A Bìbbia corsa

Gènesi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50

Pruvèrbii
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31

Ecclesiasta
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12

Salmi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150

Evangelu secondu san Lucca
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24

Atti di l’Apòstuli
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28

prima epìstula di san Ghjuvanni
1 - 2 - 3 - 4 - 5


  ou faire une recherche par mot corse :   ou par mot français :  
Ecclesiasta - 5 - A Bìbbia corsa - Traduction de la Bible en corse





Ecclesiasta
capìtulu 5
Ecclesiaste
chapitre 5
1
Ùn ti spiccià d’apre a bocca, è chì u to core ùn sia troppu lestu à sprime una parolla voltu à Diu, chì Diu hè in celu, è tù nantu à a terra: chì e to parolle sìanu dunque poche.
1
Ne te presse pas d’ouvrir la bouche, et que ton cœur ne se hâte pas d’exprimer une parole devant Dieu; car Dieu est au ciel, et toi sur la terre: que tes paroles soient donc peu nombreuses.
2
Perchè s’ì i sònnii nàscenu da a multitùdine di l’occupazioni, a voce di l’insinsati si face sente in la multitùdine di e parolle.
2
Car, si les songes naissent de la multitude des occupations, la voix de l’insensé se fait entendre dans la multitude des paroles.
3
Quand’è tù hai fattu un votu à Diu, ùn aspittà per eseguillu, chì ùn li piàcenu l’insinsati: eseguisci u votu chì tù hai fattu.
3
Lorsque tu as fait un vœu à Dieu, ne tarde pas à l’accomplir, car il n’aime pas les insensés: accomplis le vœu que tu as fait.
4
Vale mègliu per tè d’ùn fà votu, ca di fanne unu è d’ùn adèmpielu.
4
Mieux vaut pour toi ne point faire de vœu, que d’en faire un et de ne pas l’accomplir.
5
Ùn permette à a to bocca di fà fà piccatu à a to carne, è ùn ti dì micca in presenza di l’inviatu ch’ella hè una svista. Perchè Diu s’inzirgaria contru à e to parolle, è distrughjaria u travàgliu di e to mani?
5
Ne permets pas à ta bouche de faire pécher ta chair, et ne dis pas en présence de l’envoyé que c’est une inadvertance. Pourquoi Dieu s’irriterait-il de tes paroles, et détruirait-il l’ouvrage de tes mains?
6
Chì, s’elle ci sò vanità in la multitùdine di i sònnii, ci n’hè ancu in unepoche di parolle; hè per quessa chì tù devi teme à Diu.
6
Car, s’il y a des vanités dans la multitude des songes, il y en a aussi dans

i bè ùn ponu esse custuditi
7
S’è tù vedi in una pruvìncia u pòvaru oppressu è a viulazione di u dirittu è di a ghjustìzia, ùn ti ne stupisce; chì un omu di pusizione alta hè piazzatu sottu à a surveglianza d’un antru di pusizione più alta, è sopra ad elli ci n’hè di pusizione ancu più alta.

les biens ne peuvent être conservés
7
Si tu vois dans une province le pauvre opprimé et la violation du droit et de la justice, ne t’en étonne point; car un homme élevé est placé sous la surveillance d’un autre plus élevé, et audessus d’eux il en est de plus élevés encore.
8
Un avantaghju pè u paese, rispettu ad ogni cosa, ghjè un rè onuratu da u paese.
8
Un avantage pour le pays à tous égards, c’est un roi honoré du pays.
9
Quellu chì tene caru u soldu ùn hè sàziu da u soldu, è quellu chì ama e ricchezze ùn ne prufitta. Ghjè ancu quì una vanità.
9
Celui qui aime l’argent n’est pas rassasié par l’argent, et celui qui aime les richesses n’en profite pas. C’est encore là une vanité.
10
Quand’ellu ci hè u bè cun bundanza, abbòndanu ancu quelli chì u mànghjanu; è chì avantaghju ne rivene à quellu chì u pussede, s’ella ùn hè ch’ellu u vede cù i so ochji?
10
Quand le bien abonde, ceux qui le mangent abondent; et quel avantage en revient-il à son possesseur, sinon qu’il le voit de ses yeux?
11
U sonnu di u travagliadore hè dolce, ch’ellu àbbia pocu o assai da manghjà; ma u saziamentu di u riccu ùn lu làscia dorme.
11
Le sommeil du travailleur est doux, qu’il ait peu ou beaucoup à manger; mais le rassasiement du riche ne le laisse pas dormir.
12
Ci hè un male gravu ch’e aghju vistu sottu à u sole: ricchezze custudite, pè a so disgràzia, da quellu chì e pussede.
12
Il est un mal grave que j’ai vu sous le soleil: des richesses conservées, pour son malheur, par celui qui les possède.
13
Isse ricchezze si pèrdenu per via d’un fattu disgrazièvule; hà ginaratu un figliolu, è ùn ferma nunda in le so mani.
13
Ces richesses se perdent par quelque événement fâcheux; il a engendré un fils, et il ne reste rien entre ses mains.
14
Cum’ellu hè isciutu da u corpu di a so mamma, si ne torna nudu cum’ellu era vinutu, è pè u so travàgliu ùn si porta nunda ch’ellu possa piglià in la so manu.
14
Comme il est sorti du ventre de sa mère, il s’en retourne nu ainsi qu’il était venu, et pour son travail n’emporte rien qu’il puisse prendre dans sa main.
15
Ancu què ghjè un male gravu. Si ne và cum’ellu era vinutu; è chì avantaghju li rivene d’avè travagliatu per ventu?
15
C’est encore là un mal grave. Il s’en va comme il était venu; et quel avantage lui revientil d’avoir travaillé pour du vent?
16
Per di più, tutta a so vita manghja in la bughjura, è hà assai affannu, malanni è frastornu.
16
De plus, toute sa vie il mange dans les ténèbres, et il a beaucoup de chagrin, de maux et d’irritation.
17
Eccu ciò ch’e aghju vistu: Ghjè per l’omu una cosa bona è bella di manghjà è di bèie, è di gode u benesse à mezu à tuttu u travàgliu ch’ellu face sottu à u sole, in li ghjorni di a vita chì Diu l’hà datu; perchì ghjè quì a so parte.
17
Voici ce que j’ai vu: c’est pour l’homme une chose bonne et belle de manger et de boire, et de jouir du bien-être au milieu de tout le travail qu’il fait sous le soleil, pendant le nombre des jours de vie que Dieu lui a donnés; car c’est là sa part.
18
Ma s’ì Diu hà datu à un omu ricchezze è bè, s’ellu l’hà resu maestru di manghjanne, di piglianne a so parte, è di raligrassi à mezu à u so travàgliu, ghjè quì un donu di Diu.
18
Mais, si Dieu a donné à un homme des richesses et des biens, s’il l’a rendu maître d’en manger, d’en prendre sa part, et de se réjouir au milieu de son travail, c’est là un don de Dieu.
19
Perchì ùn si ricurdarà tantu di i ghjorni di a so vita, chì Diu sparghje a giòia in lu so core.
19
Car il ne se souviendra pas beaucoup des jours de sa vie, parce que Dieu répand la joie dans son cœur.





chapitre précédent : 4   |   chapitre suivant : 6




index