A Bìbbia corsa

Gènesi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50

Pruvèrbii
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31

Ecclesiasta
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12

Salmi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150

Evangelu secondu san Lucca
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24

Atti di l’Apòstuli
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28

prima epìstula di san Ghjuvanni
1 - 2 - 3 - 4 - 5


  ou faire une recherche par mot corse :   ou par mot français :  
Salmi - 119 - A Bìbbia corsa - Traduction de la Bible en corse





Salmi
salmu 119
Psaumes
psaume 119
1
Beati quelli chì sò integri in la so via,

Chì màrchjanu secondu a lege di u Signore !
1
Heureux ceux qui sont intègres dans leur voie,

Qui marchent selon la loi de l’Éternel !
2
Beati quelli chì ossèrvanu i so precetti,

Chì u cèrcanu cun tuttu u so core,
2
Heureux ceux qui gardent ses préceptes,

Qui le cherchent de tout leur cœur,
3
Chì ùn cummèttenu iniquità,

È chì màrchjanu in le so vie !
3
Qui ne commettent point d’iniquité,

Et qui marchent dans ses voies !
4
Hai priscrittu e to urdunanze,

Per ch’elle sìanu suitate cun primura.
4
Tu as prescrit tes ordonnances,

Pour qu’on les observe avec soin.
5
Ch’elle sìanu rigulate bè e mio azzioni,

Affinch’e osservi i to statuti !
5
Puissent mes actions être bien réglées,

Afin que je garde tes statuts !
6
Allora ùn mi vargugnaraghju

À a vista di tutti i to cumandamenti.
6
Alors je ne rougirai point,

À la vue de tous tes commandements.
7
Ti ludaraghju in la rettitùdine di u mio core,

Amparendu e legi di a to ghjustìzia.
7
Je te louerai dans la droiture de mon cœur,

En apprenant les lois de ta justice.
8
Vògliu osservà i to statuti :

Ùn m’abbandunà cumpletamente !
8
Je veux garder tes statuts :

Ne m’abandonne pas entièrement !
9
Cumu farà u giuvanottu pè rende puru u so viòttulu ?

Dirigèndusi secondu a to parolla.
9
Comment le jeune homme rendra-t-il pur son sentier ?

En se dirigeant d’après ta parole.
10
Ti cercu cun tuttu u mio core :

Ùn mi lascià svià luntanu da i to cumandamenti !
10
Je te cherche de tout mon cœur :

Ne me laisse pas égarer loin de tes commandements!
11
Stringu a to parolla in lu mio core,

Affine d’ùn fà piccatu contru à tè.
11
Je serre ta parole dans mon cœur,

Afin de ne pas pécher contre toi.
12
Chì tù sia benedettu, ò Eternu !

Insègnami i to statuti !
12
Béni sois-tu, ô Éternel !

Enseigne-moi tes statuts !
13
Da e mio labre contu

Tutte e sintenze di a to bocca.
13
De mes lèvres j’énumère

Toutes les sentences de ta bouche.
14
Mi ralegru suitendu i to precetti,

Cum’è s’e pussidessi tutti i tesori.
14
Je me réjouis en suivant tes préceptes,

Comme si je possédais tous les trésors.
15
Mediteghju e to urdunanze,

Aghju e to vie sottu à i mio ochji.
15
Je médite tes ordonnances,

J’ai tes sentiers sous les yeux.
16
Fàcciu di i to statuti e mio delìzie,

Ùn ismintecu a to parolla.
16
Je fais mes délices de tes statuts,

Je n’oublie point ta parole.
17
Fà u bè à u to servitore, per ch’e campi

È ch’e osservi a to parolla !
17
Fais du bien à ton serviteur, pour que je vive

Et que j’observe ta parole !
18
Apri i mio ochji, per ch’e cuntimpleghji

E maravìglie di a to lege !
18
Ouvre mes yeux, pour que je contemple

Les merveilles de ta loi !
19
Sò un istranieru nantu à a terra :

Ùn mi piattà i to cumandamenti !
19
Je suis un étranger sur la terre :

Ne me cache pas tes commandements!
20
A mio ànima hè acciaccata da a brama

Chì sempre a cunduce versu e to legi.
20
Mon âme est brisée par le désir

Qui toujours la porte vers tes lois.
21
Minacceghji l’orgugliosi, issi maladetti,

Chì si pèrdenu luntanu da i to cumandamenti.
21
Tu menaces les orgueilleux, ces maudits,

Qui s’égarent loin de tes commandements.
22
Scarichèghjami di l’oppròbiu è di u disprezzu!

Perchì osservu i to precetti.
22
Décharge-moi de l’opprobre et du mépris!

Car j’observe tes préceptes.
23
Prìncipi hanu àsgiu à pusà è parlà contru à mè,

U to servitore mediteghja i to statuti.
23
Des princes ont beau s’asseoir et parler contre moi,

Ton serviteur médite tes statuts.
24
I to precetti fàcenu e mio delìzie,

Sò i mio cunsiglieri.
24
Tes préceptes font mes délices,

Ce sont mes conseillers.
25
A mio ànima hè attaccata à a pòlvara :

Rèndimi a vita secondu a to parolla !
25
Mon âme est attachée à la poussière :

Rends-moi la vie selon ta parole !
26
Dicu e mio vie, è tù m’esaudisci :

Insègnami i to statuti !
26
Je raconte mes voies, et tu m’exauces :

Enseigne-moi tes statuts !
27
Fammi capì a via di e to urdunanze,

È meditaraghju nantu à e to maravìglie !
27
Fais-moi comprendre la voie de tes ordonnances,

Et je méditerai sur tes merveilles !
28
A mio ànima pienghje da l’addisperu :

Rilèvami secondu a to parolla !
28
Mon âme pleure de chagrin :

Relève-moi selon ta parole !
29
Alluntana da mè a via di a bugia,

È cuncèdimi a gràzia di sequità a to lege !
29
Éloigne de moi la voie du mensonge,

Et accorde-moi la grâce de suivre ta loi !
30
Scègliu a via di a verità,

Mettu e to legi sottu à i mio ochji.
30
Je choisis la voie de la vérité,

Je place tes lois sous mes yeux.
31
M’attaccu à i to precetti :

Signore, ùn mi rende cunfusu !
31
Je m’attache à tes préceptes:

Éternel, ne me rends point confus !
32
Corru in la via di i to cumandamenti,

Chì allarghi u mio core.
32
Je cours dans la voie de tes commandements,

Car tu élargis mon cœur.
33
Insègnami, ò Eternu, a via di i to statuti,

Per ch’e a ritenghi sinu à a fine !
33
Enseigne-moi, Éternel, la voie de tes statuts,

Pour que je la retienne jusqu’à la fin !
34
Dammi l’intelligenza, per ch’e custudisca a to lege

È ch’e l’osservi cun tuttu u mio core !
34
Donne-moi l’intelligence, pour que je garde ta loi

Et que je l’observe de tout mon cœur !
35
Cundùcimi in la via di i to cumandamenti !

Chì a tengu caru.
35
Conduis-moi dans le sentier de tes commandements !

Car je l’aime.
36
Disponi u mio core versu i to precetti,

È nò versu u guadagnu !
36
Incline mon cœur vers tes préceptes,

Et non vers le gain !
37
Stacca i mio ochji da e cose vane,

Fammi campà in la to via !
37
Détourne mes yeux de la vue des choses vaines,

Fais-moi vivre dans ta voie !
38
Adèmpii a to prumessa riguardu à u to servitore,

Chì ghjè per quelli chì ti tèmenu !
38
Accomplis envers ton serviteur ta promesse,

Qui est pour ceux qui te craignent !
39
Alluntana da mè l’oppròbiu ch’e temu !

Chì i to ghjudìzii sò pieni di buntà.
39
Éloigne de moi l’opprobre que je redoute !

Car tes jugements sont pleins de bonté.
40
Eccu, bramu di praticà e to urdunanze :

Fammi campà in la to ghjustìzia !
40
Voici, je désire pratiquer tes ordonnances :

Fais-moi vivre dans ta justice !
41
Eternu, chì a to misericòrdia venghi nantu à mè,

U to salvamentu secondu a to prumessa !
41
Éternel, que ta miséricorde vienne sur moi,

Ton salut selon ta promesse !
42
È pudaraghju risponde à quellu chì m’inghjùlia,

Chì mi cunfidu in la to parolla.
42
Et je pourrai répondre à celui qui m’outrage,

Car je me confie en ta parole.
43
Ùn caccià interamente da a mio bocca a parolla di a verità !

Chì speru in li to ghjudìzii.
43
N’ôte pas entièrement de ma bouche la parole de la vérité !

Car j’espère en tes jugements.
44
Osservaraghju a to lege di cuntìnivu,

Sempre è in eternu.
44
Je garderai ta loi constamment,

À toujours et à perpétuité.
45
Marchjaraghju à u largu,

Chì ricercu e to urdunanze.
45
Je marcherai au large,

Car je recherche tes ordonnances.
46
Parlaraghju di i to precetti davanti à i rè,

È ùn mi vargugnaraghju.
46
Je parlerai de tes préceptes devant les rois,

Et je ne rougirai point.
47
Fàcciu e mio delìzie di i to cumandamenti,

I tengu caru.
47
Je fais mes délices de tes commandements.

Je les aime.
48
Pesu e mio mani versu i to cumandamenti ch’e tengu caru,

È vògliu medità i to statuti.
48
Je lève mes mains vers tes commandements que j’aime,

Et je veux méditer tes statuts.
49
Arricòrdati di a to prumessa à u to servitore,

Postu chì tù m’hai datu a speranza !
49
Souviens-toi de ta promesse à ton serviteur,

Puisque tu m’as donné l’espérance !
50
Ghjè a mio cunsulazione in la mio misèria,

Chì a to prumessa mi rende a vita.
50
C’est ma consolation dans ma misère,

Car ta promesse me rend la vie.
51
Orgugliosi mi còprenu di scherzi ;

Ùn isviu da a to lege.
51
Des orgueilleux me chargent de railleries;

Je ne m’écarte point de ta loi.
52
Pensu à i to ghjudìzii d’una volta, ò Signore,

È mi cunsolu.
52
Je pense à tes jugements d’autrefois, ô Éternel !

Et je me console.
53
Una còllera ardente mi pìglia à a vista di i gattivi

Chì abbandònanu a to lege.
53
Une colère ardente me saisit à la vue des méchants

Qui abandonnent ta loi.
54
I to statuti sò l’ogettu di i mio canti,

In la casa duv’e sò stranieru.
54
Tes statuts sont le sujet de mes cantiques,

Dans la maison où je suis étranger.
55
A notte mi rammentu u to nome, ò Eternu !

È tengu a to lege.
55
La nuit je me rappelle ton nom, ô Éternel !

Et je garde ta loi.
56
Ghjè què ciò chì m’hè pròpiu,

Chì osservu e to urdunanze.
56
C’est là ce qui m’est propre,

Car j’observe tes ordonnances.
57
A mio parte, ò Eternu ! a dicu,

Ghjè di tene e to parolle.
57
Ma part, ô Éternel ! je le dis,

C’est de garder tes paroles.
58
Ti precu cun tuttu u mio core :

Aghji pietà di mè, secondu a to prumessa !
58
Je t’implore de tout mon cœur :

Aie pitié de moi, selon ta promesse !
59
Riflettu à e mio vie,

È cunducu i mio pedi versu i to precetti.
59
Je réfléchis à mes voies,

Et je dirige mes pieds vers tes préceptes.
60
Fàcciu prestu, ùn aspettu

D’osservà i to cumandamenti.
60
Je me hâte, je ne diffère point

D’observer tes commandements.
61
E tràppule di i gattivi m’avvìnghjenu ;

Ùn mi scordu di a to lege.
61
Les pièges des méchants m’environnent ;

Je n’oublie point ta loi.
62
À mezanotte m’arrizzu per ludatti,

A cagione di e sintenze di a to ghjustìzia.
62
Au milieu de la nuit je me lève pour te louer,

À cause des jugements de ta justice.
63
Sò l’amicu di tutti quelli chì ti tèmenu,

È di quelli chì tènenu e to urdunanze.
63
Je suis l’ami de tous ceux qui te craignent,

Et de ceux qui gardent tes ordonnances.
64
A terra, ò Eternu! hè piena di a to buntà ;

Insègnami i to statuti !
64
La terre, ô Éternel ! est pleine de ta bonté ;

Enseigne-moi tes statuts !
65
Faci u bè à u to servitore,

Ò Eternu ! secondu a to prumessa.
65
Tu fais du bien à ton serviteur,

Ô Éternel ! selon ta promesse.
66
Insègnami u bon sensu è l’intelligenza !

Chì credu à i to cumandamenti.
66
Enseigne-moi le bon sens et l’intelligence !

Car je crois à tes commandements.
67
Prima d’esse statu inghjuliatu, mi pirdiu;

Avale osservu a to parolla.
67
Avant d’avoir été humilié, je m’égarais ;

Maintenant j’observe ta parole.
68
Sì bonu è benèficu;

Insègnami i to statuti !
68
Tu es bon et bienfaisant ;

Enseigne-moi tes statuts !
69
Orgugliosi invèntanu contru à mè cose falze ;

Èiu, custudiscu cun tuttu u mio core e to urdunanze.
69
Des orgueilleux imaginent contre moi des faussetés ;

Moi, je garde de tout mon cœur tes ordonnances.
70
U so core hè insinsìbule cum’è a grassa ;

Èiu, fàcciu e mio delìzie di a to lege.
70
Leur cœur est insensible comme la graisse ;

Moi, je fais mes délices de ta loi.
71
Ghjè un bè per mè d’esse inghjuliatu,

Affinch’e amparghi e to prescrizzioni.
71
Il m’est bon d’être humilié,

Afin que j’apprenne tes statuts.
72
Vale mègliu per mè a lege di a to bocca

Ca mille ogetti d’oru è d’argentu.
72
Mieux vaut pour moi la loi de ta bouche

Que mille objets d’or et d’argent.
73
E to mani m’hanu creatu, m’hanu furmatu ;

Dammi l’intelligenza, per ch’e amparghi i to cumandamenti !
73
Tes mains m’ont créé, elles m’ont formé ;

Donne-moi l’intelligence, pour que j’apprenne tes commandements!
74
Quelli chì ti tèmenu mi vèdenu è si ralègranu,

Chì speru in le to prumesse.
74
Ceux qui te craignent me voient et se réjouissent,

Car j’espère en tes promesses.
75
Sò, ò Eternu ! chì i to ghjudìzii sò ghjusti ;

Ghjè per fideltà chì tù m’hai inghjuliatu.
75
Je sais, ô Éternel ! que tes jugements sont justes ;

C’est par fidélité que tu m’as humilié.
76
Chì a to buntà sia a mio cunsulazione,

Cum’è tù l’hai prumessa à u to servitore !
76
Que ta bonté soit ma consolation,

Comme tu l’as promis à ton serviteur !
77
Chì e to cumpassioni vènghinu nantu à mè, per ch’e campi !

Chì a to lege face e mio delìzie.
77
Que tes compassions viennent sur moi, pour que je vive !

Car ta loi fait mes délices.
78
Ch’elli sìanu cunfusi l’orgugliosi chì m’opprìmenu senza cagione !

Èiu, mediteghju nantu à e to urdunanze.
78
Qu’ils soient confondus, les orgueilleux qui m’oppriment sans cause !

Moi, je médite sur tes ordonnances.
79
Ch’elli vòltinu à mè quelli chì ti tèmenu,

È quelli chì cunnòscenu i to precetti !
79
Qu’ils reviennent à moi, ceux qui te craignent,

Et ceux qui connaissent tes préceptes !
80
Chì u mio core sia sinceru in li to statuti,

Affinch’e ùn sia cupartu di vargogna !
80
Que mon cœur soit sincère dans tes statuts,

Afin que je ne sois pas couvert de honte !
81
A mio ànima suspira appressu à u to salvamentu ;

Speru in la to prumessa.
81
Mon âme languit après ton salut ;

J’espère en ta promesse.
82
I mio ochji suspìranu appressu à a to prumessa ;

Dicu : Quandu mi cunsularè ?
82
Mes yeux languissent après ta promesse ;

Je dis : Quand me consoleras-tu ?
83
Sò cum’è un otru in lu fume ;

Ùn ismintecu i to statuti.
83
Car je suis comme une outre dans la fumée ;

Je n’oublie point tes statuts.
84
Quantu hè u nùmaru di i ghjorni di u to servitore ?

Quandu farè ghjustìzia di quelli chì mi parsicutèghjanu ?
84
Quel est le nombre des jours de ton serviteur ?

Quand feras-tu justice de ceux qui me persécutent ?
85
Orgugliosi scàvanu fossi davanti à mè ;

Ùn agìscenu secondu a to lege.
85
Des orgueilleux creusent des fosses devant moi ;

Ils n’agissent point selon ta loi.
86
Tutti i to cumandamenti ùn sò ca fideltà ;

Mi parsicutèghjanu senza cagione : succòrrimi !
86
Tous tes commandements ne sont que fidélité ;

Ils me persécutent sans cause : secours-moi !
87
Ancu appena m’abbàttenu è mi cunsùmanu ;

Ed èiu, ùn abbandongu e to urdunanze.
87
Ils ont failli me terrasser et m’anéantir ;

Et moi, je n’abandonne point tes ordonnances.
88
Rèndimi a vita secondu a to buntà,

Affinch’e osservi i precetti di a to bocca !
88
Rends-moi la vie selon ta bonté,

Afin que j’observe les préceptes de ta bouche !
89
In eternu, ò Signore !

A to parolla sussiste in li celi.
89
À toujours, ô Éternel !

Ta parole subsiste dans les cieux.
90
Di generazione in generazione a to fideltà sussiste ;

Hai fundatu a terra, è stà ferma.
90
De génération en génération ta fidélité subsiste ;

Tu as fondé la terre, et elle demeure ferme.
91
Ghjè per mezu di e to legi chì tuttu sussiste oghje,

Chì ogni cosa t’hè sottumessa.
91
C’est d’après tes lois que tout subsiste aujourd’hui,

Car toutes choses te sont assujetties.
92
S’ì a to lege ùn avissi fattu e mio delìzie,

Sariu allora sparitu in la mio misèria.
92
Si ta loi n’eût fait mes délices,

J’eusse alors péri dans ma misère.
93
Ùn isminticaraghju mai e to urdunanze,

Chì ghjè per mezu d’elle chì tù mi dai a vita.
93
Je n’oublierai jamais tes ordonnances,

Car c’est par elles que tu me rends la vie.
94
Sò u tòiu : Sàlvami !

Chì ricercu e to urdunanze.
94
Je suis à toi : sauve-moi !

Car je recherche tes ordonnances.
95
Gattivi m’aspèttanu per fammi perisce ;

Sò attentu à i to precetti.
95
Des méchants m’attendent pour me faire périr ;

Je suis attentif à tes préceptes.
96
Vecu lìmiti à tuttu ciò chì hè perfettu :

I to cumandamenti ùn hanu lìmiti.
96
Je vois des bornes à tout ce qui est parfait :

Tes commandements n’ont point de limite.
97
Quant’è amu a to lege !

Tuttu u ghjornu hè l’ogettu di a mio meditazione.
97
Combien j’aime ta loi !

Elle est tout le jour l’objet de ma méditation.
98
I to cumandamenti mi rèndenu più sàviu ca i mio nimici,

Chì l’aghju sempre cun mè.
98
Tes commandements me rendent plus sage que mes ennemis,

Car je les ai toujours avec moi.
99
Sò più struitu ca tutti i mio maestri,

Chì i to precetti sò l’ogettu di a mio meditazione.
99
Je suis plus instruit que tous mes maîtres,

Car tes préceptes sont l’objet de ma méditation.
100
Aghju più intelligenza ca i vechji,

Chì osservu e to urdunanze.
100
J’ai plus d’intelligence que les vieillards,

Car j’observe tes ordonnances.
101
Tengu u mio pede luntanu d’ogni via gattiva,

Affine di custudì a to parolla.
101
Je retiens mon pied loin de tout mauvais chemin,

Afin de garder ta parole.
102
Ùn m’alluntanu da e to legi,

Chì sì tù chì m’insegni.
102
Je ne m’écarte pas de tes lois,

Car c’est toi qui m’enseignes.
103
Cum’elle sò dolce à u mio palàticu e to parolle,

Più ca u mele à a mio bocca.
103
Que tes paroles sont douces à mon palais,

Plus que le miel à ma bouche !
104
Per mezu di e to urdunanze diventu intelligente,

Perciò aghju in orrore ogni via di bugia.
104
Par tes ordonnances je deviens intelligent,

Aussi je hais toute voie de mensonge.
105
A to parolla hè una lumera à i mio pedi,

È un lume nantu à u mio stradellu.
105
Ta parole est une lampe à mes pieds,

Et une lumière sur mon sentier.
106
Ghjuru, è mantinaraghju,

D’osservà e legi di a to ghjustìzia.
106
Je jure, et je le tiendrai,

D’observer les lois de ta justice.
107
Sò inghjuliatu bè :

Signore, rèndimi a vita secondu a to parolla !
107
Je suis bien humilié :

Éternel, rends-moi la vie selon ta parole !
108
Aggradisci, ò Eternu ! i sintimenti chì a mio bocca sprime,

È insègnami e to legi !
108
Agrée, ô Éternel ! les sentiments que ma bouche exprime,

Et enseigne-moi tes lois !
109
A mio vita hè sposta di cuntìnivu,

È ùn ismintecu a to lege.
109
Ma vie est continuellement exposée,

Et je n’oublie point ta loi.
110
Gattivi mi tèndenu tràppule,

È ùn isviu luntanu da e to urdunanze.
110
Des méchants me tendent des pièges,

Et je ne m’égare pas loin de tes ordonnances.
111
I to precetti sò a mio làscita per sempre,

Chì sò a giòia di u mio core.
111
Tes préceptes sont pour toujours mon héritage,

Car ils sont la joie de mon cœur.
112
Dispongu u mio core à praticà i to statuti,

Sempre, sinu à a fine.
112
J’incline mon cœur à pratiquer tes statuts,

Toujours, jusqu’à la fin.
113
Òdiu l’omi indicisi,

È amu a to lege.
113
Je hais les hommes indécis,

Et j’aime ta loi.
114
Sì u mio ricòvaru è u mio scudu;

Speru in la to prumessa.
114
Tu es mon asile et mon bouclier ;

J’espère en ta promesse.
115
Alluntanàtevi da mè, gattivi,

Affinch’e osservi i cumandamenti di u mio Diu!
115
Éloignez-vous de moi, méchants,

Afin que j’observe les commandements de mon Dieu !
116
Sustènimi secondu a to prumessa affinch’e campi,

È ùn mi rende cunfusu in la mio speranza !
116
Soutiens-moi selon ta promesse, afin que je vive,

Et ne me rends point confus dans mon espérance !
117
Sia u mo appoghju, perch’e sia salvu,

È ch’e m’occupi senza cissà di i to statuti !
117
Sois mon appui, pour que je sois sauvé,

Et que je m’occupe sans cesse de tes statuts !
118
Disprezzi tutti quelli chì s’alluntànanu da i to statuti,

Chì a so furbaria hè senza effettu.
118
Tu méprises tous ceux qui s’écartent de tes statuts,

Car leur tromperie est sans effet.
119
Tù levi cum’è sciuma tutti i gattivi di a terra ;

Ghjè per quessa ch’e amu i to precetti.
119
Tu enlèves comme de l’écume tous les méchants de la terre ;

C’est pourquoi j’aime tes préceptes.
120
A mio carne trema da u timore chì tù mi dai,

È temu i to ghjudìzii.
120
Ma chair frissonne de l’effroi que tu m’inspires,

Et je crains tes jugements.
121
Osservu a lege è a ghjustìzia :

Ùn m’abbandunà à i mio oppressori !
121
J’observe la loi et la justice :

Ne m’abandonne pas à mes oppresseurs !
122
Pìglia sottu à a to guaranzia u bè di u to servitore,

Ùn mi lascià opprime da l’orgugliosi !
122
Prends sous ta garantie le bien de ton serviteur,

Ne me laisse pas opprimer par des orgueilleux !
123
I mio ochji suspìranu appressu à u to salvamentu,

È appressu à a prumessa di a to ghjustìzia.
123
Mes yeux languissent après ton salut,

Et après la promesse de ta justice.
124
Agisci cù u to servu secondu a to buntà,

È insègnami i to statuti !
124
Agis envers ton serviteur selon ta bonté,

Et enseigne-moi tes statuts !
125
Sò u to servitore : Dammi l’intelligenza,

Per ch’e cunnosca i to precetti !
125
Je suis ton serviteur : donne-moi l’intelligence,

Pour que je connaisse tes préceptes!
126
Ghjè ora chì l’Eternu agisca :

Trasgridìscenu a to lege.
126
Il est temps que l’Éternel agisse :

Ils transgressent ta loi.
127
Ghjè per quessa ch’e amu i to cumandamenti,

Più ca l’oru è ca l’oru finu ;
127
C’est pourquoi j’aime tes commandements,

Plus que l’or et que l’or fin ;
128
Ghjè per quessa ch’e trovu ghjuste tutte e to urdunanze,

Òdiu ogni via di bugia.
128
C’est pourquoi je trouve justes toutes tes ordonnances,

Je hais toute voie de mensonge.
129
I to precetti sò ammirèvuli :

Perciò a mio ànima l’osserva.
129
Tes préceptes sont admirables:

Aussi mon âme les observe.
130
A rivelazione di e to parolle schjarisce,

Dà l’intelligenza à i sèmplici.
130
La révélation de tes paroles éclaire,

Elle donne de l’intelligence aux simples.
131
Apru a bocca è suspiru,

Chì sò bramosu di i to cumandamenti.
131
J’ouvre la bouche et je soupire,

Car je suis avide de tes commandements.
132
Volta versu mè a to fàccia è aghji pietà di mè,

Secondu a to manera di fà cun quelli chì àmanu u to nome !
132
Tourne vers moi ta face, et aie pitié de moi,

Selon ta coutume à l’égard de ceux qui aiment ton nom !
133
Assoda i mio passi in la to parolla,

È ùn lascià nisuna iniquità duminammi.
133
Affermis mes pas dans ta parole,

Et ne laisse aucune iniquité dominer sur moi !
134
Libarèghjami da l’oppressione di l’omi,

Affinch’e custudisca e to urdunanze !
134
Délivre-moi de l’oppression des hommes,

Afin que je garde tes ordonnances !
135
Fà luce a to fàccia nantu à u to servitore,

È insègnami i to statuti !
135
Fais luire ta face sur ton serviteur,

Et enseigne-moi tes statuts !
136
I mio ochji vàrsanu turrenti d’acque,

Perchè a to lege ùn hè osservata.
136
Mes yeux répandent des torrents d’eaux,

Parce qu’on n’observe point ta loi.
137
Sì ghjustu, ò Eternu !

È i to ghjudìzii sò ghjusti.
137
Tu es juste, ô Éternel !

Et tes jugements sont équitables ;
138
Fondi i to precetti nantu à a ghjustìzia

È nantu à a più gran fideltà.
138
Tu fondes tes préceptes sur la justice

Et sur la plus grande fidélité.
139
U mio zelu mi cunsuma,

Perchì i mio aversàrii smintècanu e to parolle.
139
Mon zèle me consume,

Parce que mes adversaires oublient tes paroles.
140
A to parolla hè interamente messa à e prove,

È u to servitore a tene caru.
140
Ta parole est entièrement éprouvée,

Et ton serviteur l’aime.
141
Sò chjucu è disprizzatu ;

Ùn ismintecu e to urdunanze.
141
Je suis petit et méprisé ;

Je n’oublie point tes ordonnances.
142
A to ghjustìzia hè una ghjustìzia eterna,

È a to lege ghjè a verità.
142
Ta justice est une justice éternelle,

Et ta loi est la vérité.
143
L’addisperu è l’angòscia mi si pìglianu;

I to cumandamenti fàcenu e mio delìzie.
143
La détresse et l’angoisse m’atteignent :

Tes commandements font mes délices.
144
In eternu i to cumandamenti sò ghjusti :

Dammi l’intelligenza per ch’e campi !
144
Tes préceptes sont éternellement justes :

Donne-moi l’intelligence, pour que je vive !
145
T’invucheghju cun tuttu u mio core : esaudìscimi, Signore,

Affinch’e tenghi i to statuti !
145
Je t’invoque de tout mon cœur : exauce-moi, Éternel,

Afin que je garde tes statuts !
146
T’invucheghju : sàlvami,

Affinch’e osservi i to precetti !
146
Je t’invoque : sauve-moi,

Afin que j’observe tes préceptes !
147
Anticipeghju nantu à l’alba, è briongu :

Speru in le to prumesse !
147
Je devance l’aurore et je crie ;

J’espère en tes promesses.
148
Anticipeghju e veghje è apru l’ochji,

Per medità a to parolla.
148
Je devance les veilles et j’ouvre les yeux,

Pour méditer ta parole.
149
Stà à sente a mio voce secondu a to buntà !

Rèndimi a vita secondu u to ghjudìziu !
149
Écoute ma voix selon ta bonté !

Rends-moi la vie selon ton jugement !
150
S’avvicìnanu, quelli chì vanu appressu à l’infamità,

S’alluntànanu da a lege.
150
Ils s’approchent, ceux qui poursuivent le crime,

Ils s’éloignent de la loi.
151
Sì vicinu, ò Eternu!

È tutti i to cumandamenti sò a verità.
151
Tu es proche, ô Éternel !

Et tous tes commandements sont la vérité.
152
Da un pezzu sò per mezu di i to precetti

Chì tù l’hai stabiliti per sempre.
152
Dès longtemps je sais par tes préceptes

Que tu les as établis pour toujours.
153
Guarda a mo misèria, è libarèghjami !

Chì ùn ismintecu a to lege.
153
Vois ma misère, et délivre-moi !

Car je n’oublie point ta loi.
154
Difendi a mio càusa, è riscàttami ;

Rèndimi a vita secondu a to prumessa !
154
Défends ma cause, et rachète-moi ;

Rends-moi la vie selon ta promesse !
155
U salvamentu hè luntanu da i gattivi,

Chì ùn cèrcanu i to statuti.
155
Le salut est loin des méchants,

Car ils ne recherchent pas tes statuts.
156
E to cumpassioni sò maiò, ò Eternu !

Rèndimi a vita secondu i to ghjudìzii !
156
Tes compassions sont grandes, ô Éternel !

Rends-moi la vie selon tes jugements !
157
Quelli chì mi parsicutèghjanu è i mio aversàrii sò numarosi ;

Ùn isviu da i to precetti.
157
Mes persécuteurs et mes adversaires sont nombreux ;

Je ne m’écarte point de tes préceptes,
158
Vecu cun disgustu traditori,

Chì ùn ossèrvanu a to parolla.
158
Je vois avec dégoût des traîtres

Qui n’observent pas ta parole.
159
Pìglia in cunsiderazione u fattu ch’e amu e to urdunanze ;

Eternu, rèndimi a vita secondu a to buntà !
159
Considère que j’aime tes ordonnances :

Éternel, rends-moi la vie selon ta bonté !
160
U fundamentu di a to parolla ghjè a verità,

È tutte e legi di a to ghjustìzia sò eterne.
160
Le fondement de ta parole est la vérité,

Et toutes les lois de ta justice sont éternelles.
161
Prìncipi mi parsicutèghjanu senza mutivu ;

Ma u mio core ùn trema ca à e to parolle.
161
Des princes me persécutent sans cause ;

Mais mon cœur ne tremble qu’à tes paroles.
162
Mi ralegru di a to parolla,

Cum’è quellu chì trova un gran tesoru.
162
Je me réjouis de ta parole,

Comme celui qui trouve un grand butin.
163
Òdiu, aghju in orrore a bugia ;

Amu a to lege.
163
Je hais, je déteste le mensonge ;

J’aime ta loi.
164
Sette volte u ghjornu ti celebreghju,

À cagione di e legi di a to ghjustìzia.
164
Sept fois le jour je te célèbre,

À cause des lois de ta justice.
165
Ci hè assai pace per quelli chì àmanu a to lege,

È ùn l’accade nisuna disgràzia.
165
Il y a beaucoup de paix pour ceux qui aiment ta loi,

Et il ne leur arrive aucun malheur.
166
Speru in lu to salvamentu, ò Eternu !

È praticheghju i to cumandamenti.
166
J’espère en ton salut, ô Éternel !

Et je pratique tes commandements.
167
A mio ànima osserva i to precetti,

È i tengu assai caru.
167
Mon âme observe tes préceptes,

Et je les aime beaucoup.
168
Custudiscu e to urdunanze è i to precetti,

Chì tutte e mio vie sò davanti à tè.
168
Je garde tes ordonnances et tes préceptes,

Car toutes mes voies sont devant toi.
169
Chì u mio brionu ghjunghi finu à tè, ò Signore !

Dammi l’intelligenza secondu a to prumessa !
169
Que mon cri parvienne jusqu’à toi, ô Éternel !

Donne-moi l’intelligence, selon ta promesse !
170
Chì a mio supplicazione ghjunghi finu à tè !

Libarèghjami, secondu a to prumessa !
170
Que ma supplication arrive jusqu’à toi !

Délivre-moi, selon ta promesse !
171
Chì e mio labre publichèghjinu a to loda !

Chì m’insegni i to statuti.
171
Que mes lèvres publient ta louange !

Car tu m’enseignes tes statuts.
172
Chì a mio lingua canti a to parolla !

Chì tutti i to cumandamenti sò ghjusti.
172
Que ma langue chante ta parole !

Car tous tes commandements sont justes.
173
Chì a to manu mi sia in aiutu !

Perchì aghju sceltu e to urdunanze.
173
Que ta main me soit en aide !

Car j’ai choisi tes ordonnances.
174
Suspiru appressu à u to salvamentu, ò Signore !

È a to lege face e mio delìzie.
174
Je soupire après ton salut, ô Éternel !

Et ta loi fait mes délices.
175
Chì a mio ànima campi è ch’ella ti lodi !

È chì i to ghjudìzii mi sustènghinu!
175
Que mon âme vive et qu’elle te loue !

Et que tes jugements me soutiennent !
176
Sò errante cum’è una pècura persa : cerca u to servitore,

Chì ùn ismintecu i to cumandamenti.
176
Je suis errant comme une brebis perdue ; cherche ton serviteur,

Car je n’oublie point tes commandements.





psaume précédent : 118   |   psaume suivant : 120




index