A Bìbbia corsa

Gènesi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50

Pruvèrbii
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31

Ecclesiasta
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12

Salmi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150

Evangelu secondu san Lucca
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24

Atti di l’Apòstuli
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28

prima epìstula di san Ghjuvanni
1 - 2 - 3 - 4 - 5


  ou faire une recherche par mot corse :   ou par mot français :  
Atti di l’Apòstuli - 28 - A Bìbbia corsa - Traduction de la Bible en corse


voir le manuscrit



Atti di l’Apòstuli
capìtulu 28
Actes des Apôtres
chapitre 28

Pàulu in l’ìsula di Malta
1
Dopu chì no ci sìamu salvi, ricunnòbbimu chì l’ìsula si chjamava Malta.

Paul dans l’île de Malte
1
Après nous être sauvés, nous reconnûmes que l’île s’appelait Malte.
2
L’isulani ci tistimunionu una benvulenza nò cumuna ; ci racòlsenu tutti vicinu à un fucone, ch’elli avìanu accesu perchì piuvia è ch’ellu facia un gran fredu.
2
Les barbares nous témoignèrent une bienveillance peu commune ; ils nous recueillirent tous auprès d’un grand feu, qu’ils avaient allumé parce que la pluie tombait et qu’il faisait grand froid.
3
Pàulu, avendu racoltu una mansa di lignatelle è avèndula messa in lu focu, una vìpara ne surtì per via di u caldu è li s’attaccò à a manu.
3
Paul ayant ramassé un tas de broussailles et l’ayant mis au feu, une vipère en sortit par l’effet de la chaleur et s’attacha à sa main.
4
Quandu l’isulani vìdenu l’animale appesu à a so manu, si dìssenu l’uni l’altri : Di sicuru st’omu hè un assassinu, postu chì a ghjustìzia ùn l’hà vugliutu lascià campà, dopu ch’ellu hè statu salvu da u mare.
4
Quand les barbares virent l’animal suspendu à sa main, ils se dirent les uns aux autres : Assurément cet homme est un meurtrier, puisque la Justice n’a pas voulu le laisser vivre, après qu’il a été sauvé de la mer.
5
Pàulu scuzzulò l’animale in lu focu, è ùn sintì nisun male.
5
Paul secoua l’animal dans le feu, et ne ressentit aucun mal.
6
Issa ghjente s’aspittava à vèdelu gunfià o cascà mortu d’un colpu ; ma, dopu ad avè aspittatu un pezzu, videndu ch’ellu ùn l’accadia nunda, cambionu parè è dìssenu ch’ellu era un diu.
6
Ces gens s’attendaient à le voir enfler ou tomber mort subitement ; mais, après avoir longtemps attendu, voyant qu’il ne lui arrivait aucun mal, ils changèrent d’avis et dirent que c’était un dieu.
7
Ci era in li circondi, terre chì appartinìanu à u principale persunaghju di l’ìsula, chjamatu Pùbliu, chì ci ricivete è ci allughjò trè ghjorni di a manera a più amichèvule.
7
Il y avait, dans les environs, des terres appartenant au principal personnage de l’île, nommé Publius, qui nous reçut et nous logea pendant trois jours de la manière la plus amicale.
8
U babbu di Pùbliu era tandu in lu lettu, malatu di a frebba è di a dissenteria ; Pàulu, essendu andatu à truvallu, pricò, l’impose e mani, è u guarì.
8
Le père de Publius était alors au lit, malade de la fièvre et de la dysenterie ; Paul, s’étant rendu vers lui, pria, lui imposa les mains, et le guérit.
9
Allora ghjùnsenu quill’altri malati di l’ìsula, è fùbbenu guariti.
9
Là-dessus, vinrent les autres malades de l’île, et ils furent guéris.
10
Ci fècenu grand onori, è, quand’è no ci n’andàimu, ci dètenu tutte e cose chì ci bisugnàvanu.
10
On nous rendit de grands honneurs, et, à notre départ, on nous fournit les choses dont nous avions besoin.

Pàulu in Roma
11
Dopu à un sughjornu di trè mesi, imbarcàimu nantu à una nave d’Alessàndria, chì avia invernatu in l’ìsula, è chì avia per bandera i Diòscuri.

Paul à Rome
11
Après un séjour de trois mois, nous nous embarquâmes sur un navire d’Alexandrie, qui avait passé l’hiver dans l’île, et qui portait pour enseigne les Dioscures.
12
Avendu abburdatu in Siracusa, ci stètimu trè ghjorni.
12
Ayant abordé à Syracuse, nous y restâmes trois jours.
13
Da culà, suitendu a costa, ghjùnsimu in Règgiu ; è, u ventu di u meziornu essèndusi pisatu u lindumane, fècimu in dui ghjorni u tragettu finu in Puzzoli,
13
De là, en suivant la côte, nous atteignîmes Reggio ; et, le vent du midi s’étant levé le lendemain, nous fîmes en deux jours le trajet jusqu’à Pouzzoles,
14
duv’è no truvàimu fratelli chì ci priconu di stà cun elli sette ghjorni. È ghjè cusì chì no andàimu in Roma.
14
où nous trouvâmes des frères qui nous prièrent de passer sept jours avec eux. Et c’est ainsi que nous allâmes à Rome.
15
Da Roma ghjùnsenu à scuntracci, finu à u Foru d’Àppiu è à e Trè Taverne, i fratelli chì avìanu intesu parlà di noi. Pàulu, vidènduli, rese gràzie à Diu, è pigliò curàgiu.
15
De Rome vinrent à notre rencontre, jusqu’au Forum d’Appius et aux Trois Tavernes, les frères qui avaient entendu parler de nous. Paul, en les voyant, rendit grâces à Dieu, et prit courage.
16
Quand’è no fùimu ghjunti in Roma, fù permessa à Pàulu di stà in particulare, incù un suldatu chì u guardava.
16
Lorsque nous fûmes arrivés à Rome, on permit à Paul de demeurer en son particulier, avec un soldat qui le gardait.
17
À u capu di trè ghjorni, Pàulu cunvucò i principali di i Ghjudei ; è, quand’elli fùbbenu riuniti, li disse cusì : Omi fratelli, senza avè fattu nunda contru à u pòpulu nè contru à l’usanze di i nostri babbi, sò statu messu in prigiò in Ghjerusalemme è da quà messu in manu à i Rumani.
17
Au bout de trois jours, Paul convoqua les principaux des Juifs ; et, quand ils furent réunis, il leur adressa ces paroles : Hommes frères, sans avoir rien fait contre le peuple ni contre les coutumes de nos pères, j’ai été mis en prison à Jérusalem et livré de là entre les mains des Romains.
18
Dopu ad avemmi interrugatu, mi vulìanu lintà, perchè ùn ci era nunda in mè chì meritassi a morte.
18
Après m’avoir interrogé, ils voulaient me relâcher, parce qu’il n’y avait en moi rien qui méritât la mort.
19
Ma i Ghjudei fècenu uppusizione, è sò statu custrettu di fà appellu à Cèsare, ùn avendu mancu appena in idea d’accusà a mio nazione.
19
Mais les Juifs s’y opposèrent, et j’ai été forcé d’en appeler à César, n’ayant du reste aucun dessein d’accuser ma nation.
20
Eccu perchè aghju dumandatu à vèdevi è à parlavvi ; perchì ghjè à càusa di a speranza d’Israele ch’e portu sta catena.
20
Voilà pourquoi j’ai demandé à vous voir et à vous parler ; car c’est à cause de l’espérance d’Israël que je porte cette chaîne.
21
Li rispòsenu : Ùn avemu ricivutu da a Ghjudea nè lèttara chì ti cuncerni, nè vìsita di fratellu chì àbbia rifertu o dettu male di tè.
21
Ils lui répondirent : Nous n’avons reçu de Judée aucune lettre à ton sujet, et il n’est venu aucun frère qui ait rapporté ou dit du mal de toi.
22
Ma vularìamu amparà da tè ciò chì tù pensi, perchì sapemu chì sta setta scontra ignilocu uppusizione.
22
Mais nous voudrions apprendre de toi ce que tu penses, car nous savons que cette secte rencontre partout de l’opposition.
23
Li fissonu un ghjornu, è parechji ghjùnsenu à truvallu duv’ellu stava. Pàulu l’annunziò u regnu di Diu, tistimuniendu, è circhendu, cù a lege di Mosè è cù i prufeti, di cunvìnceli di ciò chì tocca à Ghjesù. A discussione durò da a mane à a sera.
23
Ils lui fixèrent un jour, et plusieurs vinrent le trouver dans son logis. Paul leur annonça le royaume de Dieu, en rendant témoignage, et en cherchant, par la loi de Moïse et par les prophètes, à les persuader de ce qui concerne Jésus. L’entretien dura depuis le matin jusqu’au soir.
24
L’uni fùbbenu cunvinti di ciò ch’ellu dicia, è l’altri ùn cridètenu micca.
24
Les uns furent persuadés par ce qu’il disait, et les autres ne crurent point.
25
Cum’elli si ritiràvanu in disaccordu, Pàulu ùn aghjunse ca ste parolle : Ghjè cun ragiò chì u Spìritu Santu, parlendu à i vostri babbi per mezu di u prufeta Esàia, hà dettu :
25
Comme ils se retiraient en désaccord, Paul n’ajouta que ces mots : C’est avec raison que le Saint-Esprit, parlant à vos pères par le prophète Ésaïe, a dit :
26
Vai versu ssu pòpulu, è dì : Sintarete cù e votre arechje, è ùn capiscerete ; guardarete cù i vostri ochji, è ùn vidarete.
26
Va vers ce peuple, et dis : Vous entendrez de vos oreilles, et vous ne comprendrez point ; vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point.
27
Chì u core di ssu pòpulu hè divintatu insinsìbule ; hanu induritu e so arechje, è hanu chjusu i so ochji, per paura ch’elli ùn vèchinu cù i so ochji, ch’elli ùn sèntinu cù e so arechje, ch’elli ùn capìscanu cù u so core, ch’elli ùn si cuvèrtinu, è ch’e ùn li guarisca.
27
Car le cœur de ce peuple est devenu insensible ; ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, de peur qu’ils ne voient de leurs yeux, qu’ils n’entendent de leurs oreilles, qu’ils ne comprennent de leur cœur, qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse.
28
Sàppiate dunque chì ssu salvamentu di Diu hè statu mandatu à i pagani, è ch’elli u staranu à sente.
28
Sachez donc que ce salut de Dieu a été envoyé aux païens, et qu’ils l’écouteront.
29
(Quand’ellu ebbe dettu quessa, i Ghjudei si n’andonu, discurrendu trà elli di manera fucosa.)
29
(Lorsqu’il eut dit cela, les Juifs s’en allèrent, discutant vivement entre eux.)
30
Pàulu stete dui anni sani in una casa ch’ellu avia in affittu. Ricivia tutti quelli chì vinìanu à vèdelu, pridichendu u regnu di Diu è insignendu ciò chì riguarda u Signore Ghjesù Cristu, in piena libertà è senza impedimentu.
30
Paul demeura deux ans entiers dans une maison qu’il avait louée. Il recevait tous ceux qui venaient le voir,




index