A Bìbbia corsa

Gènesi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50

Pruvèrbii
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31

Ecclesiasta
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12

Salmi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150

Evangelu secondu san Lucca
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24

Atti di l’Apòstuli
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28

prima epìstula di san Ghjuvanni
1 - 2 - 3 - 4 - 5


  ou faire une recherche par mot corse :   ou par mot français :  
Pruvèrbii - 8 - A Bìbbia corsa - Traduction de la Bible en corse





Pruvèrbii
capìtulu 8
Proverbes
chapitre 8
1
A saviezza forse ùn briona ?

L’intelligenza forse ùn alza a voce ?
1
La sagesse ne crie-t-elle pas ?

L’intelligence n’élève-t-elle pas sa voix ?
2
Hè in cima di l’alture vicinu à a strada,

Ghjè à a cruciata di i stretti ch’ella s’imposta ;
2
C’est au sommet des hauteurs près de la route,

C’est à la croisée des chemins qu’elle se place ;
3
Vicinu à e porte, à l’intrata di a cità,

À l’internu di e porte, face sente i so brioni :
3
À côté des portes, à l’entrée de la ville,

À l’intérieur des portes, elle fait entendre ses cris :
4
Omi, ghjè à voi ch’e briongu,

È a mo voce s’indirizza à i figlioli di l’omu.
4
Hommes, c’est à vous que je crie,

Et ma voix s’adresse aux fils de l’homme.
5
Stùpidi, amparate u discirnamentu ;

Insinsati, amparate l’intelligenza.
5
Stupides, apprenez le discernement ;

Insensés, apprenez l’intelligence.
6
State à sente, chì aghju maiò cose à dì,

È e mio labre s’àprenu per insignà ciò chì hè dirittu.
6
Écoutez, car j’ai de grandes choses à dire,

Et mes lèvres s’ouvrent pour enseigner ce qui est droit.
7
Chì a mio bocca pruclama a verità,

È e mio labre hanu a bugia in orrore ;
7
Car ma bouche proclame la vérité,

Et mes lèvres ont en horreur le mensonge ;
8
Tutte e parolle di a mo bocca sò ghjuste,

Ùn hanu nunda di falzu nè di sviatu ;
8
Toutes les paroles de ma bouche sont justes,

Elles n’ont rien de faux ni de détourné ;
9
Tutte sò chjare per quellu chì ghjè intelligente,

È diritte per quelli chì hanu trovu a scienza.
9
Toutes sont claires pour celui qui est intelligent,

Et droites pour ceux qui ont trouvé la science.
10
Preferite e mio struzzioni à i soldi,

È a scienza à l’oru u più preziosu ;
10
Préférez mes instructions à l’argent,

Et la science à l’or le plus précieux ;
11
Chì a saviezza vale più ca e pèrule,

Hà più valore ca tutti l’ogetti di prezzu.
11
Car la sagesse vaut mieux que les perles,

Elle a plus de valeur que tous les objets de prix.
12
Èiu, a saviezza, aghju per casa u discirnamentu,

È pussedu a scienza di a riflessione.
12
Moi, la sagesse, j’ai pour demeure le discernement,

Et je possède la science de la réflexion.
13
U timore di l’Eternu, ghjè l’òdiu di u male ;

L’arruganza è l’orgògliu, a via di u male,

È a bocca perversa, eccu ciò ch’e òdiu.
13
La crainte de l’Éternel, c’est la haine du mal ;

L’arrogance et l’orgueil, la voie du mal,

Et la bouche perverse, voilà ce que je hais.
14
U cunsìgliu è u successu m’appartènenu ;

Socu l’intelligenza, a forza hè à mè.
14
Le conseil et le succès m’appartiennent ;

Je suis l’intelligence, la force est à moi.
15
Per mezu di mè i rè règnanu,

È i prìncipi urdunèghjanu ciò chì hè ghjustu ;
15
Par moi les rois règnent,

Et les princes ordonnent ce qui est juste ;
16
Per mezu di mè guvèrnanu i capi,

I grandi, tutti i ghjùdici di a terra.
16
Par moi gouvernent les chefs,

Les grands, tous les juges de la terre.
17
Amu quelli chì m’àmanu,

È quelli chì mi cèrcanu mi tròvanu.
17
J’aime ceux qui m’aiment,

Et ceux qui me cherchent me trouvent.
18
Cun mè sò a ricchezza è a glòria,

I bè chì dùranu è a ghjustìzia.
18
Avec moi sont la richesse et la gloire,

Les biens durables et la justice.
19
U mo fruttu hè mègliu ca l’oru, ca l’oru puru,

È u mo pruduttu vale più ca l’argentu.
19
Mon fruit est meilleur que l’or, que l’or pur,

Et mon produit est préférable à l’argent.
20
Marchju in la via di a ghjustìzia,

À mezu à i viòttuli di a rettitùdine,
20
Je marche dans le chemin de la justice,

Au milieu des sentiers de la droiture,
21
Per dà i bè à quelli chì mi tènenu caru,

È per èmpie i so tesori.
21
Pour donner des biens à ceux qui m’aiment,

Et pour remplir leurs trésors.
22
U Signore m’hà criatu a prima di e so òpere,

Prima ca e so òpere e più antiche.
22
L’Éternel m’a créée la première de ses œuvres,

Avant ses œuvres les plus anciennes.
23
Sò stata stabilita dapoi l’eternità,

Da u princìpiu, prima ca l’orìgine di a terra.
23
J’ai été établie depuis l’éternité,

Dès le commencement, avant l’origine de la terre.
24
Fui ginarata quand’ellu ùn ci era micca abissi,

Micca surgenti carche d’acque,
24
Je fus enfantée quand il n’y avait point d’abîmes,

Point de sources chargées d’eaux ;
25
Prima chì e muntagne fùssinu assudate,

Prima chì e cullette esistissinu, fui ginarata ;
25
Avant que les montagnes soient affermies,

Avant que les collines existent, je fus enfantée ;
26
Ùn avia ancu fattu nè a terra, nè e campagne,

Nè a prima pulvarella di a pòlvara di u mondu.
26
Il n’avait encore fait ni la terre, ni les campagnes,

Ni le premier atome de la poussière du monde.
27
Quand’ellu dispose i celi, eru quà ;

Quand’ellu traciò un tondu à a fàccia di l’abissu,
27
Lorsqu’il disposa les cieux, j’étais là ;

Lorsqu’il traça un cercle à la surface de l’abîme,
28
Quand’ellu fissò i nìuli quassù,

È chì e surgenti di l’abissu zirlonu cun forza,
28
Lorsqu’il fixa les nuages en haut,

Et que les sources de l’abîme jaillirent avec force,
29
Quand’ellu dete un lìmitu à u mare,

Per chì l’acque ùn francàssinu a so battìccia,

Quand’ellu pose i fundamenti di a terra,
29
Lorsqu’il donna une limite à la mer,

Pour que les eaux n’en franchissent pas les bords,

Lorsqu’il posa les fondements de la terre,
30
Eru à l’òpera vicinu ad ellu,

È faciu ogni ghjornu e so delìzie,

Ghjuchendu senza cissà in la so presenza,
30
J’étais à l’œuvre auprès de lui,

Et je faisais tous les jours ses délices,

Jouant sans cesse en sa présence,
31
Ghjuchendu cù u globu di a terra,

È truvendu a mio felicità tramezu à i figlioli di l’omu.
31
Jouant sur le globe de sa terre,

Et trouvant mon bonheur parmi les fils de l’homme.
32
È avale, i mo figlioli, stàtemi à sente,

È beati quelli chì ossèrvanu e mo vie !
32
Et maintenant, mes fils, écoutez-moi,

Et heureux ceux qui observent mes voies !
33
Ascultate l’istruzzione, per divintà sàvii,

Ùn la riittate.
33
Écoutez l’instruction, pour devenir sages,

Ne la rejetez pas.
34
Beatu l’omu chì m’ascolta,

Chì veghja ogni ghjornu à e mio porte,

È chì ne cura i pilastri !
34
Heureux l’homme qui m’écoute,

Qui veille chaque jour à mes portes,

Et qui en garde les poteaux !
35
Chì quellu chì mi trova hà trovu a vita,

È ottene u favore di u Signore.
35
Car celui qui me trouve a trouvé la vie,

Et il obtient la faveur de l’Éternel.
36
Ma quellu chì face piccatu contru à mè noce à a so ànima ;

Tutti quelli chì mi òdianu àmanu a morte.
36
Mais celui qui pèche contre moi nuit à son âme ;

Tous ceux qui me haïssent aiment la mort.





chapitre précédent : 7   |   chapitre suivant : 9




index