A Bìbbia corsa

Gènesi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50

Pruvèrbii
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31

Ecclesiasta
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12

Salmi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150

Evangelu secondu san Lucca
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24

Atti di l’Apòstuli
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28

prima epìstula di san Ghjuvanni
1 - 2 - 3 - 4 - 5


  ou faire une recherche par mot corse :   ou par mot français :  
Atti di l’Apòstuli - 24 - A Bìbbia corsa - Traduction de la Bible en corse


voir le manuscrit



Atti di l’Apòstuli
capìtulu 24
Actes des Apôtres
chapitre 24

Pàulu in Cesarea davanti à u guvernatore Filice
1
Cinque ghjorni dopu, ghjunse u suvranu sacrificadore Ananiassu, cun anziani è un oratore chjamatu Tertullu. Fècenu una lagnanza à u guvernatore contru à Pàulu.

Paul à Césarée devant le gouverneur Félix
1
Cinq jours après, arriva le souverain sacrificateur Ananias, avec des anciens et un orateur nommé Tertulle. Ils portèrent plainte au gouverneur contre Paul.
2
Pàulu fù chjamatu, è Tertullu si messe ad accusallu cusì :
2
Paul fut appelé, et Tertulle se mit à l’accuser, en ces termes :
3
Eccillintìssimu Filice, ci faci gode una gran pace, è sta nazione hà ottinutu parechje riforme salutìvare per mezu di a to prividenza ; ghjè ciò chì no ricunniscimu in tuttu è per tuttu cun maiò gratitùdine.
3
Très excellent Félix, tu nous fais jouir d’une paix profonde, et cette nation a obtenu de salutaires réformes par tes soins prévoyants ; c’est ce que nous reconnaissons en tout et partout avec une entière gratitude.
4
Ma, per ùn trattèneti di più, ti precu, in la to buntà, di stà à sente ciò chì no avemu à ditti in corte parolle.
4
Mais, pour ne pas te retenir davantage, je te prie d’écouter, dans ta bonté, ce que nous avons à dire en peu de mots.
5
Avemu trovu st’omu, chì ghjè una pesta, chì ecciteghja divisioni trà tutti i Ghjudei di u mondu, chì ghjè u capu di a setta di i Nazarettani,
5
Nous avons trouvé cet homme, qui est une peste, qui excite des divisions parmi tous les Juifs du monde, qui est chef de la secte des Nazaréens,
6
è chì ancu hà tentatu di prufanà u tèmpiu. È l’avemu arristatu. L’avemu vulsutu ghjudicà secondu a nostra lege ;
6
et qui même a tenté de profaner le temple. Et nous l’avons arrêté. Nous avons voulu le juger selon notre loi ;
7
ma u tribunu Lisiassu, ghjunghjendu tandu, u ci hà cacciatu da e mani cun gran viulenza,
7
mais le tribun Lysias étant survenu, l’a arraché de nos mains avec une grande violence,
8
urdinendu à i so accusatori di vene davanti à tè. Pudarè tù stessu, interrughèndulu, sapè da a so bocca ciò chì no li rimpruvaremu.
8
en ordonnant à ses accusateurs de venir devant toi. Tu pourras toi-même, en l’interrogeant, apprendre de lui tout ce dont nous l’accusons.
9
I Ghjudei fècenu càusa cumuna, sustinendu chì e cose èranu cusì.
9
Les Juifs se joignirent à l’accusation, soutenant que les choses étaient ainsi.
10
Dopu chì u guvernatore li ebbe fattu cennu di parlà, Pàulu rispose : Sapendu chì, da parechji anni, sì ghjùdice di sta nazione, ghjè cun fidùcia ch’e pìgliu a parolla per difende a mio càusa.
10
Après que le gouverneur lui eut fait signe de parler, Paul répondit : Sachant que, depuis plusieurs années, tu es juge de cette nation, c’est avec confiance que je prends la parole pour défendre ma cause.
11
Ùn sò micca più di dòdeci ghjorni, ti ne poi assicurà, ch’e sò cullatu in Ghjerusalemme pè adurà.
11
Il n’y a pas plus de douze jours, tu peux t’en assurer, que je suis monté à Jérusalem pour adorer.
12
Ùn m’hà trovu nimu, nè in lu tèmpiu, nè in le sinagoghe, nè in la cità, litichendu cun qualchisia, o pruvuchendu una affullanza sediziosa.
12
On ne m’a trouvé ni dans le temple, ni dans les synagogues, ni dans la ville, disputant avec quelqu’un, ou provoquant un rassemblement séditieux de la foule.
13
È ùn saparìanu purtà a prova di ciò ch’elli m’accùsanu avà.
13
Et ils ne sauraient prouver ce dont ils m’accusent maintenant.
14
Ti cunfessu bè ch’e servu u Diu di i mio babbi secondu a via ch’elli chjàmanu una setta, cridendu tuttu ciò chì hè scrittu in la lege è in li prufeti,
14
Je t’avoue bien que je sers le Dieu de mes pères selon la voie qu’ils appellent une secte, croyant tout ce qui est écrit dans la loi et dans les prophètes,
15
è avendu in Diu ssa speranza, cum’elli l’hanu elli stessi, ch’ellu ci sarà una risurrezzione di i ghjusti è di l’inghjusti.
15
et ayant en Dieu cette espérance, comme ils l’ont eux-mêmes, qu’il y aura une résurrection des justes et des injustes.
16
Ghjè per quessa ch’e mi forzu d’avè ad ogni mumentu una cuscenza senza rimpròvaru voltu à Diu è davanti à l’omi.
16
C’est pourquoi je m’efforce d’avoir constamment une conscience sans reproche devant Dieu et devant les hommes.
17
Dopu à un assenza di parechji anni, sò turnatu per fà limòsine à a mio nazione, è per prisintà offerte.
17
Après une absence de plusieurs années, je suis venu pour faire des aumônes à ma nation, et pour présenter des offrandes.
18
Ghjè tandu chì unipochi di Ghjudei d’Àsia m’hanu trovu purificatu in lu tèmpiu senza affullanza nè cumbùgliu.
18
C’est alors que quelques Juifs d’Asie m’ont trouvé purifié dans le temple, sans attroupement ni tumulte.
19
Ghjera ad elli di cumparisce in la to presenza è di purtassi accusatori, s’elli avìanu qualcosa à rimpruvarammi.
19
C’était à eux de paraître en ta présence et de se porter accusateurs, s’ils avaient quelque chose contre moi.
20
O allora chì questi quì dichjiàrinu di chì piccatu m’hanu trovu culpèvule, quand’e sò cumparsu davanti à u Sanedrinu,
20
Ou bien, que ceux-ci déclarent de quel crime ils m’ont trouvé coupable, lorsque j’ai comparu devant le Sanhédrin,
21
à menu ch’ella ùn sia solu di stu gridu ch’e aghju fattu sente à mezu ad elli : Ghjè per via di a risurrezzione di i morti ch’e sò messu oghje in accusazione davanti à voi.
21
moins que ce ne soit uniquement de ce cri que j’ai fait entendre au milieu d’eux : C’est à cause de la résurrection des morts que je suis aujourd’hui mis en jugement devant vous.
22
Filice, chì sapia abbastanza bè ciò chì riguardava ssa duttrina, l’aghjurnò, dicendu : Quandu u tribunu Lisiassu sarà vinutu, esaminaraghju u vostru affare.
22
Félix, qui savait assez exactement ce qui concernait cette doctrine, les ajourna, en disant : Quand le tribun Lysias sera venu, j’examinerai votre affaire.
23
È dete l’òrdine à u cinturione di guardà à Pàulu, lascènduli una certa libertà, è ùn impediscendu à nisunu di i soi di rèndeli servìzii.
23
Et il donna l’ordre au centenier de garder Paul, en lui laissant une certaine liberté, et en n’empêchant aucun des siens de lui rendre des services.
24
Unipochi di ghjorni dopu, Filice ghjunse cun Drussilla, a so mòglia, chì ghjera Ghjudea, è fece chjamà à Pàulu.
24
Quelques jours après, Félix vint avec Drusille, sa femme, qui était Juive, et il fit appeler Paul. Il l’entendit sur la foi en Christ.
25
U stete à sente nantu à a fede in Cristu. Ma, cum’è Pàulu discurria di a ghjustìzia, di a timparenza, è di u ghjudìziu à vene, Filice, spavintatu, disse : Pè u mumentu, ritìrati ; quand’e n’avaraghju l’occasione, ti richjamaraghju.
25
Mais, comme Paul discourait sur la justice, sur la tempérance, et sur le jugement à venir, Félix, effrayé, dit : Pour le moment retire-toi ; quand j’en trouverai l’occasion, je te rappellerai.
26
Sperava ancu chì Pàulu li daria soldi ; è allora u mandava à circà abbastanz’à spessu, pè ragiunà incun ellu.
26
Il espérait en même temps que Paul lui donnerait de l’argent ; aussi l’envoyait-il chercher assez fréquemment, pour s’entretenir avec lui.
27
Dui anni passonu cusì, è Filice ebbe cum’è successore à Porciu Festu. Per fà piacè à i Ghjudei, Filice lasciò à Pàulu in prigiò.
27
Deux ans s’écoulèrent ainsi, et Félix eut pour successeur Porcius Festus. Dans le désir de plaire aux Juifs, Félix laissa Paul en prison.





chapitre précédent : 23   |   chapitre suivant : 25




index