Celui qui dit : Je l’ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n’est point en lui.
5
Ma quellu chì mantene a so parolla, l’amore di Diu hè daveru in ellu : cusì sapemu chì no simu in ellu.
5
Mais celui qui garde sa parole, l’amour de Dieu est véritablement parfait en lui : par là nous savons que nous sommes en lui.
6
Quellu chì dice ch’ellu stà in ellu deve ancu marchjà cum’ellu hà marchjatu ellu stessu.
6
Celui qui dit qu’il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même.
7
Carìssimi, ùn hè micca un cumandamentu novu ch’e vi scrivu, ma un cumandamentu anticu chì vo avete avutu da u cumènciu ; ssu cumandamentu anticu, ghjè a parolla chì vo avete intesu.
7
Bien-aimés, ce n’est pas un commandement nouveau que je vous écris, mais un commandement ancien que vous avez eu dès le commencement ; ce commandement ancien, c’est la parole que vous avez entendue.
8
Eppuru, hè un cumandamentu novu ch’e vi scrivu, ciò chì ghjè veru in ellu è in voi, perchì u bughju si ne và è u veru lume affacca digià.
8
Toutefois, c’est un commandement nouveau que je vous écris, ce qui est vrai en lui et en vous, car les ténèbres se dissipent et la lumière véritable paraît déjà.
9
Quellu chì dice ch’ellu hè in lu lume è chì òdia u so fratellu, hè sempre in lu bughjone.
9
Celui qui dit qu’il est dans la lumière, et qui hait son frère, est encore dans les ténèbres.
10
Quellu chì tene caru u so fratellu stà in lu lume, è in ellu ùn ci hè mancu un occasione di cascà.
10
Celui qui aime son frère demeure dans la lumière, et aucune occasion de chute n’est en lui.
11
Ma quellu chì òdia u so fratellu hè in la bughjura, cammina in la bughjura, è ùn sà duv’ellu và, perchì a bughjura l’hà accicatu.
11
Mais celui qui hait son frère est dans les ténèbres, il marche dans les ténèbres, et il ne sait où il va, parce que les ténèbres ont aveuglé ses yeux.
12
Vi scrivu, figliulucci, perchì i vostri piccati sò pardunati à càusa di u so nome.
12
Je vous écris, petits enfants, parce que vos péchés vous sont pardonnés à cause de son nom.
13
Vi scrivu, babbi, perchì vo avete cunnisciutu quellu chì ghjè da u cumènciu. Vi scrivu giuvanotti, perchì vo avete supranatu u malignu. V’aghju scrittu, figliulucci, perchì vo avete cunnisciutu u Babbu.
13
Je vous écris, pères, parce que vous avez connu celui qui est dès le commencement. Je vous écris, jeunes gens, parce que vous avez vaincu le malin. Je vous ai écrit, petits enfants, parce que vous avez connu le Père.
14
V’aghju scrittu, babbi, perchì vo avete cunnisciutu quellu chì ghjè da u cumènciu. V’aghju scrittu, giuvanotti, perchì site forti, è chì a parolla di Diu stà in voi, è chì vo avete supranatu u malignu.

15 Ùn amate u mondu, nè e cose chì sò in lu mondu. S’ì qualchissia ama u mondu, l’amore di u Babbu ùn istà in ellu ;
14
Je vous ai écrit, pères, parce que vous avez connu celui qui est dès le commencement. Je vous ai écrit, jeunes gens, parce que vous êtes forts, et que la parole de Dieu demeure en vous, et que vous avez vaincu le malin.

15 N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui ;
16
chì tuttu ciò chì ghjè in lu mondu, l’invìdia di a carne, l’invìdia di l’ochji, è l’orgògliu di a vita, ùn vene da u Babbu, ma vene da u mondu.
16
car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde.
17
È u mondu passa, è ancu a so invìdia ; ma quellu chì face a vulintà di Diu campa in eternu.
17
Et le monde passe, et sa convoitise aussi ; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement.

l’anticristi
18
Figliulucci, ghjè l’ùltima ora, è siccome vo avete amparatu chì un anticristu ghjunghje, ci hè avà parechji anticristi : cusì sapemu ch’ella hè l’ùltima ora.

les antéchrists
18
Petits enfants, c’est la dernière heure, et comme vous avez appris qu’un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists : par là nous connaissons que c’est la dernière heure.
19
Sò isciuti da mezu à noi, ma ùn èranu di i nostri ; perchì s’elli fùssinu stati di i nostri, sarìanu firmati cun noi, ma quessa hè accaduta per ch’ella fussi chjara chì tutti ùn sò di i nostri.
19
Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n’étaient pas des nôtres ; car s’ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu’il fût manifeste que tous ne sont pas des nôtres.
20
Per contu vostru, avete ricivutu l’unzione per mezu di quellu chì ghjè santu è avete tutti a cunniscenza.
20
Pour vous, vous avez reçu l’onction de la part de celui qui est saint, et vous avez tous de la connaissance.
21
V’aghju scrittu, nò chì vo ùn cunnòscate a verità, ma perchì vo a cunniscite, è chì nisuna bugia esce da a verità.
21
Je vous ai écrit, non que vous ne connaissiez pas la vérité, mais parce que vous la connaissez, et parce qu’aucun mensonge ne vient de la vérité.
22
Quale hè bugiardu s’ellu ùn hè quellu chì nega chì Ghjesù hè u Cristu ? Quessu hè l’anticristu, chì nega u Babbu è u Figliolu.
22
Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ ? Celui-là est l’antéchrist, qui nie le Père et le Fils.
23
Chiunque nega u Figliolu, ùn hà mancu u Babbu ; è quellu chì cunfessa u Figliolu hà ancu u Babbu.
23
Quiconque nie le Fils n’a pas non plus le Père ; quiconque confesse le Fils a aussi le Père.
24
Chì ciò chì vo avete intesu da u princìpiu stia in voi. S’ì ciò chì vo avete intesu da u cumènciu stà in voi, starete ancu voi in lu Figliolu è in lu Babbu.
24
Que ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous. Si ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous, vous demeurerez aussi dans le Fils et dans le Père.
25
È a prumessa ch’ellu ci hà fattu, ghjè a vita eterna.
25
Et la promesse qu’il nous a faite, c’est la vie éternelle.
26
V’aghju scrittu sse cose riguardu à quelli chì v’ingànnanu.
26
Je vous ai écrit ces choses au sujet de ceux qui vous égarent.
27
Per voi, l’unzione chì vo avete ricivutu da ellu ghjè in voi, è ùn avete bisognu ch’ellu vi s’insegni ; ma cum’è a so unzione v’insegna ogni cosa, è ch’ella hè verità è ch’ella ùn hè bugia, state in ellu secondu l’insignamenti ch’ella v’hà datu.
27
Pour vous, l’onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n’avez pas besoin qu’on vous enseigne ; mais comme son onction vous enseigne toutes choses, et qu’elle est véritable et qu’elle n’est point un mensonge, demeurez en lui selon les enseignements qu’elle vous a donnés.

i figlioli di Diu
28
È avà, figliulucci, mantinìtevi in ellu, affinchì quand’ellu ghjunghjarà, no àbbiamu assicuranza, è chì à u so ritornu ùn sìamu cunfusi è luntanu da ellu.

les enfants de Dieu
28
Et maintenant, petits enfants, demeurez en lui, afin que, lorsqu’il paraîtra, nous ayons de l’assurance, et qu’à son avènement nous ne soyons pas confus et éloignés de lui.
29
S’è vo sapete ch’ellu hè ghjustu, ricunniscite chì chiunque prateca a ghjustìzia hè natu da ellu.
29
Si vous savez qu’il est juste, reconnaissez que quiconque pratique la justice est né de lui.





chapitre précédent : 1   |   chapitre suivant : 3




index