A Bìbbia corsa

Gènesi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50

Pruvèrbii
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31

Ecclesiasta
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12

Salmi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150

Evangelu secondu san Lucca
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24

Atti di l’Apòstuli
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28

prima epìstula di san Ghjuvanni
1 - 2 - 3 - 4 - 5


  ou faire une recherche par mot corse :   ou par mot français :  
Gènesi - 3 - A Bìbbia corsa - Traduction de la Bible en corse





Gènesi
capìtulu 3
Genèse
chapitre 3
1
A sarpe era u più malignu di tutti l’animali di i campi chì l’Eternu Diu avia fattu. Disse à a donna : Diu hà dettu daveru: Ùn manghjarete micca di tutti l’àrburi di u giardinu ?
1
Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que l’Éternel Dieu avait faits. Il dit à la femme : Dieu a-t-il réellement dit : Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin ?
2
A donna rispose à a sarpe : Manghjemu di u fruttu di l’àrburi di u giardinu.
2
La femme répondit au serpent : Nous mangeons du fruit des arbres du jardin.
3
Ma per ciò chì tocca à u fruttu di l’àrburu chì ghjè à mezu giardinu, Diu hà dettu : Ùn ne manghjarete è ùn ci tuccarete micca, per paura chì vo ùn mòrghite.
3
Mais quant au fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : Vous n’en mangerez point et vous n’y toucherez point, de peur que vous ne mouriez.
4
Allora u sarpente disse à a donna : Ùn murarete micca ;
4
Alors le serpent dit à la femme : Vous ne mourrez point ;
5
ma Diu sà chì, u ghjornu chì vo ne manghjarete, i vostri ochji s’apraranu, è chì vo sarete cum’è dii, cunniscendu u bè è u male.
5
mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.
6
A donna vide chì l’àrburu era bonu da manghjà è piacèvule à a vista, è ch’ellu era preziosu per apre l’intelligenza ; pigliò di u so fruttu, è ne manghjò ; ne dete à u so maritu, chì ghjera vicinu ad ella, è ne manghjò.
6
La femme vit que l’arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu’il était précieux pour ouvrir l’intelligence ; elle prit de son fruit, et en mangea ; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d’elle, et il en mangea.
7
L’ochji di l’unu è di l’altra s’aprinu, s’accòrsenu ch’elli èranu nudi, è avendu cusgitu fòglie di fica, si ne fècenu cinte.
7
Les yeux de l’un et de l’autre s’ouvrirent, ils connurent qu’ils étaient nus, et ayant cousu des feuilles de figuier, ils s’en firent des ceintures.
8
Tandu sintinu a voce di l’Eternu Diu, chì passighjava in lu giardinu à l’attrachjata, è l’omu è a so mòglia si piattonu luntanu da a fàccia di l’Eternu Diu, à mezu à l’àrburi di u giardinu.
8
Alors ils entendirent la voix de l’Éternel Dieu, qui parcourait le jardin vers le soir, et l’homme et sa femme se cachèrent loin de la face de l’Éternel Dieu, au milieu des arbres du jardin.
9
Ma l’Eternu Diu chjamò l’omu, è li disse : Duva sì ?
9
Mais l’Éternel Dieu appela l’homme, et lui dit : Où es-tu ?
10
Rispose : Aghju intesu a to voce in lu giardinu, è aghju avutu a paura, perchì sò nudu, è mi sò piattu.
10
Il répondit : J’ai entendu ta voix dans le jardin, et j’ai eu peur, parce que je suis nu, et je me suis caché.
11
U Signore Diu disse : Quale hè chì t’hà amparatu chì tù sì nudu ? Hai manghjatu di l’àrburu ch’e t’aviu difesu di manghjà ?
11
Et l’Éternel Dieu dit : Qui t’a appris que tu es nu? Est-ce que tu as mangé de l’arbre dont je t’avais défendu de manger ?
12
L’omu rispose : A donna chì tù hai messu vicinu à mè m’hà datu di l’àrburu, è ne aghju manghjatu.
12
L’homme répondit : La femme que tu as mise auprès de moi m’a donné de l’arbre, et j’en ai mangé.
13
È u Signore Diu disse à a donna : Perchè tù hai fattu quessa ? A donna rispose : A sarpe m’hà allisingatu, è n’aghju manghjatu.
13
Et l’Éternel Dieu dit à la femme : Pourquoi as-tu fait cela ? La femme répondit : Le serpent m’a séduite, et j’en ai mangé.
14
U Signore Diu disse à u sarpente : Postu chì tù hai fattu quessa, sarè maladettu trà tuttu u bistiame è trà tutti l’animali di a campagna, marchjarè nantu à u to corpu, è manghjarè a pòlvara tutti i ghjorni di a to vita.
14
L’Éternel Dieu dit au serpent : Puisque tu as fait cela, tu seras maudit entre tout le bétail et entre tous les animaux des champs, tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie.
15
Mittaraghju nimicìzia trà tè è a donna, trà a to pusterità è a so pusterità : questa quì ti sfracicarà u capu, è a feriscerè à u calcagnu.
15
Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité : celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon.
16
Disse à a donna : Aumintaraghju u patimentu di e to gradivanze, parturiscerè in lu dulore, è e to brame si purtaranu versu u to maritu, ma avarà a suprana nantu à tè.
16
Il dit à la femme : J’augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi.
17
Disse à l’omu : Postu chì tù hai ascultatu a voce di a to mòglia, è chì tù hai manghjatu di l’àrburu ch’e t’aviu difesu di manghjà dicènduti : Ùn ne manghjarè ! a terra sarà maladetta à càusa di tè. Ghjè cun patimentu chì tù ne pigliarè a to nutritura ogni ghjornu di a to vita,
17
Il dit à l’homme : Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l’arbre au sujet duquel je t’avais donné cet ordre : Tu n’en mangeras point ! le sol sera maudit à cause de toi. C’est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie,
18
ti pruduciarà spine è lamaghjoni, è manghjarè l’arba di a campagna.
18
il te produira des épines et des ronces, et tu mangeras de l’herbe des champs.
19
Ghjè cù u sudore di a to fàccia chì tù manghjarè pane, finu à chì tù torni in la terra da duv’è tù sì statu pigliatu ; chì pòlvara sì, è in la pòlvara turnarè.
19
C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre, d’où tu as été pris ; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière.
20
Adamu chjamò a so mòglia Eva : chì ghjè stata a mamma di tutti i vivi.
20
Adam donna à sa femme le nom d’Eve : car elle a été la mère de tous les vivants.
21
L’Eternu Diu fece à Adamu è à a so mòglia visture di pelle, è i vistì.
21
L’Éternel Dieu fit à Adam et à sa femme des habits de peau, et il les en revêtit.
22
U Signore Diu disse : Eccu, l’omu hè divintatu cum’è unu di noi, per ciò chì tocca a cunniscenza di u bè è di u male. Impedìmulu avale di tende a so manu, di piglià di l’àrburu di vita, di manghjanne, è di campà in eternu.
22
L’Éternel Dieu dit : Voici, l’homme est devenu comme l’un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d’avancer sa main, de prendre de l’arbre de vie, d’en manger, et de vivre éternellement.
23
È u Signore Diu u scacciò da u giardinu di Èdene, affinch’ellu cultivassi a terra, da duv’ellu era statu trattu.
23
Et l’Éternel Dieu le chassa du jardin d’Éden, pour qu’il cultivât la terre, d’où il avait été pris.
24
Ghjè cusì ch’ellu scacciò à Adamu; è messe à livante di u giardinu di Èdene i cherùbini chì fàcenu svulazzà una spada spimpillante, per curà a via di l’àrburu di vita.
24
C’est ainsi qu’il chassa Adam ; et il mit à l’orient du jardin d’Éden les chérubins qui agitent une épée flamboyante, pour garder le chemin de l’arbre de vie.





chapitre précédent : 2   |   chapitre suivant : 4




index