A Bìbbia corsa

Gènesi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50

Pruvèrbii
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31

Ecclesiasta
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12

Salmi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150

Evangelu secondu san Lucca
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24

Atti di l’Apòstuli
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28

prima epìstula di san Ghjuvanni
1 - 2 - 3 - 4 - 5


  ou faire une recherche par mot corse :   ou par mot français :  
Salmi - 102 - A Bìbbia corsa - Traduction de la Bible en corse





Salmi
salmu 102
Psaumes
psaume 102
1
Prichera d’un disgraziatu, quand’ellu hè acciaccatu è ch’ellu presenta a so dumanda voltu à u Signore.
1
Prière d’un malheureux, lorsqu’il est abattu et qu’il répand sa plainte devant l’Éternel.
2
Eternu, stà à sente a mio prichera,

È chì u mo brionu ghjunga finu à tè !
2
Éternel, écoute ma prière,

Et que mon cri parvienne jusqu’à toi !
3
Ùn mi piattà a to fàccia à u ghjornu di l’addisperu!

Tendi versu mè a to arechja quand’e briongu !

Un tricà à rispòndemi !
3
Ne me cache pas ta face au jour de ma détresse !

Incline vers moi ton oreille quand je crie !

Hâte-toi de m’exaucer !
4
Chì i mo ghjorni pàssanu cum’è un fume,

È, cum’è un tizzone, e mo osse sò infiarate.
4
Car mes jours s’évanouissent en fumée,

Et mes os sont enflammés comme un tison.
5
U mio core hè culpitu è secca cum’è l’arba ;

Smintecu ancu di manghjà u mio pane.
5
Mon cœur est frappé et se dessèche comme l’herbe ;

J’oublie même de manger mon pain.
6
I mio lagni sò tali

Chì e mio osse s’attàccanu à a mio carne.
6
Mes gémissements sont tels

Que mes os s’attachent à ma chair.
7
Sumìgliu à u pelicanu di u desertu,

Sò divintatu cum’è a malacella di e ruine.
7
Je ressemble au pélican du désert,

Je suis comme le chat-huant des ruines ;
8
È mio notti sò senza sonnu,

È sò cum’è l’acellu solu nantu à u tettu.
8
Je n’ai plus de sommeil, et je suis

Comme l’oiseau solitaire sur un toit.
9
Tuttu u ghjornu i mio nimici m’inghjùlianu,

È ghjè per mezu di u mio nome ch’elli ghjùranu i mio aversàrii in còllera.
9
Chaque jour mes ennemis m’outragent,

Et c’est par moi que jurent mes adversaires en fureur.
10
Manghju a pòlvara cum’è u pane,

È mischju e làcrime à a mio bienda,
10
Je mange la poussière au lieu de pain,

Et je mêle des larmes à ma boisson,
11
Per via di a to còllera è di a to indignazione ;

Chì m’hai suppisatu è ghjittatu luntanu.
11
À cause de ta colère et de ta fureur ;

Car tu m’as soulevé et jeté au loin.
12
I mo ghjorni sò cum’è l’ombra chì calieghja,

È seccu cum’è l’arba.
12
Mes jours sont comme l’ombre à son déclin,

Et je me dessèche comme l’herbe.
13
Ma tù, ò Eternu ! regni par sempre,

È a to memòria dura di generazione in generazione.
13
Mais toi, Éternel ! tu règnes à perpétuité,

Et ta mémoire dure de génération en génération.
14
Ti alzarè, avarè pietà di Sione ;

Chì u tempu di falli gràzia,

U tempu fissatu hè ghjuntu.
14
Tu te lèveras, tu auras pitié de Sion ;

Car le temps d’avoir pitié d’elle,

Le temps fixé est à son terme ;
15
Chì i to servitori ne àmanu e petre,

S’attinnirìscenu nantu à a so pòlvara.
15
Car tes serviteurs en aiment les pierres,

Ils en chérissent la poussière.
16
Tandu e nazioni timaranu u nome di l’Eternu,

È tutti i rè di a terra a to maestà.
16
Alors les nations craindront le nom de l’Éternel,

Et tous les rois de la terre ta gloire.
17
Ié, l’Eternu ricustruisciarà à Sione,

Si mustrarà in la so glòria.
17
Oui, l’Éternel rebâtira Sion,

Il se montrera dans sa gloire.
18
Ghjè attentu à a prichera di u disgraziatu,

Ùn disdegna a so prichera.
18
Il est attentif à la prière du misérable,

Il ne dédaigne pas sa prière.
19
Chì quessa sia scritta pè a generazione à vene,

È chì u pòpulu chì sarà creatu lodi u Signore !
19
Que cela soit écrit pour la génération future,

Et que le peuple qui sera créé célèbre l’Éternel !
20
Perchì guarda da u locu altìssimu di a so santità ;

Da l’alti lochi cilesti l’Eternu guarda nantu à a terra,
20
Car il regarde du lieu élevé de sa sainteté ;

Du haut des cieux l’Éternel regarde sur la terre,
21
Pè stà à sente i lagni di i prigiuneri,

Per liberà quelli chì hanu da perisce,
21
Pour écouter les gémissements des captifs,

Pour délivrer ceux qui vont périr,
22
Affinch’elli publichèghjinu in Sione u nome di u Signore,

È e so lode in Ghjerusalemme,
22
Afin qu’ils publient dans Sion le nom de l’Éternel,

Et ses louanges dans Jérusalem,
23
Quand’elli s’unisciaranu tutti i pòpuli,

È tutti i regni pè serve l’Eternu.
23
Quand tous les peuples s’assembleront,

Et tous les royaumes, pour servir l’Éternel.
24
Hà spizzatu a mio forza in istrada,

Hà accurtatu i mo ghjorni.
24
Il a brisé ma force dans la route,

Il a abrégé mes jours.
25
Dicu : Mio Diu, ùn mi livà d’à mezu à i mo ghjorni,

Tù di u quale l’anni dùranu in eternu !
25
Je dis: Mon Dieu, ne m’enlève pas au milieu de mes jours,

Toi, dont les années durent éternellement !
26
Hai una volta fundatu a terra,

È u celu hè l’òpera di e to mani.
26
Tu as anciennement fondé la terre,

Et les cieux sont l’ouvrage de tes mains.
27
Perisciaranu, ma tù sussistarè ;

Frustaranu tutti cum’è un vistimentu ;

I cambiarè cum’è un mantellu, è saranu cambiati.
27
Ils périront, mais tu subsisteras ;

Ils s’useront tous comme un vêtement ;

Tu les changeras comme un habit, et ils seront changés.
28
Ma tù, sì u listessu,

È i to anni ùn avaranu mai fine.
28
Mais toi, tu restes le même,

Et tes années ne finiront point.
29
I figlioli di i to servitori avaranu u paese,

È a so discindenza s’assudarà voltu à tè.
29
Les fils de tes serviteurs habiteront leur pays,

Et leur postérité s’affermira devant toi.





psaume précédent : 101   |   psaume suivant : 103




index