A Bìbbia corsa

Gènesi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50

Pruvèrbii
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31

Ecclesiasta
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12

Salmi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150

Evangelu secondu san Lucca
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24

Atti di l’Apòstuli
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28

prima epìstula di san Ghjuvanni
1 - 2 - 3 - 4 - 5


  ou faire une recherche par mot corse :   ou par mot français :  
Gènesi - 38 - A Bìbbia corsa - Traduction de la Bible en corse





Gènesi
capìtulu 38
Genèse
chapitre 38

Ghjuda è Tamar
1
À quell’èpuca, Ghjuda s’alluntanò da i so fratelli, è andò à stà ind’è un omu d’Adullam, chjamatu Hira.

Juda et Tamar
1
En ce temps-là, Juda s’éloigna de ses frères, et se retira vers un homme d’Adullam, nommé Hira.
2
Culà, Ghjuda vide a figliola d’un Cananianu chjamatu Schua ; a pigliò per mòglia, è andò versu ella.
2
Là, Juda vit la fille d’un Cananéen, nommé Schua ; il la prit pour femme, et alla vers elle.
3
Firmò incinta, è parturì un figliolu, ch’ella chjamò Er.
3
Elle devint enceinte, et enfanta un fils, qu’elle appela Er.
4
Firmò dinò incinta, è parturì un figliolu, ch’ella chjamò Onan.
4
Elle devint encore enceinte, et enfanta un fils, qu’elle appela Onan.
5
Parturì dinò un figliolu, ch’ella chjamò Schela ; Ghjuda era in Czib quand’ella parturì.
5
Elle enfanta de nouveau un fils, qu’elle appela Schéla; Juda était à Czib quand elle l’enfanta.
6
Ghjuda pigliò pè u so primunatu Er, una mòglia chjamata Tamar.
6
Juda prit pour Er, son premier-né, une femme nommée Tamar.
7
Er, primunatu di Ghjuda, era gattivu à l’ochji di u Signore ; è u Signore u fece more.
7
Er, premier-né de Juda, était méchant aux yeux de l’Éternel ; et l’Éternel le fit mourir.
8
Allora Ghjuda disse ad Onan : Vai ver di a mòglia di u to fratellu, pìgliala, cum’è cugnatu, è susciteghja una discindenza à u to fratellu.
8
Alors Juda dit à Onan : Va vers la femme de ton frère, prends-la, comme beaufrère, et suscite une postérité à ton frère.
9
Onan, sapendu chì ssa pusterità ùn saria a sòia, mandava à terra a so sumente quand’ellu andava ver di a mòglia di u so fratellu, affine di ùn dà pusterità à u so fratellu.
9
Onan, sachant que cette postérité ne serait pas à lui, se souillait à terre lorsqu’il allait vers la femme de son frère, afin de ne pas donner de postérité à son frère.
10
Ciò ch’ellu facia dispiacì à u Signore, chì u fece more ancu à ellu.
10
Ce qu’il faisait déplut à l’Éternel, qui le fit aussi mourir.
11
Allora Ghjuda disse à Tamar, a so nora : Statti vèduva in la casa di u to babbu, finu à chì Schela, u mo figliolu, sia maiò. Parlava cusì in la timenza chì Schela ùn murissi cum’è i so fratelli. Tamar si n’andò, è si ne stete in la casa di u so babbu.
11
Alors Juda dit à Tamar, sa belle-fille : Demeure veuve dans la maison de ton père, jusqu’à ce que Schéla, mon fils, soit grand. Il parlait ainsi dans la crainte que Schéla ne mourût comme ses frères. Tamar s’en alla, et elle habita dans la maison de son père.
12
I ghjorni passonu, è a figliola di Schua, mòglia di Ghjuda, morse. Quandu Ghjuda fù cunsulatu, cullò in Thimna, ver di quelli chì tundìanu e so pècure, ellu è u so amicu Hira, l’Adullàmitu.
12
Les jours s’écoulèrent, et la fille de Schua, femme de Juda, mourut. Lorsque Juda fut consolé, il monta à Thimna, vers ceux qui tondaient ses brebis, lui et son ami Hira, l’Adullamite.
13
Tamar ne fù infurmata, è li si disse : Eccu u to sòceru chì colla in Thimna, per tonde e so pècure.
13
On en informa Tamar, et on lui dit : Voici ton beau-père qui monte à Thimna, pour tondre ses brebis.
14
Allora si cacciò i so vistimenti di vèduva, si cuprì cù un velu è s’ingutuppò, è si messe à pusà à l’intrata d’Enaim, nantu à a strada di Thimna ; chì vidia chì Schela era ingrandatu, è ch’ella ùn l’era micca data per mòglia.
14
Alors elle ôta ses habits de veuve, elle se couvrit d’un voile et s’enveloppa, et elle s’assit à l’entrée d’Énaïm, sur le chemin de Thimna ; car elle voyait que Schéla était devenu grand, et qu’elle ne lui était point donnée pour femme.
15
Ghjuda a vide, è a pigliò per una prustituita, perchè avia cupartu a so fàccia.
15
Juda la vit, et la prit pour une prostituée, parce qu’elle avait couvert son visage.
16
L’accustò nantu à a strada, è disse : Làsciami andà cun tè. Ùn s’era micca avvistu ch’ella era a so nora. Ella disse : Chì mi darè per vene cun mè ?
16
Il l’aborda sur le chemin, et dit : Laisse-moi aller vers toi. Car il ne connut pas que c’était sa belle-fille. Elle dit : Que me donneras-tu pour venir vers moi ?
17
Rispose : Ti mandaraghju un caprettu di a mio banda. Ella disse : Mi darè un pegnu, finu à chì tù u mandi ?
17
Il répondit : Je t’enverrai un chevreau de mon troupeau. Elle dit : Me donneras-tu un gage, jusqu’à ce que tu l’envoies ?
18
Rispose : Chì pegnu ti daraghju ? Disse : U to sugillu, u to curdone, è u bastone chì tù hai in manu. I li dete. Eppo andò cun ella ; è firmò incinta d’ellu.
18
Il répondit : Quel gage te donnerai-je? Elle dit : Ton cachet, ton cordon, et le bâton que tu as à la main. Il les lui donna. Puis il alla vers elle ; et elle devint enceinte de lui.
19
S’arrizzò, è si n’andò ; cacciò u so velu, è rimesse i so vistimenti di vèduva.
19
Elle se leva, et s’en alla ; elle ôta son voile, et remit ses habits de veuve.
20
Ghjuda mandò u caprettu per mezu di u so amicu l’Adullàmitu, pè ritirà ciò ch’ellu avia datu in pegnu à a donna. Ma ùn la truvò.
20
Juda envoya le chevreau par son ami l’Adullamite, pour retirer le gage des mains de la femme. Mais il ne la trouva point.
21
Interrugò a ghjente di u locu, dicendu: Duva hè ssa prustituita chì si ne stava in Enaim, nantu à a strada ? Rispòsenu : Ùn ci hè statu quì nisuna prustituita.
21
Il interrogea les gens du lieu, en disant : Où est cette prostituée qui se tenait à Énaïm, sur le chemin ? Ils répondirent : Il n’y a point eu ici de prostituée.
22
Vultò ind’è Ghjuda, è disse : Ùn l’aghju trova, è ancu a ghjente di u locu ha dettu : Ùn ci hè statu quì prustituita.
22
Il retourna auprès de Juda, et dit : Je ne l’ai pas trouvée, et même les gens du lieu ont dit: Il n’y a point eu ici de prostituée.
23
Ghjuda disse : Ch’ella si tenghi ciò ch’ella hà ! Ùn ci spunimu à u disprezzu. Eccu, aghju mandatu u caprettu, è ùn l’hai trova.
23
Juda dit : Qu’elle garde ce qu’elle a ! Ne nous exposons pas au mépris. Voici, j’ai envoyé ce chevreau, et tu ne l’as pas trouvée.
24
Circa trè mesi dopu, omu disse à Ghjuda : Tamar, a to nora, s’hè prustituita, è ancu èccula incinta in sèquitu à a so prustituzione. È Ghjuda disse : Fàtela esce, è ch’ella sia brusgiata.
24
Environ trois mois après, on vint dire à Juda : Tamar, ta belle-fille, s’est prostituée, et même la voilà enceinte à la suite de sa prostitution. Et Juda dit : Faites-la sortir, et qu’elle soit brûlée.
25
Mentre ch’ella era cundotta fora, fece dì à u so sòceru : Sò incinta di l’omu à quale elle appartènenu ste cose ; ricunnosci, ti precu, di quale elli sò stu sugillu, sti curdoni è stu bastone.
25
Comme on l’amenait dehors, elle fit dire à son beau-père : C’est de l’homme à qui ces choses appartiennent que je suis enceinte ; reconnais, je te prie, à qui sont ce cachet, ces cordons et ce bâton.
26
Ghjuda i ricunnobbe, è disse : Hè menu culpèvule ca mè, postu ch’e ùn l’aghju data à Schela, u mo figliolu. È ùn la cunnobbe più.
26
Juda les reconnut, et dit : Elle est moins coupable que moi, puisque je ne l’ai pas donnée à Schéla, mon fils. Et il ne la connut plus.
27
Quand’ella fù à u puntu di parturisce, eccu, ci era dui picciotti in lu so corpu.
27
Quand elle fut au moment d’accoucher, voici, il y avait deux jumeaux dans son ventre.
28
È mentre ch’ella parturia ci ne fù unu chì prisintò a manu ; a levatrice a pigliò, è ci attaccò un filu rossu, dicendu : Questu quì esce u primu.
28
Et pendant l’accouchement il y en eut un qui présenta la main ; la sage-femme la prit, et y attacha un fil cramoisi, en disant : Celui-ci sort le premier.
29
Ma ritirò a so manu, è u so fratellu iscì. Allora a levatrice disse : Chì passaghju tù hai fattu ! È u chjamò Perets.
29
Mais il retira la main, et son frère sortit. Alors la sage-femme dit : Quelle brèche tu as faite ! Et elle lui donna le nom de Pérets.
30
Dopu iscì u so fratellu, chì avia à a manu u filu rossu ; è fù chjamatu Zerach.
30
Ensuite sortit son frère, qui avait à la main le fil cramoisi ; et on lui donna le nom de Zérach.





chapitre précédent : 37   |   chapitre suivant : 39




index